Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Etudiant : rattachement au foyer fiscal des parents, ou pas ? Calculs

Etudiant : rattachement au foyer fiscal des parents, ou pas ? Calculs
Rattachement ou détachement de votre foyer fiscal de votre enfant ? © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Votre enfant étudiant commence à percevoir ses premiers revenus. Avez-vous intérêt à continuer de le rattacher à votre foyer fiscal ? Ne vaut-il pas mieux qu’il effectue sa propre déclaration de revenus, séparément ? Petits calculs entre amis pour tenter de réduire l’impact fiscal.

Publié le , mis à jour le

Rattachement ou détachement fiscal de votre enfant étudiant ?

Entre revenus de jobs étudiants et versements de l’argent que vous effectuez pour lui, tous les mois, la question se pose souvent : devez-vous, ou pas, rattacher votre enfant à votre foyer fiscal ? Si vous le rattachez à votre foyer fiscal, vous devez déclarer ses revenus, si ceux-ci dépasse le plafond d’abattement (équivalent de 3 SMIC mensuels pour l’année fiscale), si vous détachez fiscalement votre enfant, vous perdez votre demi-part ou part fiscale, mais vous pourrez alors déduire vos versements de pension étudiante que vous effectuez. Des calculs s’imposent.

Effectuez votre propre simulation pour votre foyer fiscal

Calcul : rattacher son enfant étudiant ou pas ?

Votre enfant, étudiant, est majeur. Il peut continuer à figurer dans votre foyer fiscal jusqu’à ses 25 ans (24 ans révolus au 1er janvier de l’année fiscale), même s’il n’habite plus avec vous. La perception de ses premiers revenus vous font poser cette question : comment déclarer les revenus d’un enfant étudiant ?. Vous pouvez également rattacher vos enfants non mariés chargés de famille et vos enfants liés par un PACS si l’un des deux conjoints remplit l’une des deux conditions d’âge ci-dessus. Peuvent également être rattachés, les enfants majeurs devenus orphelins de mère et de père après leur majorité, à la condition qu’ils vivent sous le même toit que vous, qu’ils soient à votre charge de manière effective et exclusive et qu’ils remplissent la condition d’âge.

Plafonds de déduction des pensions étudiantes

Si votre enfant est détaché fiscalement de votre foyer fiscal, vous pouvez déclarer le montant des pensions que vous lui versez afin de la déduire de vos revenus imposables, dans la limite des plafonds indiqués :

Plafonds 2022 des pensions alimentaires déductibles des revenus imposables
Pensions alimentaires Plafonds de déductibilité
Forfait hébergement, sans justificatif (enfant majeur sans ressources financières vivant encore au domicile familial)3.592 €
Pension alimentaire (notamment étudiante) versée (justificatifs nécessaires pour l'intégralité de la pension déduite)6.042 €
Pension alimentaire versée à un enfant marié/pacsé ou chargé de famille avec justificatifs (si vous élevez seul(e) votre enfant)12.084 €
Note: les plafonds de déduction des pensions versées ne sont pas cumulables. Les justificatifs de versements de pensions alimentaires sont demandées par les services fiscaux en cas de contrôle. Les virements bancaires effectués doivent porter la mention "Pension étudiante" afin de simplifier vos justifications auprès du Fisc. Vos relevés bancaires seront alors des éléments justificatifs.

Aide financière aux enfants ou petits-enfants

L’aide que vous apportez à vos enfants ou petits-enfants majeurs dans le cadre de votre obligation alimentaire, prévue aux articles 205 à 207 du Code Civil, est déductible de vos revenus. Cependant, aux termes de l’article 156 II. 2° du code général des impôts (CGI) (repris aux BOI-IR-BASE-20-30-20-20 et BOI-IR-BASE-20-30-20-30), vous ne pouvez pas déduire de pension alimentaire - ou de dépense à caractère alimentaire - au bénéfice d’un enfant lorsque ce dernier est déjà pris en compte dans la détermination de votre imposition sur les revenus (rattachement des enfants majeurs ou chargés de famille).

Pension alimentaire

Si votre enfant effectue sa propre déclaration et n’a pas de revenus suffisants, vous pouvez lui verser une pension alimentaire. Il n’est pas nécessaire que vous l’hébergiez. Mais vous devez fournir la preuve du versement effectif de la pension alimentaire et de l’état de besoin de votre enfant (absence de revenus suffisants). Les sommes sont déductibles de vos revenus dans certaines limites.

Par exemple, pour l’imposition des revenus 2021 (déclaration effectuée en 2022), la déduction de pension étudiante est limitée à 6 042 € par enfant. À la différence du rattachement, cette déduction est possible même si l’enfant a plus de 25 ans et n’est plus étudiant. La pension alimentaire déduite est imposable au nom du bénéficiaire (excepté sous certaines conditions pour les enfants majeurs infirmes). De son côté, l’enfant détaché fiscalement doit déclaré cette même somme dans la case 1AO.

Si l’enfant vit sous votre toit durant toute l’année et ne dispose pas de ressources suffisantes, vous pouvez déduire un montant forfaitaire 3 592€ au titre de l’année 2021) sans justificatif. Lorsque l’hébergement de l’enfant ne porte que sur une fraction de l’année, cette somme forfaitaire doit être réduite au prorata du nombre de mois concernés, tout mois commencé devant être retenu.

Quelle case utiliser pour déclarer la pension étudiante versée ?

Le montant de la pension étudiante que vous avez versée, ou le montant forfaitaire pour la pension d’hébergement, est à déclarer à partir de la case 6EL du formulaire 2042C (plusieurs cases sont prévues, une case par enfant). Ce même montant doit être déclaré par votre enfant sur sa propre déclaration de revenu case 1AO.

Préservation des droits éventuels de l’enfant à la prime d’activité

Si l’étudiant a moins de 26 ans le 1er janvier 2022, 2 options sont possibles :

  • soit déclaration de la fraction des salaires qui dépasse 3 fois le montant mensuel du Smic,
  • soit déclaration de l’intégralité des salaires perçus afin de préserver les éventuels droits à la prime d’activité.
Revenus étudiants 2021, jobs étudiants, stages: exonération et plafond d'abattement
Montant du SMIC applicable au 01/08/2022
Smic mensuel (base 35 heures) 1 678,99 €
Abattement portant sur les revenus de jobs étudiants (3 x SMIC mensuel)
Abattement revenus étudiant (3 x Smic mensuel) 5 037 €
Plafond exonération des indemnités de stage (1 x SMIC annuel)
Exonération des indemnités de stage perçues dans la limite de 1 SMIC annuel 20 148 €

Déduction des pensions alimentaires versées à votre enfant

Vous pouvez déduire de vos revenus la pension alimentaire que vous versez à un enfant majeur qui a besoin de votre aide financière pour vivre à la double condition suivante :

  • Votre enfant ne doit pas être rattaché à votre foyer fiscal pour l’impôt sur le revenu,
  • La pension ne doit pas dépasser certains plafonds.

Il peut s’agir par exemple d’une pension pour un enfant poursuivant des études ou qui est au chômage. Vous pouvez déduire, sans avoir à fournir de justificatif, vos dépenses de nourriture et d’hébergement pour un montant forfaitaire fixé à 3 592€ au titre de l’année 2021 par enfant (le double si votre enfant est marié ou pacsé).

Si vous avez hébergé votre enfant une partie de l’année seulement, cette somme est réduite au prorata du nombre de mois concernés, tout mois commencé étant retenu en entier. Dans le cas où le montant forfaitaire est insuffisant, vous pouvez également déduire les autres dépenses (frais de scolarité par exemple) pour leur montant réel et justifié.

Quelle case utiliser pour déclarer la pension étudiante perçue ?

Votre enfant, détaché fiscalement, doit déclarer le même montant que vous avez déduit de votre côté, au titre d’une pension étudiante ou pension d’hébergement. Votre enfant ne doit donc pas déclarer davantage que les plafonds applicables, n’allez pas lui faire payer des impôts sur des sommes non prises en compte de votre côté. La case du formulaire 2042C à utiliser pour déclarer cette pension étudiante perçue est 1AO, le libellé étant "pensions alimentaires perçues". Cette case permet d’ajouter ce montant de pension à ses revenus.

Détachement fiscal : quels autres éléments prendre en compte ?

  • Certaines grandes entreprises attribuent une prime par enfant, qu’il soit majeur ou pas, rattaché au foyer fiscal à leurs salariés. Le versement de cet avantage est conditionné au fait que votre enfant soit toujours dans votre foyer fiscal. Point éventuel à considérer.
  • Allocations : l’enfant étudiant, fiscalement indépendant sera le plus souvent non imposable sur les revenus. Toutefois, le détachement fiscal n’impacte pas ses droits aux allocations. La CAF ne tenant pas compte du rattachement fiscal, mais des revenus de la famille.

Sources de référence

📧 Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne

Envoi quotidien par courriel des actualités de l’épargne, les nouvelles offres, les nouveaux placements épargne, les variations de taux d’intérêts, les nouvelles primes, les dates clés à ne pas louper... Les news fiscales et immobilières.

 

Sans publicité, sans spams, sans autre exploitation de votre adresse courriel que celle de vous envoyer ce courriel quotidien. Vous pouvez vous désabonner directement sur chaque envoi, via le lien situé en bas de page du courriel.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Etudiant : rattachement (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

210  commentaires (les commentaires anciens de plus de 2 ans ne sont plus considérés)

  • Bonjour, Au cours de l’année 2022 mais deux plus grands enfants ont terminé leurs études et sont entrés dans la vie active. Début juillet pour ma fille et début septembre pour mon fils. Ils ont tout deux trouver en emploi, CDI pour mon fils et CDD pour ma fille. Au début de l’exercice fiscal 2022 ils étaient tout les deux a ma charge fiscalement car encore étudiant. Ce statut "a charge fiscal" vaut pour toute l’année 2022 ? Sachant qu’ ils ont commencé leur travail en cours d’année peuvent ils faire leur propre déclaration fiscale à compter de leur date d’embauche ? J’espère avoir été assez clair. Et d’avance merci pour votre aide.

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, J’essaye de comprendre votre calculateur et globalement je comprends vos explications, mais j’ai du mal a arriver a votre resultat d’impots. Si je prends comme entrée du calculateur les données suivantes 80000, 3 , 1 , 6000 , 9000 alors votre simulateur donne pour la solution "enfant a charge" les valeurs respectivement 0 , 4236 , 75812 , 3 , 1592 et finalement 3996€ comme impots a payer. Je comprends tous ses resultats a part le resultat final. Si je prends 75812€ comme revenue imposable et 3 parts un autre simulateur donne 4965€ pour 3 parts, 10586 pour 2 parts et donc finalement, en prenant en compte le plafond de 1592€ (* 2), 7402€ impots a payer, bien supérieur au montant de votre simulateur. A l’évidence je manque dans ma comprehension un element important. Savez-vous me dire lequel (sans passer trop de temps) ? Merci

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, merci pour votre message. Dans votre cas, vous devriez indiquer 2 enfants au simulateur, et pas seulement 1 d’après les données en entrée que vous indiquez. Toutefois, vous avez raison le résultat était troublant. Après recherche, un abattement de 10% sur les revenus agrégés du foyer fiscal (parents + enfants) était appliqué à tort dans ce cas de multi demi-parts fiscales s’ajoutant. L’erreur est corrigée. Le bilan reste le même, mais le solde d’impôt est cohérent (calculé avec les barèmes à jour, récemment publiés). Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, notre fils était étudiant jusqu’au 31/8/2022. Il a été reçu à un concours de la fonction publique et sera fonctionnaire stagiaire au 01/9/2022. Il percevra 1400 euros par mois. Si nous le gardons rattaché fiscalement avec sa soeur lycéenne nous augmentons nos impôts de 1000 euros. Serait-il intéressant de le détacher fiscalement dès mai 2023 et déclarer un versement de pensions étudiantes du 01/01/2022 au 31/08/2022 ( nos revenus 66000 euros)et lui rajouter cette pension à ses 4 mois de revenus. Pour la prime d’activité, nous ne savons pas s’il pourrait y prétendre ? Nous vous remercions

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, oui, il sera plus avantageux pour vous financièrement de détacher fiscalement votre fils. Vous pourrez ainsi déduire la pension alimentaire versée (dans la limite du plafond), et compte-tenu de votre tranche marginale d’imposition, réaliserez ainsi des économies d’impôt. De son côté, votre fils ne sera pas imposable sur le revenu, donc une bonne nouvelle pour les 2 foyers fiscaux. Bien à vous

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai 23 ans et je suis étudiante en 5e année de médecine. Je suis toujours rattachée au foyer fiscal de mes parents et ne sait pas si je dois me détacher et avoir mon propre avis d’imposition ou si je dois continuer de rester sur l’avis fiscal de mes parents.
    Etant donné mon salaire mensuel de 223€, je n’ai jamais déclaré mes revenus et suis restée sur celui de mes parents.
    Que serait-il plus judicieux de faire étant donné que j’ai la bourse ?
    Si je me détache de l’avis fiscal de mes parents vais-je perdre la bourse ? Comment cela se passe-t-il ?

    PS : je vis toujours au domicile familial

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, l’attribution des bourses étudiantes n’est pas dépendante du choix fiscal de rattachement ou détachement. Ce sont les revenus globaux de la famille (parents + enfants) qui détermine la bourse et son échelon. Il faut toutefois noter que les revenus perçus lors de votre internat sont imposables sur le revenu, et ne sont pas considérés comme étant des jobs étudiants. Ces revenus sont donc à déclarer. Vous allez avoir avantage à effectuer le détachement fiscal si ces revenus font trop grimper les revenus du foyer fiscal de vos parents. Vous ne serez pas imposable de votre côté, mais aurez au moins déclarer vos revenus. Le fait de résider ou pas chez ses parents ne change rien, l’on peut très bien résider chez ses parents et être détaché fiscalement. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • je pense qu’il y a une erreur dans votre simulateur, en effet si la pension que je donne a mon enfant depasse le plafond (6042€/an en 2022), je pourrait de mon coté deduire 6042 euros des revenus de mon foyer fiscal, mais mon enfant devra declarer la même somme, meme si je lui donne plus que ce plafond, or dans votre tableau si par exemple je lui donne 13000 euros, je deduit 6042 de mon coté et lui de son coté ajoute 13000 euros a ses revenus ce qui est faux.
    Mes sources : https://www.francetransactions.com/impots/pension-etudiant-deduction-fiscale.html
    extrait : Quelle case doit utiliser votre enfant majeur pour sa déclaration de revenus ? Il doit déclarer le montant exact que vous avez déclaré de votre côté, dans la limite du plafond considéré. Si vous lui avez versé davantage que le plafond fiscal de la pension alimentaire, indiquez à votre enfant de ne déclarer que le montant du plafond

    merci de corriger ce bug, ou m’eclaircir si je me suis trompé.
    PS : bravo pour votre simulateur...

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Notre fille est étudiante depuis septembre 2021 mineure au moment de sa première année. Donc ce sont nos revenus qui ont comptés pour la bourse.
    Et là on se sait pas quoi faire s’il faut la laisser attaché ou pas à la prochaine déclaration cette année on a juste coché la case enfant étudiant sans déclarer quoi que ce soit alors qu’on lui paie tous ces frais pour ses études (studio, EDF internet assurance..., sachant qu’on ne paie pas d’impôts on a qu’elle. Si on déclare lui avoir donné une pension. Peut on encore cocher la case étudiant.
    Je suis un peu perdu avec tout ça
    Merci beaucoup

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, vos revenus compteront toujours pour l’obtention de la bourse de votre fille, puisque ce sont les revenus de la famille (parents + enfant) qui comptent dans ce cas. Cela n’a rien à voir avec le rattachement ou le détachement de votre enfant à votre foyer fiscal. La CAF demande ou consulte l’avis d’imposition uniquement afin de connaître les revenus et non pas pour consulter le rattachement/détachement. Donc que votre fille soit détachée ou rattachée fiscalement ne changera rien. La pension alimentaire versée à un enfant, tout comme sa déductibilité des revenus n’a rien à voir avec le fait que l’enfant soit étudiant ou pas (c’est simplement que c’est très souvent le cas). C’est normal que vous n’ayez rien déclaré comme pension alimentaire cette année, car votre enfant est rattaché à votre foyer fiscal, vous ne pouviez pas le faire. Il faut que l’enfant ne soit pas rattaché à votre foyer fiscal pour le faire. Etant non imposable sur les revenus, cela ne changera rien pour vous de procéder ainsi, puisqu’il s’agit d’une réduction d’impôt et non pas d’un crédit d’impôt. En conservant le rattachement, vous pouvez bien cocher la case étudiant, en optant pour le détachement, vous n’aurez plus personne à charge fiscalement, et donc, non ce ne sera plus possible. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour Doit on garder notre enfant rattacher avec nous pour les impots ? Ma fille 17 ans rentre en fac, sans revenu hormis son job d’été 2500€,nous paierons donc le logement +électricité+internet etc...600€ par mois. Nous gagnons environ 60000€ par an et avons un 2eme enfant de 14 ans. Pouvez vous répondre à ma question et sur quelle ligne devons nous déclarer ce que nous donnons pour payer logement etc. Cordialement.

    👉 Répondre à ce message

  • bonjour,

    ma fille aura 18 ans en février prochain, elle vient d’avoir son bac et sera étudiante en septembre. Nous sommes actuellement en garde alternée avec sa mère et nous gérons chacun notre coté ses besoins.
    Nous nous demandons si il ne serait pas judicieux que notre fille ne soit plus rattachée a nos foyers fiscaux.
    Sa mère a décidé d’acheter un appartement pour loger notre fille et elle souhaite déclarer cette "aide" d’hébergement aux impôts ainsi qu’une autre partie en pension alimentaire, de mon côté, mes revenus étant moindre je souhaite aussi aider ma fille en lui versant une pension alimentaire tout les mois. En regardant dans les aides des simulations, je ne suis pas sure de ce que l’on peut faire chacun de notre coté et ce qui sera le mieux.
    pouvez vous nous conseiller, pour moi et sa mère SVP ?

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, effectivement, attention, acheter un bien immobilier afin de loger son enfant étudiant n’est pas forcément une bonne idée. En effet, votre enfant ne bénéficiera ainsi d’aucune aide financière, type APL, puisqu’elle logera dans un bien appartenant à un de ses parents. Cela paraît totalement irrationnel, mais c’est bien le cas. Il vaut donc mieux mettre en location ce bien à un locataire ne faisant pas partie de votre famille et louer un autre bien pour votre fille. Aucune déduction n’est possible fiscalement pour l’achat d’un bien immobilier pour son enfant, dans ce cadre. Tout dépend évidemment de la ville d’étude, parfois le marché immobilier est si tendu que les logements sont rares et l’achat une solution qui s’impose. Tout le monde ayant droit aux APL, quel que soit votre niveau de revenu, sauf si l’enfant habite chez ses parents, il vaut mieux donc en bénéficier (le premier niveau étant de 140 euros par mois environ). La garde alternée n’existe aux 18 ans de l’enfant, il est majeur. Vous ne pourrez détacher votre enfant fiscalement qu’à partir de l’année fiscale 2023. Ce sera sans doute la meilleure solution, ainsi chacun de vous pourra déclarer une pension alimentaire versée (par exemple le loyer versé pour madame pour votre enfant et vous une pension alimentaire pour les dépenses courantes). Bien à vous

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour

    Si je détache mon fils de mon foyer fiscal cette année ( études suspendues cette année + a travaillé et perçu des salaires)
    pourrai-je le rattacher à mon foyer fiscal l’an prochain ? Il reprend un master en septembre 2022.
    Il aura 25 ans le 5 mai 2023.
    Merci de votre aide.
    Bonne journée.

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, ma fille de 23 ans est étudiante en master et j’aimerais savoir s’il est plus judicieux de la détacher fiscalement ou de la laisser rattacher à mon foyer fiscal car elle est boursière et va t- elle perdre en échelon n’étant plus rattaché ? Son domicile initial est en guadeloupe mais elle est à paris pour les études , la détacher lui fera t- elle perdre au niveau des points de charge ? Merci pour votre réponse.

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, mon enfant de 22 étudiant est rattaché à mon foyer fiscal car plus avantageux, en juin normalement il aura terminé ses études et sera affecté à son nouveau job (éducation nationale). Ma question est : comment à ce moment-là devrais-je le déclarer. En faisant 2 déclarations, la première de janvier à juin en tant qu’étudiant rattaché et ensuite moi et lui ferons une autre déclaration de juillet à décembre en se déclarant seul chacun de notre côté ? Est-ce possible ou bien dois-je forcément le déclarer cette année-là en le détachant ? En gros un peu comme les personnes qui se marient en été : une déclaration célibataire et une déclaration mariés ? Désolée je ne sais si je suis assez claire :) Merci

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour , Mon fils de 19 ans fait ses études sur Montpellier en appartement étudiant ( CROUS) Je suis séparée de leur père et vis avec mon second fils de 15ans sur Marseille. Les 2 sont fiscalement rattachés à moi . Le fait que mon fils bénéficie d'une APL m'a fait perdre les allocations familiales. Il n'a pas de boulot je suis donc obligée de lui envoyer de l'argent tous les mois . Je touche une pension alimentaire de leur père .mais à la fin du mois … il ne me reste absolument rien . Est il possible de déclarer aux impôts que je lui verse une pension ? Je ne suis pas imposable mais mon quotient familial n'est pas assez bas pour toucher la moindre aide de la CAF .. et je n'ai plus les moyens d'assumer les dépenses de mes enfants …

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, pas simple. Toutefois avez-vous envisagé de détacher fiscalement votre aîné ? Ainsi, la pension que vous percevez pour lui ne viendra plus augmenter votre revenu fiscal de référence et vous pourriez peut-être (à estimer) de nouveau rentrer dans les grilles de revenus de la CAF. De son côté, cela ne changera rien pour lui pour les APL, bourse et Crous. Par ailleurs vous pourrez déclarer la pension que vous lui versez, mais ne devrez plus percevoir celle que vous verse son père pour lui. Donc à calculer. Si vous vivez seule avec le second enfant, vous bénéficier du statut de parent isolé. N’oubliez pas de l’indiquer au niveau fiscal. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Mon fils est étudiant majeur et je l’ai en garde alternée .
    il a choisi de faire sa déclaration avec son père , du coup j’ai cru comprendre que je pouvais déduire une partie de la pension sans justificatif (soit 3592/2=1796) mais puis je cocher la case étudiant ?
    je me sens lésée d’autant que je participe à la même hauteur que son père à tout ce qui concerne mon fils !
    est ce qu’il y a quelque chose à faire pour que les deux parents soient mis sur un pied d’égalité sans que l’enfant ne se sente mal d’avoir choisi l’un ou l’autre ?
    merci de votre aide

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, la garde alternée ne concerne que les enfants mineurs. Vous indiquez que votre fils est majeur. Si votre enfant est rattaché au foyer fiscal de son père, vous pouvez donc déduire tout ce que vous lui versez en terme de pension alimentaire (frais de scolarité, etc.) avec justificatifs dans la limite de 6092€, ou bien déduire seulement le forfait hébergement au prorata du temps passé, comme vous l’indiquiez. Vous ne pouvez pas cumuler les deux. De son côté, votre fils devra déclarer le montant de la pension alimentaire reçue de votre part. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour
    nous sommes encore dans la doute de si faut mieux garder notre fille de 20 ans (etudiant en derniere annee de licence, prevoit continuer en master, elle est totalment a notre charge, elle a pas de boulot, juste fait l’annee derniere un job de ete avec des revenux totaux de 2000 euros) ; nous avons aussi un fils au college de 13 ans
    on avait decide la garder attache mais on se pose la question (nous sommes dans la taux marginal d’imposition de 30%)
    j’ai fait des simulations si on la detache la difference d’impots est de 300 euros (PLUS POUR NOUS) avec une pension de 3592 mais si elle est detache, l’ecole dans la quel elle envisage faire le master couterait moins cher car c’est calcule en function de quotient familier lie au revenux (une difference de presque 3000 euros a l’annee !! sachant que c’est nous que allons payer alors je pense c’est avantageux de la detacher mais malgre tout je ne sais pas )
    ma question est plutot lie a ce que on peut considerer comme pension , car :
    Ma fille fais une année erasmus en Espagne depuis sep 2021 (elle sera la jusque a Jun 30 2022), nous prennons en charge tous les frais de alimentation ainsi que de hebergement ; j’aimerais savoir si cela peut etre declaré comme pension a un enfant majeur (plafonne a 6042) dans le cas de son detachement (pour l’instant elle est attche fiscalment a nous, mais peut etre nous allons la detacher)

    nous avons compris que une pension peut etre declare avec plafond 3592 sans justificatif et que pour 6042 il en faut des justificatifs

    sachant que :

    nous payons chaque mois la location (donc dans notre releve du compte on trouve la trace de virement de notre compte vers celle de propietaire en Espagne)
    nous avons avec le releve de notre banque la preuve que nous le versons chaque mois d’argent pour son alimention
    est ce que ces frais a l’etranger sont pris comme pension alimentaire ou pas ? de coup on pourrait declarer une pension plafonne a 6042 (et si oui, faudrait juste considerer les frais engages de sep a Dec 2021 je suppose ? donc re-calculer en function de ca ? )

    merci

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, attention, il n’existe pas deux types de pensions alimentaires... Le premier montant de 3.592 euros est un forfait hébergement, pour un enfant sans ressources financières vivant au domicile familial. Si votre fille est en Espagne, ce n’est clairement pas le cas, vous n’auriez droit qu’au prorata du temps passé chez vous. Le mieux est sans doute de considérer la pension alimentaire, plafond de 6092 euros. Effectivement, tous les frais que vous payez pour sa scolarité peuvent être considérés (frais scolarité, hébergement, soins médicaux, etc.), il vous faut pouvoir justifier de tout ce que vous avez payer (demande de justificatifs possible par les services fiscaux). Afin de pouvoir déduire cette pension alimentaire, votre fille ne doit plus être rattachée à votre foyer fiscal. PS : demandez à l’école si c’est bien ainsi qu’ils modules les frais de scolarité, cela semble étrange, généralement, comme pour les allocations, ce sont les revenus de la famille qui comptent et non pas ceux de l’étudiant, car le plus souvent, ils sont faibles. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, Notre fils de 19 ans, a démarré un contrat d’apprentissage en septembre 2021, qui est donc exonéré d’impôts (rien à déclarer ?). Il a également effectué un job étudiant en Suisse en juillet et août 2021 (revenu 7500 euros). Si nous le gardons sur notre foyer fiscal, nous devons donc déclarer 2810 euros ? (7500-4690 euros ?). Nos revenus sont de 54400 euros, nous ne savons pas ce qui est le plus intéressant, sachant que nous avons un autre fils, et donc 2,5 parts actuellement sans notre étudiant. Nous finançons son loyer, téléphone, assurance, voiture, etc... Sur votre simulateur, je ne comprends pas bien quels les revenus du jeune à déclarer (apprentissage + job été ?) Merci de votre réponse.

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, oui, les revenus des apprentis ne sont pas imposables sur le revenu, donc aucune somme issue d’apprentissage n’est à déclarer (le plafond d’abattement étant très élevé à 18655 euros). Correct également pour les revenus de job étudiant, l’abattement de l’équivalent de 3 smic mensuels est à déduire, et le solde (7500-4690 euros) est à reporter comme revenu pour l’enfant concerné. Afin de savoir si vous avez intérêt à détacher ou pas votre enfant, il faut connaître le montant de pension étudiante que vous lui avez versé et dont vous pouvez justifier les montants versés. En l’absence de ces derniers, le détachement ne sera pas favorable. En cas de 6042 euros de pension étudiante versée, l’écart serait de 209€ en faveur d’un détachement fiscal. Pour votre second fils, si aucun revenu imposable n’est à déclarer pour lui, le détachement fiscal ne sera pas un avantage (l’écart étant très faible entre les 2 options, 35€ d’écart seulement). Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, ma fille de 24 ans est embauchée depuis janvier 2021, elle fait sa propre déclaration d’impôts. Elle déclare ses frais réels car son lieu de travail est à 18 km de son domicile qu’elle avait avant d’être embauchée. plus avantageux pour elle que l’abattement des 10%. Peut-elle déclarer ses repas à 4.95€ par jour car il n’y a pas de restaurant d’entreprise à proximité ou autre, elle mange donc dans son bureau son repas qu’elle se prépare, elle ne dispose pas non plus de chèques restaurants. Si elle déclare ses repas quels justificatifs devra t’elle fournir en cas de contrôle ? merci

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour Je souhaiterais savoir si l’obtention d’une bourse sur critères sociaux peut influencer les impôts des parents dans le cas où l’étudiant est rattaché au foyer fiscal ? Je vous remercie pour votre réponse. Bien cordialement,

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, non, il n’y aucun lien entre la fiscalité et les allocations sociales. La confusion provenant du fait que pour justifier des revenus perçus, la CAF, CROUS et autres demandent aux allocataires ou à leur famille de fournir une une copie de l’avis d’imposition afin de justifier les revenus perçus par la famille. Que l’allocataire soit détaché fiscalement ou rattaché, ne change rien, pour personne au niveau fiscal. Bien à vous

      👉 Répondre à ce message

  • bonjour
    merci pour ce super forum avec des réponses toujours précises

    ma fille de 19 ans fait ses études et vit dans un petit studio en location. Nous payons directement le loyer . Elle vit aussi chez nous tous les We (voire plus) et toutes la vacances.

    1) SI je la détache fiscalement ( à priori plus intéressant) : est-ce que je peux déclarer le loyer dans la case pension étudiante avec justificatifs ( 6042 euros) + l’indemnité logement et nourriture ( 3592 euros au prorata du temps passé) quand elle vit chez nous ? Peut-on cumuler ?

    2) de son côté je sais qu’elle doit déclarer la pension loyer mais doit elle aussi indiquer l’indemnité logement dans sa déclaration ?
    3) est-ce que si elle déclare la pension plus 3000 euros de salaire job étudiant , les 2 sont cumulables ou bien le salaire étudiant est exonéré bien qu’’elle ait la pension ?

    merci pour tout

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, Merci. Oui, pour la pension étudiante (plafond de 6042 euros). En revanche pour le forfait hébergement, bien que rien ne va vous l’interdire lors de votre déclaration de revenus, en cas de contrôle, vous aurez du mal à justifier que votre enfant soit hébergé chez vous, sans ressources financières (condition du forfait hébergement), alors que vous lui versez une pension étudiante et déduisez un loyer par ailleurs pour la loger. Elle a donc un chez elle et bénéficie à ce titre des APL, auxquelles tout le monde a droit. Le fait qu’elle choisisse de passer ses vacances au domicile familial ne sera probablement pas retenu comme argument par les services fiscaux. Le calcul au prorata pour le forfait hébergement s’applique pour les enfants sans ressources, sous contrainte économique, ne pouvant réellement habiter ailleurs. Bien à vous

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, Notre fille de 19 ans est étudiante. Nous finançons son logement pour la semaine et ses études (10 000 euros). Nos revenus sont de 44 000 euros. Nous avons une autre fille de 18 ans lycéenne. Est-il judicieux de détacher notre fille étudiante sachant que dans les deux cas nous ne serons pas imposables ? Mais si nous la détachons notre revenu fiscal de référence, il me semble sera inférieur, et pourrait nous donner des avantages dans le futur. Si elle est détachée fiscalement pour cette année, va-t-on nous demander de rembourser les allocations familiales que nous percevons encore pour elle jusqu'à ses 20 ans ? Peut-elle avoir son propre logement sur son lieu d'etudes et à la fois déclarer comme adresse sur sa future déclaration fiscale, celle de notre domicile familiale ? (Plus sûre pour recevoir le courrier) Bonne journée

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, si vous n’êtes pas imposable sur le revenu dans tous les cas, pourquoi détacher fiscalement votre fille ainée ? Non, déduire une pension étudiante ne fera pas réduire votre Revenu Fiscal de Référence, puisqu’il s’agit d’une simple déduction du revenu imposable, cela ne vient pas réduire le montant des revenus que vous déclarez, mais uniquement ceux soumis à imposition sur le revenu. Les allocations familiales n’ont rien à voir avec la fiscalité. En aucun cas la CAF vous demandera de rembourser une allocation suite à un changement fiscal. Oui, le lieu de vie peut être différent de l’adresse fiscale, c’est d’ailleurs souvent le cas pour les étudiants. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Mon fils de 19 ans (20 en septembre 2022) va partir faire ses études en province (en septembre), je suis divorcée et j’en ai la garde donc le père me donne une pension pour lui. Son père me dit de ne plus le déclarer sur ma prochaine déclaration de revenus (2022) car sinon il n’aura pas toutes les aides car ils prendront en compte mes revenus aussi. Seulement moi je perd 1 part (j’ai 3 enfants en tout) et il est encore à la maison jusqu’à fin aout 2022 (donc quand même 8 mois de l’année) : est-ce vrai pour mon fils ou puis-je attendre l’année suivante car là il sera en alternance ?

    Merci

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, si vous parlez bien des aides sociales pour votre fils (APL, bourses, etc.), non un détachement fiscal ne changera rien car la CAF et le CROUS ne tiennent pas compte des situations de rattachement fiscal. Dans tous les cas, ce sont les revenus des parents et de l’enfant qui sont pris en compte pour la détermination du montant des allocations. Que les parents soient en couple ou pas ne change rien (sauf si un des deux ne veut pas donner l’indication de ses revenus, ce qui arrive souvent...). Bien à vous

      👉 Répondre à ce message

98 messages, 20 affichés sur cette page.

Sur le même sujet

Calculs rattachement étudiant : à lire également

Calculs rattachement étudiant : Accès par mots-clés