Etudiant : rattachement au foyer fiscal des parents, ou pas ? Calculs

Rattachement ou détachement de votre foyer fiscal de votre enfant ? © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Votre enfant étudiant commence à percevoir ses premiers revenus. Avez-vous intérêt à continuer de le rattacher à votre foyer fiscal ? Ne vaut-il pas mieux qu’il effectue sa propre déclaration de revenus, séparément ? Petits calculs entre amis pour tenter de réduire l’impact fiscal.

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Rattachement ou détachement fiscal de votre enfant étudiant ?

Entre revenus de jobs étudiants et versements de l’argent que vous effectuez pour lui, tous les mois, la question se pose souvent : devez-vous, ou pas, rattacher votre enfant à votre foyer fiscal ? Si vous le rattachez à votre foyer fiscal, vous devez déclarer ses revenus, si ceux-ci dépasse le plafond d’abattement (équivalent de 3 SMIC mensuels pour l’année fiscale), si vous détachez fiscalement votre enfant, vous perdez votre demi-part ou part fiscale, mais vous pourrez alors déduire vos versements de pension étudiante que vous effectuez. Des calculs s’imposent.

Effectuez votre propre simulation pour votre foyer fiscal

Calcul : rattacher son enfant étudiant ou pas ?

Votre enfant, étudiant, est majeur. Il peut continuer à figurer dans votre foyer fiscal jusqu’à ses 25 ans (24 ans révolus au 1er janvier de l’année fiscale), même s’il n’habite plus avec vous. La perception de ses premiers revenus vous font poser cette question : comment déclarer les revenus d’un enfant étudiant ?. Vous pouvez également rattacher vos enfants non mariés chargés de famille et vos enfants liés par un PACS si l’un des deux conjoints remplit l’une des deux conditions d’âge ci-dessus. Peuvent également être rattachés, les enfants majeurs devenus orphelins de mère et de père après leur majorité, à la condition qu’ils vivent sous le même toit que vous, qu’ils soient à votre charge de manière effective et exclusive et qu’ils remplissent la condition d’âge.

Plafonds de déduction des pensions étudiantes

Si votre enfant est détaché fiscalement de votre foyer fiscal, vous pouvez déclarer le montant des pensions que vous lui versez afin de la déduire de vos revenus imposables, dans la limite des plafonds indiqués :

Plafonds 2021 des pensions étudiantes déductibles des revenus imposables
Pensions étudiantes Plafonds de déductibilité
Pensions étudiantes versées sans justificatif3.542 €
Pensions étudiantes versées avec justificatifs5.959 €
Pensions étudiantes versées avec justificatifs (si vous élevez seul(e) votre enfant)11.918 €
Note: les plafonds ne sont pas cumulables. Les justificatifs de versements de pensions étudiantes sont demandées par les services fiscaux en cas de contrôle. Les virements bancaires effectués doivent porter la mention "Pension étudiante" afin de simplifier vos justifications auprès du Fisc. Vos relevés bancaires seront alors des éléments justificatifs.

Aide financière aux enfants ou petits-enfants

L’aide que vous apportez à vos enfants ou petits-enfants majeurs dans le cadre de votre obligation alimentaire, prévue aux articles 205 à 207 du Code Civil, est déductible de vos revenus. Cependant, aux termes de l’article 156 II. 2° du code général des impôts (CGI) (repris aux BOI-IR-BASE-20-30-20-20 et BOI-IR-BASE-20-30-20-30), vous ne pouvez pas déduire de pension alimentaire - ou de dépense à caractère alimentaire - au bénéfice d’un enfant lorsque ce dernier est déjà pris en compte dans la détermination de votre imposition sur les revenus (rattachement des enfants majeurs ou chargés de famille).

Pension alimentaire

Si votre enfant effectue sa propre déclaration et n’a pas de revenus suffisants, vous pouvez lui verser une pension alimentaire. Il n’est pas nécessaire que vous l’hébergiez. Mais vous devez fournir la preuve du versement effectif de la pension alimentaire et de l’état de besoin de votre enfant (absence de revenus suffisants). Les sommes sont déductibles de vos revenus dans certaines limites. Par exemple, pour l’imposition des revenus 2020 (déclaration effectuée en 2021), la déduction de pension étudiante est limitée à 5.959 € par enfant. À la différence du rattachement, cette déduction est possible même si l’enfant a plus de 25 ans et n’est plus étudiant. La pension alimentaire déduite est imposable au nom du bénéficiaire (excepté sous certaines conditions pour les enfants majeurs infirmes).
Si l’enfant vit sous votre toit durant toute l’année et ne dispose pas de ressources suffisantes, vous pouvez déduire un montant forfaitaire (3 542€ au titre de l’année 2020) sans justificatif. Lorsque l’hébergement de l’enfant ne porte que sur une fraction de l’année, cette somme forfaitaire doit être réduite au prorata du nombre de mois concernés, tout mois commencé devant être retenu.

Préservation des droits éventuels de l’enfant à la prime d’activité

Si l’étudiant a moins de 26 ans le 1er janvier 2021, 2 options sont possibles :

  • soit déclaration de la fraction des salaires qui dépasse 3 fois le montant mensuel du Smic,
  • soit déclaration de l’intégralité des salaires perçus afin de préserver les éventuels droits à la prime d’activité.
Revenus étudiants 2020, jobs étudiants, stages: exonération et plafond d'abattement
Montant du SMIC applicable au 01/01/2020
Smic mensuel (base 35 heures)1 539,33 €
Abattement portant sur les revenus de jobs étudiants (3 x SMIC mensuel)
Abattement revenus étudiant (3 x Smic mensuel)4 618 €
Plafond exonération des indemnités de stage (1 x SMIC annuel)
Exonération des indemnités de stage perçues dans la limite de 1 SMIC annuel18 472 €

Déduction des pensions alimentaires à votre enfant majeur

Vous pouvez déduire de vos revenus la pension alimentaire que vous versez à un enfant majeur qui a besoin de votre aide financière pour vivre à la double condition suivante :

  • Votre enfant ne doit pas être rattaché à votre foyer fiscal pour l’impôt sur le revenu,
  • La pension ne doit pas dépasser certains plafonds.

Il peut s’agir par exemple d’une pension pour un enfant poursuivant des études ou qui est au chômage. Vous pouvez déduire, sans avoir à fournir de justificatif, vos dépenses de nourriture et d’hébergement pour un montant forfaitaire fixé à 3. 542€ au titre de l’année 2020 par enfant (le double si votre enfant est marié ou pacsé).

Si vous avez hébergé votre enfant une partie de l’année seulement, cette somme est réduite au prorata du nombre de mois concernés, tout mois commencé étant retenu en entier. Dans le cas où le montant forfaitaire est insuffisant, vous pouvez également déduire les autres dépenses (frais de scolarité par exemple) pour leur montant réel et justifié.

Au total, les sommes déduites ne doivent pas dépasser 5.959€ par enfant au titre de l’année 2020 (déclaration de revenus 2020 effectuée en 2021).

Sources de référence :

Quels autres éléments prendre en compte ?

  • Certaines grandes entreprises attribuent une prime par enfant, qu’il soit majeur ou pas, rattaché au foyer fiscal à leurs salariés. Le versement de cet avantage est conditionné au fait que votre enfant soit toujours dans votre foyer fiscal. Point éventuel à considérer.
  • Allocations : l’enfant étudiant, fiscalement indépendant sera le plus souvent non imposable sur les revenus. Il aura de fait potentiellement droit à plusieurs allocations, logement, bourse, etc.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Etudiant : rattachement (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

96 commentaires

| 1 | 2 | 3 |

  • Ayant 2 filles : une étudiante de 20 ans en sept prochain et une collégienne de 15 ans. Cet été la première a trouvé un job d’été 2021 pour percevoir 1500 euros. Actuellement elle vit en colocation pour ces études et c’est nous ces parents qui payons cette colocation 310euros/mois. Elle est à ce jour rattaché à notre foyer fiscal. Nous percevons actuellement une prime d’activité et les allocations familiales. En septembre elle aura donc 20 ans, si j’ai bien compris cela aura pour impact l’arrêt des allocations familiales. Est-ce bien le cas ? Pour les déclarations de revenus trimestrielle pour calcul de la prime d’activité, le montant de son job d’été est-il bien à déclarer à la CAF ? Dans ces conditions le détachement est-il plus ou moins intéressant que le rattachement ?Et pour la déclaration de revenus 2021, ce job d’été devons nous le déclarer au vu de son montant de 1500€ ? J’avoue avoir un peu de mal à connaitre tous les impacts de cette situation à venir. Merci de vos éclaircissements.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,J’ai 2 filles je touche donc une allocation familiale. Cette annee la grande de 19 ans va partir dans une residence etudiante et payera donc une taxe d’habitation. Es ce que je vais continuer a toucher les allocations familiales pour les 2 enfants ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour Je suis étudiante a partir de sept 2020 puis je déduire mes sommes ? ou faut t il etre étudiante au 1er janvier 2020 pour cela ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis étudiant en première année de licence en psychologie (j’ai 18 ans), et je compte trouvé un petit travail pour l’été afin de mettre de coté pour l’année prochaine (comme tout les jeunes), cependant mes parents me demandent de leur versé un peu d’argent pour contribuer aux besoins de la famille, cela me parait bizar étant donné que j’ai encore le statue d’étudiant et que je travaille pour pourvoir me payer mes années prochaines en universités. (Je vis chez eux)Merci de votre réponse !

    Répondre à ce message

    • Bonjour, effectivement, ce n’est pas commun puisque la loi impose aux parents de prendre en charge l’éducation de leurs enfants. Toutefois, chaque famille s’organise comme elle le souhaite. Vous êtes désormais majeur et avez le plein choix d’opter pour une déclaration fiscale indépendante ou pas. En cas de détachement du foyer fiscal, l’argent que vous versez à vos parents devra être déclaré de leur côté. Du votre, vous pourrez indiquer une pension versée à vos parents. Si vous êtes rattaché fiscalement, seuls vos revenus excédant 3 smic nets mensuels devront être déclarés et imposés à la tranche marginale la plus élevée du foyer fiscal. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour, notre fille a arrêté ses études après l’obtention de son CAP en juin dernier. Elle est maintenant ANIMATRICE dans une école maternelle depuis septembre 2020. Quand elle était encore étudiante, (février - avril et juillet) elle a perçu des revenus en travaillant dans un centre de loisirs, ensuite elle a perçu ses salaires par rapport à son métier d’animatrice à partir de Septembre.Sur le total des revenues qu’elle a perçu en 2020, puis-je déduire les revenues qu’elle a touché lorsqu’elle était étudiante ?Merci pour votre réponse. Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour, mon fils etudiant de 22 ans est à ma charge exclusive et habite avec moi. Pour suivre ses études il a pris une chambre universitaire ou il dort et vit la semaine. Est-ce que je peux quand même déclarer 3542 euros de pension versée sans justificatif, ou dois-je retirer les jours passés en chambre universitaire ? Merci d’avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Bonjour, ma fille de 21ans est étudiante. Elle vit chez sa mère à qui je verse une pension alimentaire de 350 euros et la moitié des frais de scolarité. Elle veut prendre un appartement car sa mère va quitter la ville. Que devons-nous faire ? Doit-on faire un courrier aux juges pour qu’il ait connaissance de la situation ? Que se passe t’il d’un point de vue fiscale ? Dois-je encore verser la pension à sa mère ? Le bail de location de cet appartement doit être au nom de qui et est-ce important pour la déclaration fiscale ou autre ? Merci d’avance pour vos réponses. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,J ai 2 enfants dont une fille de 19 ans en étude supérieure, je touche actuellement les allocations familiales , si je la détache de mon foyer fiscal, vais je continuer à les percevoir ?Cdt

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Je souhaite savoir ce qui est le plus intéressant pour mon enfant étudiant de 21 ans et de parents divorcés, qui souhaite prendre un logement.Pour l’instant, il est rattaché à ma déclaration fiscale (parent isolé). Je perçois une pension alimentaire pour lui de 450 € par mois.En cas de prise de logement, le papa souhaite verser directement la pension alimentaire à son fils, et je lui verserai également une pension d’environ 250 € par mois.1) Si je le détache fiscalement, il percevra donc en revenus 700 € de pension alimentaire par mois soit 8400 € par an, plus un job étudiant (un peu moins de 4000 € par an). Fiscalement il ne sera pas imposable, mais pourra- t’il percevoir des aides de types APL, prime d’activité ?2) Si je continue à le rattacher fiscalement, peut-il percevoir directement la pension alimentaire, que je continuerai à déclarer sur mes revenus les 450 €/mois versés par le papa et pourra-t-il percevoir en son nom des APL pour son logement ou est ce que le calcul des APL sera lié à mes revenus ?D’avance merci pour vos éclairagesCordialement

    Répondre à ce message

    • Bonjour, le calcul des APL est effectué en fonction des revenus de l’enfant et des parents, sans tenue compte des rattachements fiscaux. Il est préférable que le logement soit au nom de l’enfant (contrat de location) pour la perception des APL au nom et sur le compte de l’enfant. Les versements des pensions effectuées par les parents ne constituent pas des ressources financières supplémentaires nécessaires à l’éducation de l’enfant et ne viennent pas de ce fait impacter le calcul des allocations. Des revenus supplémentaires, issus d’un salaire par exemple, entrent eux directement en ligne de compte. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour, notre fille a arrêté ses études après l’obtention de sa licence en juin dernier. Elle est AED dans un collège depuis septembre 2020, pouvons-nous la rattacher à notre déclaration cette année encore ? Peut-elle bénéficier de l’abattement étudiant comme elle est considérée étudiante jusqu’au 31 aout 2020 ? Merci pour votre réponse. Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour ,ai-je le droit de rattacher mon fils de 26 ans poursuivant ses études au foyer fiscal pour la déclaration 2021 sur les revenus de 2020 ?Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Notre fille âgée de 22 ans a fait sa propre déclaration fiscale de 2019, à notre demande. En 2020, elle a repris des études supérieurs en Belgique et souhaitons la rattacher avec son accord, à notre foyer fiscal.Nous avons réussi à la rattacher sur notre avis d’imposition, mais nous nous demandons comment elle doit faire concernant sa déclaration ?Est-ce qu’il y a une case à cocher sur sa déclaration, afin de préciser que cette année elle est rattachée à nous ?Je vous remercie par avance.Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Bonjour, Ma fille de 24 ans était étudiante et avait un contrat d’apprentissage jusqu’au 1er octobre 2020. Elle a arrêté ses études et est au chômage depuis le 01/10/2020Je pense toujours la rattacher sur notre déclaration (simulation à faire). Est-ce que je peux cocher la case "enfants à charge poursuivant ses études" déduction de 183 € ? vu qu’elle est maintenant au chômage. Merci.

    Répondre à ce message

    • Bonjour, Oui à vos deux questions. C’est la situation en 2020 qui compte, et donc votre fille était bien étudiante jusqu’en octobre 2020. Vous pouvez donc bien cocher cette case afin d’obtenir ce crédit d’impôt forfaitaire pour frais de scolarité. Vous pouvez également conserver le rattachement sur 2020, puisqu’elle était étudiante. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • bonjourma fille qui a 22 ans et qui est étudiante en 2020, qui a perçu 1400€ de salaire lors d’un job d’été, doit elle mettre cette somme ou revenu 0 sur ma déclaration auquel elle se rattache.et mon fils lui a 19 ans et est étudiant aussi, lui a perçu 3300€ (même question que pour ma fille). je loue un appartement pour lui de septembre à mai dois je l’indiquer lors de mon rattachement à ma déclaration (impôt locaux)et ai je droit à des déductions pour ses fraiscordialementMme H

    Répondre à ce message

    • Bonjour, oui, ces revenus, en dessous de l’abattement de 3 SMIC annuels par enfant étudiant ne sont pas imposables sur le revenu. Lors de votre déclaration en ligne, ces sommes seront mises à 0 lorsque vous allez cocher la case correspondante (cliquer sur le stylo et la case revenus étudiant). En revanche, si votre enfant est rattaché à votre foyer fiscal, vous ne pouvez rien déduire (loyers, frais de scolarité, etc.). Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour, Avec 3 enfants dont deux en études supérieures avec des frais importants (frais scolaires, appartements,...), d’après les calculs, j’ai tout intérêt à les détacher du foyer fiscal. Toutefois, ce gain au niveau des impôts sur le revenu de quelques centaines d’euros ne risque t’il pas d’être annulé voire être en défaveur pour le règlement des impôts locaux auxquels nous sommes toujours assouvis (> 3 000 euros chacun) ? Merci d’avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Bonjour, effectivement, dans les calculs il faut voir l’ensemble des impacts. Par ailleurs, le 3e enfant apporte une part entière et non pas seulement une demi-part. L’impact n’est pas neutre. Considérez également le crédit d’impôt pour enfant à l’université, frais de scolarité (183 euros). Si l’écart n’est que de quelques centaines d’euros, 2 fois 183 euros, cela fait 366 euros... Le détachement fiscal n’est conseillé généralement que lorsque les enfants ont des revenus conséquents. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • bonjourma fille étudiante est rattachée à notre foyer fiscal. Elle a un studio. Nous sommes toujours assujettis à la taxe d’habitation. Si elle est détachée fiscalement en 2021, sera t elle exonérée ? (sachant qu’au niveau impôt c est pareil si on la garde ou si on décompte une pension). merci bienvalérie

    Répondre à ce message

  • Bonjour, Depuis 2018, nous sommes séparés. Depuis 2019 mes enfants sont chez moi, plus de garde alternée et surtout aucune pension et aucune aide financière. Est-ce que pour la bourse de notre fils qui va aller en fac, je dois déclarer les revenus de son père ?

    Répondre à ce message

  • Etudiant : rattachement au foyer fiscal des parents, ou pas ? Calculs

    11 mai 14:04, par FràƒÆ’à‚©dàƒÆ’à‚©ric

    Bonjour après lecture des questions et réponses apportées, et malgré tout, pouvez-vous valider mon analyse : Enfant étudiant percevant de ses parents séparés une pension non justifié par des documents et une APL. Si Monsieur n’a pas le rattachement fiscal et veux déclarer la pension versée, Alors Madame qui a le rattachement fiscal devra déclarer dans les pensions reçues à la fois la pension versée par Monsieur à l’étudiant ainsi que l’APL directement perçu par l’étudiant ? Le test effectué par Madame avec votre simulateur montre que dans cette situation le bénéfice de la part fiscal reste pour 2020 encore avantageux. Merci pour votre validation.

    Répondre à ce message

  • Bonjour.Mon fils a eu 18 ans en mars. Il est en alternance depuis septembre 2020 après obtention de son bac et il perçoit un revenu. Nous l’avons donc hébergé jusqu’en septembre et lui versons une pension depuis. Il souhaite faire sa propre déclaration. Quelle somme puis- je déduire de mes impôts et quelle somme doit il déclarer en PL ? Merci !

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Ma fille sera étudiante en septembre 2022 (oui je m’y prends tôt...). On est bien d’accord que non seulement le détachement fiscal, même si il ne donne pratiquement pas d’avantage suivant les foyers fiscaux, peut se révéler important lorsqu’auprès de la CAF nous demanderons une aide APL ?Car la déclaration de donner une "pension alimentaire" avec le plafond que vous évoquez de 5959 va faire que l’aide sera plus élevée. En tout cas, mes simulation Caf, avec cela, sont visibles.Ma question : puisque la CAF a un regard sur le fait que l’étudiant est détaché ou non, à quel moment déclarer notre enfant auprès du fisc, détaché ?Car au printemps 2022, notre fille sera encore en terminale et donc encore attachée. Faut-il faire une modification de la situation familiale en juin ? Dès qu’on a le logement ? Merci bien

    Répondre à ce message

    • Bonjour, Si je comprends bien, votre fille est pour le moment mineure et vous vous projetez en 2022, lorsqu’elle sera étudiante. La CAF se moque de la répartition fiscale des foyers. Que votre fille soit rattachée à vote foyer ou isolée, cela ne changera rien dans le montant des APL étudiant, car ce sont l’ensemble des revenus, parents + enfant qui sont pris en considération afin d’effectuer le calcul des allocations. La déduction des pensions étudiantes est une notion purement fiscale, puisque le retrait d’un côté vient s’ajouter de l’autre. Pour la CAF, le montant global des revenus de la famille reste identique. Le détachement/rattachement fiscal s’effectue toujours au moment de la déclaration de revenus N+1 pour l’année N. Donc si vous souhaitez que votre fille soit détachée fiscalement "par anticipation" dès 2022 de votre foyer fiscal, il faudrait la déclarer ainsi cette année, ce qui est impossible, car elle est mineure. Bien à vous

      Répondre à ce message

47 messages, 20 affichés sur cette page.

| 1 | 2 | 3 |

Sur le même sujet

A lire également