Réduire son impôt 2020 : les 3 pistes à étudier avant toute autre pour défiscaliser en 2020

Réduire son impôt sur le revenu : 3 pistes à étudier avant les autres © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Vous souhaitez réduire vos impôts 2020 ? Ne perdez pas votre temps à dénicher des réductions d’impôts toute plus alambiquée les unes que les autres. Voici les 3 premières pistes auxquelles vous devez impérativement vous intéresser en premier lieu.

Publié le

Cet article s’adresse aux épargnants imposables sur le revenu. Évidemment, l’on pourrait vous conseiller d’effectuer des dons afin de réduire votre impôt sur le revenu. C’est solidaire, mais cela vous fait dépenser encore plus. Vous pouvez effectuer également des donations autour de vous également, à vos enfants par exemple. Ainsi, d’autres peuvent vous conseiller de percevoir tout simplement moins de revenus afin de payer moins d’impôt. Logique. Ce n’est pas vraiment notre optique ici. Nous nous intéressons ici aux niches fiscales permettant d’investir pour le long terme, avec un espoir non nul de gagner de l’argent, tout en réduisant son impôt sur le revenu. Vaste programme.

1 - L’épargne retraite, épargner pour soi-même, pour plus tard

Réduction de votre assiette d’imposition sur vos revenus. Que ce soit sur un nouveau PER (Plan épargne retraite), sur un ancien Préfon, un PERP, un madelin, peu importe, la réduction d’impôt à l’entrée est strictement la même pour tous les produits d’épargne retraite. La réduction d’impôt est obtenue sur les montants versés sur votre épargne retraite.

A noter, dans le cadre du PER, la ristourne fiscale accordée à l’entrée (l’année de vos versements), vous sera réclamée à la sortie, sous la forme d’imposition de vos retraits effectués sous forme de capital. Mais rassurez-vous, lorsque vous en serez là, vous trouverez bien un moyen de réduire de nouveau votre niveau d’imposition.

2 - Donnez du sens à votre épargne verte et/ou solidaire !

Réduction fiscale allant jusqu’à 25%. L’épargne solidaire permet de bénéficier d’une ristourne fiscale. Une partie de vos intérêts étant partagée avec des associations caritatives. C’est agréable car cela donne du sens à son épargne et permet de savoir que l’on a effectue une action solidaire. Mais la réduction d’impôt est à la marge, et surtout, ce n’est pas la seule piste possible.

Pour que la planète soit un peu plus respectée, tout en restant loin des marchés financiers, il est possible également de soutenir nos forêts françaises. Ainsi, vous pouvez investir dans un actif tangible, comme une forêt et bénéficier ainsi d’une ristourne fiscale. Ainsi, un Groupement Forestier d’Investissement (GFI) permet une réduction d’impôt de 25% du montant investi.

3 - Investir dans une PME, 25% de remise fiscale

Réduction fiscale de 25%. Dernière piste à explorer avant de partir sur d’autres niches fiscales (notamment les SOFICA, 48% de réduction d’impôt), la souscription au capital d’une PME, que ce soit via le crowdfunding, ou l’investissement via des fonds, permet une ristourne fiscale de 25% du montant versé en 2020.

Clairement la situation économique n’est pas très favorable. L’argent investi ne doit pas être une privation pour vous dans au moins les 6 prochaines années à venir... Et vous ne devez pas comptez dessus, car si la PME en question fait faillite, votre perte sera totale. Donc méfiez-vous et le meilleur des plans reste alors l’investissement dans le capital de votre propre société, ou celle de votre famille. Au moins, vous saurez à quoi sert votre argent.

TOP 25 des niches fiscales 2021

TOP 25 des niches fiscales 2021
Niches fiscales 2021 © francetransactions.com/stock.adobe.com

Plafonnement des niches fiscales à 10.000€

Saviez-vous que ce plafond pouvait être dépassé ? Les contribuables payant plus de 10.000€ d’impôt peuvent effectivement excéder ce plafond. Certaines niches fiscales bénéficient d’un plafond spécifique permettant ainsi de dépasser ce montant de réduction d’impôt. Encore faut-il optimiser avec pertinence ses investissements...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Réduire son impôt 2020 : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également