Calculette impôt sur les revenus AirBnb ou similaires

Publié le , mis à jour le

Les revenus tirés des plateformes de mise en location entre particuliers (immobilier, équipement, etc) sont imposables dés le 1er euro. Depuis 2016, le contribuable ne peut plus omettre de les déclarer.

Douche froide sur les locations entre particuliers

La Loi de Finances 2016 instaure l’imposition des revenus tirés des plateformes de location entre particuliers dès le 1er euro. A partir de 2016, tous les membres de ces plateformes de mise en relation recevront un état annuel des revenus bruts perçus afin de pouvoir les déclarer au Fisc. Ce dernier recevra à terme une copie de ces déclarations et pourra ainsi faire le recoupement.

Les revenus bruts perçus par les particuliers sont taxés sur les prélèvements sociaux, ainsi que sur l’impôt sur le revenu. La taxation maximale peut donc être de 56.50%.

Le Fisc a précisé les choses concernés les logements meublés, loués même à titre occasionnel. Le régime du micro-BIC (inférieur à 32.900€) de recettes ou BIC (supérieur ou égal à 32.900€) est appliqué.

Locations saisonnières de sa résidence principale : en dessous de 760€ de recettes, rien à déclarer

Les locations saisonnières d’une ou plusieurs pièces de sa résidence principale qui n’excèdent pas 760 € par an sont exonérées et ne sont pas à déclarer à l’impôt sur le revenu. Au-delà de ce montant, les revenus doivent être déclarés à l’impôt sur le revenu.

- Régime micro BIC, pour tous les logements meublés

Si vous louez, même de temps en temps, votre maison, un appartement ou une chambre meublée, qu’il s’agisse de votre résidence principale, d’une résidence secondaire ou d’un bien locatif, les loyers sont imposés à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), dans la limite de 32.500€ par an. Le montant imposable est déterminé en appliquant un abattement de 50 % sur les loyers encaissés. Aucune charge ne peut être déduite.

Où déclarer ses revenus AirBnb sur sa déclaration d’impôt ?

Si les recettes issues des loyers perçus sont inférieures à 32.900€, le régime micro-BIC est celui qui vous correspondra le mieux. Reportez donc le montant de vos recettes sur une déclaration complémentaire d’impôt sur le revenu n° 2042 C pro (ligne 5 ND). Ne déduisez pas vos frais d’agence ou autres ! L’abattement de 50% qui sera appliqué par le fisc sur vos recettes est sensé couvrir vos frais. L’autre partie des 50% de vos recettes sera donc imposée sur votre IR, à votre taux marginal le plus élevé.

Abattement minimal fiscal de 305€

Comme l’abattement minimal est de 305 €, si mes recettes sont inférieures à 305 €, je ne payerai aucun impôt.

- Location d’une chambre dans votre résidence principale

Si vous sous-louez en meublé une chambre dans l’appartement dans lequel vous habitez à une personne qui en fait sa résidence principale, le loyer n’est pas imposable tant qu’il reste dans des limites raisonnables. En 2015, l’administration fiscale considérait que ces limites étaient respectées si le loyer n’excédait pas 184 euros par an par mètre carré à Paris et 135 euros dans les autres régions (les chiffres pour 2016 n’ont pas encore été publiés).

Si vous louez habituellement, à la journée, à la semaine ou au mois, une ou plusieurs pièces de votre logement à des personnes de passage, le loyer n’est pas imposable s’il ne dépasse pas 760 euros par an, petit-déjeuner compris.

Toutes les plateformes de mise en relation concernant la location sont concernées. Par contre, les plateformes de réduction de frais, à l’instar de BlaBlaCar ne sont pas concernées. Les contribuables n’étant pas sensé gagner d’argent via ces plateformes, mais uniquement réduire leurs frais. Evidemment, certains abus sont pratiqués, mais restent à la marge.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Calculette impôt sur les (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

8 commentaires

  • air bnb et rsa

    11 août 2017 15:43, par dumont

    Bonjour,

    je suis travailleur independant et perçois du rsa.Le conseil général calcul mon rsa pour 1 an, je dois donc mettre 0 sur mes declarations trimestrielles mais que dois je faire avec mes revenus air bnb.
    Dois-je les declarer à la caf ?
    Je vous remercie.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai peur de mal comprendre donc je préfère m’en assurer en vous posant la question avant de fixer le prix du loyer. Votre calculatrice fonctionne en divisant les loyers perçus par deux ou c’est à nous de le faire ? Autrement dit, quand j’ai un taux marginal d’imposition à 30% dois-je m’attendre à payer en imposition 100 euros sur 300 euros de loyer ou 100 euros sur 600 euros de loyer ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Calculette impôt sur les revenus AirBnb ou similaires

      Bonjour,

      La calculette ne divise pas le loyer par deux, c’est un peu plus complexe que cela. Mais en résumé, la calculette donne le montant des impôts lié au montant des loyers perçus. Pour 300€, le montant de l’impôt sur le revenu est de 45€. vous n’avez rien à re-calculer de votre côté. Les prélèvements sociaux sont à ajouter à ces 45€ (la calculette prenant déjà en compte le niveau de 17.20%, qui ne sera applicable qu’en 2018).

      Pour 600€ de loyers, le montant de l’impôt est de 90€, les prélèvements sociaux doivent être ajoutés.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • AirBnb et RSA

    18 mai 00:46, par JA

    Bonjour, des que j’ai touchée mon RSA qui s’élève à 470€/mois + mes APL je touche au total 730€/mois ,j’ai louée mon logement qui est dans le privé dans l’année 2017 via la plateforme Aibnb et j’ai gagnée au cour de l’année 2200€.Bon sachant que j’ai un loyer qui me revient à 800 € et avec mon RSA + APL je touche 730€ donc faites le calcule j’ai aucunes solution pour vivre en attendant que ça se décante... donc j’ai optée pour la solution AirBnB,hors dois je déclarer ces revenus ? Mon RSA va t’il être coupé ou vais-je devoir les remboursser ? C’est délicat je ne m’y connais pas . J’ai cette impression constante d’avoir une épée de damoclés.pas besoin de critiques mais de conseils

    Répondre à ce message

  • Bonjour je ne comprends pas la base de calcul des impôts sur les revenus AIRBNB avec le régime BIC
    J’ai fait une simulation sur le site des impôts qui me dit que je dois payer 1380 euros d’impôt environ ... je fais une simulation sur votre site qui me dit que je devrais payer maxi 600 €
    Mes salaires seuls me mettent dans une tranche d’impôt à 14 %
    Est ce que je dois ajouter à mes revenus salariés mes revenus AIRBNB auquel cas la TMI (tranche d’imposition) passerait à 30 % c’est bien ça ??
    Merci d’avance de votre aide et votre réponse.

    MP HABANS

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Oui, cette calculette évalue le montant des impôts à payer sur les seuls revenus AirBnb, puisqu’ils viennent s’ajouter à ceux que vous payez d’ores et déjà sur vos autres revenus. Tous les revenus additionnels (AirBnb ou autres...), après abattement sont imposés à votre tranche marginale d’imposition la plus élevée.

      bien à vous

      Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)