Etudiant : rattachement au foyer fiscal des parents, ou pas ? Calculs

Rattachement ou détachement de votre foyer fiscal de votre enfant ? © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Votre enfant étudiant commence à percevoir ses premiers revenus. Avez-vous intérêt à continuer de le rattacher à votre foyer fiscal ? Ne vaut-il pas mieux qu’il effectue sa propre déclaration de revenus, séparément ? Petits calculs entre amis pour tenter de réduire l’impact fiscal.

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Rattachement ou détachement fiscal de votre enfant étudiant ?

Entre revenus de jobs étudiants et versements de l’argent que vous effectuez pour lui, tous les mois, la question se pose souvent : devez-vous, ou pas, rattacher votre enfant à votre foyer fiscal ? Si vous le rattachez à votre foyer fiscal, vous devez déclarer ses revenus, si ceux-ci dépasse le plafond d’abattement (équivalent de 3 SMIC mensuels pour l’année fiscale), si vous détachez fiscalement votre enfant, vous perdez votre demi-part ou part fiscale, mais vous pourrez alors déduire vos versements de pension étudiante que vous effectuez. Des calculs s’imposent.

Effectuez votre propre simulation pour votre foyer fiscal

Calcul : rattacher son enfant étudiant ou pas ?

Votre enfant, étudiant, est majeur. Il peut continuer à figurer dans votre foyer fiscal jusqu’à ses 25 ans (24 ans révolus au 1er janvier de l’année fiscale), même s’il n’habite plus avec vous. La perception de ses premiers revenus vous font poser cette question : comment déclarer les revenus d’un enfant étudiant ?. Vous pouvez également rattacher vos enfants non mariés chargés de famille et vos enfants liés par un PACS si l’un des deux conjoints remplit l’une des deux conditions d’âge ci-dessus. Peuvent également être rattachés, les enfants majeurs devenus orphelins de mère et de père après leur majorité, à la condition qu’ils vivent sous le même toit que vous, qu’ils soient à votre charge de manière effective et exclusive et qu’ils remplissent la condition d’âge.

Plafonds de déduction des pensions étudiantes

Si votre enfant est détaché fiscalement de votre foyer fiscal, vous pouvez déclarer le montant des pensions que vous lui versez afin de la déduire de vos revenus imposables, dans la limite des plafonds indiqués :

Plafonds 2021 des pensions étudiantes déductibles des revenus imposables
Pensions étudiantes Plafonds de déductibilité
Pensions étudiantes versées sans justificatif3.542 €
Pensions étudiantes versées avec justificatifs5.958 €
Pensions étudiantes versées avec justificatifs (si vous élevez seul(e) votre enfant)11.916 €
Note: les plafonds ne sont pas cumulables. Les justificatifs de versements de pensions étudiantes sont demandées par les services fiscaux en cas de contrôle. Les virements bancaires effectués doivent porter la mention "Pension étudiante" afin de simplifier vos justifications auprès du Fisc. Vos relevés bancaires seront alors des éléments justificatifs.

Aide financière aux enfants ou petits-enfants

L’aide que vous apportez à vos enfants ou petits-enfants majeurs dans le cadre de votre obligation alimentaire, prévue aux articles 205 à 207 du Code Civil, est déductible de vos revenus. Cependant, aux termes de l’article 156 II. 2° du code général des impôts (CGI) (repris aux BOI-IR-BASE-20-30-20-20 et BOI-IR-BASE-20-30-20-30), vous ne pouvez pas déduire de pension alimentaire - ou de dépense à caractère alimentaire - au bénéfice d’un enfant lorsque ce dernier est déjà pris en compte dans la détermination de votre imposition sur les revenus (rattachement des enfants majeurs ou chargés de famille).

Pension alimentaire

Si votre enfant effectue sa propre déclaration et n’a pas de revenus suffisants, vous pouvez lui verser une pension alimentaire. Il n’est pas nécessaire que vous l’hébergiez. Mais vous devez fournir la preuve du versement effectif de la pension alimentaire et de l’état de besoin de votre enfant (absence de revenus suffisants). Les sommes sont déductibles de vos revenus dans certaines limites. Par exemple, pour l’imposition des revenus 2019, la déduction est limitée à 5.947 € par enfant. À la différence du rattachement, cette déduction est possible même si l’enfant a plus de 25 ans et n’est plus étudiant. La pension alimentaire déduite est imposable au nom du bénéficiaire (excepté sous certaines conditions pour les enfants majeurs infirmes).
Si l’enfant vit sous votre toit durant toute l’année et ne dispose pas de ressources suffisantes, vous pouvez déduire un montant forfaitaire (3 535€ au titre de l’année 2019) sans justificatif. Lorsque l’hébergement de l’enfant ne porte que sur une fraction de l’année, cette somme forfaitaire doit être réduite au prorata du nombre de mois concernés, tout mois commencé devant être retenu.

Préservation des droits éventuels de l’enfant à la prime d’activité

Si l’étudiant a moins de 26 ans le 1er janvier 2021, 2 options sont possibles :

  • soit déclaration de la fraction des salaires qui dépasse 3 fois le montant mensuel du Smic,
  • soit déclaration de l’intégralité des salaires perçus afin de préserver les éventuels droits à la prime d’activité.
Revenus étudiants 2020, jobs étudiants, stages: exonération et plafond d'abattement
Montant du SMIC applicable au 01/01/2020
Smic mensuel (base 35 heures)1 539,33 €
Abattement portant sur les revenus de jobs étudiants (3 x SMIC mensuel)
Abattement revenus étudiant (3 x Smic mensuel)4 618 €
Plafond exonération des indemnités de stage (1 x SMIC annuel)
Exonération des indemnités de stage perçues dans la limite de 1 SMIC annuel18 472 €

Déduction des pensions alimentaires à votre enfant majeur

Vous pouvez déduire de vos revenus la pension alimentaire que vous versez à un enfant majeur qui a besoin de votre aide financière pour vivre à la double condition suivante :

  • Votre enfant ne doit pas être rattaché à votre foyer fiscal pour l’impôt sur le revenu,
  • La pension ne doit pas dépasser certains plafonds.

Il peut s’agir par exemple d’une pension pour un enfant poursuivant des études ou qui est au chômage. Vous pouvez déduire, sans avoir à fournir de justificatif, vos dépenses de nourriture et d’hébergement pour un montant forfaitaire fixé à 3. 535€ au titre de l’année 2019 par enfant (le double si votre enfant est marié ou pacsé).

Si vous avez hébergé votre enfant une partie de l’année seulement, cette somme est réduite au prorata du nombre de mois concernés, tout mois commencé étant retenu en entier. Dans le cas où le montant forfaitaire est insuffisant, vous pouvez également déduire les autres dépenses (frais de scolarité par exemple) pour leur montant réel et justifié.

Au total, les sommes déduites ne doivent pas dépasser 5.947€ par enfant au titre de l’année 2019 (déclaration de revenus 2019 effectuée en 2020).

Sources de référence :

Quels autres éléments prendre en compte ?

  • Certaines grandes entreprises attribuent une prime par enfant, qu’il soit majeur ou pas, rattaché au foyer fiscal à leurs salariés. Le versement de cet avantage est conditionné au fait que votre enfant soit toujours dans votre foyer fiscal. Point éventuel à considérer.
  • Allocations : l’enfant étudiant, fiscalement indépendant sera le plus souvent non imposable sur les revenus. Il aura de fait potentiellement droit à plusieurs allocations, logement, bourse, etc.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Etudiant : rattachement (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

53 commentaires

| 1 | 2 |

  • bonjour ma fille de 23ans à fini ses etudes en octobre 2020. puis-je encore la rattachée fiscalement à ma declaration. Inscrite à pôle emploi, elle habite avec nous et ne possède aucun revenu.

    Répondre à ce message

  • bonjour,Cette année ma fille doit être déclarée Majeure, elle est étudiante sans revenus.Nous sommes dévorcés, sans pension versées à l’un ou l’autre, nos salaires sont equivalents.ma fille vit à la fois chez son père et chez moi depuis notre divorce en dec 2016.etant donnée qu’elle est majeure, la garde alternée ne fonctionne plus ( 1/4 de part chacun).Son père veut la déclarer sur sa fiche. Quelles sont les autres solutions dans mon cas, sachant que je ne suis pas d’accord, il va beneficier d’1 part en plus pour ma fille et de ce fait je ne peux pas la déclarer sur mon impostion.Merci pour vos réponsesValérie

    Répondre à ce message

    • Bonjour, situation délicate et fréquente. Le fisc ne donne pas de solution véritablement satisfaisante. Etant donné que votre enfant est désormais majeur, c’est à lui de décider auprès de quel foyer fiscal il souhaite être rattaché. Ce n’est évidemment pas chose facile de choisir, mais c’est mieux que de se disputer la demi-part fiscale entre les deux parents séparés. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,Ma fille étudiante de 22 ans n’a perçu aucun salaire en 2020 et mon fils né en 2002 est en contrat de professionnalisation depuis septembre 2020.Faut il garder les 2 enfants sur notre déclaration ou enlever notre fille pour bénéficier de la déduction de la pension que nous lui versons, soir 5959 euros ?Merci

    Répondre à ce message

    • Bonjour, Non, vous n’avez pas avantage à détacher votre fille de votre foyer fiscal. La demi-part fiscale que vous apporte votre fille vous procure une réduction d’impôt supérieure à celle que vous obtiendriez en prenant en compte la déduction de la pension étudiante. D’après les calculs, cela ne deviendrait avantageux, et encore pour quelques dizaines d’euros seulement, pour un revenu fiscal du foyer dépassant les 80.000€. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Je suis étudiante depuis 2 ans. Je suis toujours attachée au foyer fiscal de ma mère mais elle me verse une pension alimentaire de seulement 50 euros par mois, mes bourses sont calculées sur ses revenus. Et je ne touche pas les allocations aux logements puisque qu’elles souhaitent garder ses allocations familiales.Mes parents sont divorcés et mon père me verse 130 euros par mois. Je vis donc avec 35O euros par mois sachant que j’ai un loyer de 280 euros...Est-il possible pour moi de me détacher fiscalement de ma mère pour que mes bourses de l’année universitaire 2021-2022 soient calculées sur mes revenus ?Sachant que je travaille seulement l’été.merci

    Répondre à ce message

    • Bonjour, le calcul des bourses est basé sur les revenus de la famille (parents + enfant concerné) sans tenir compte de la répartition en foyers fiscaux. En clair, la composition des foyers fiscaux ne change rien pour le montant de la bourse versée. L’allocation étant basée sur les revenus de la famille, au sens large. En revanche, cela changerait beaucoup de choses, dans le mauvais sens, si vous étiez détachée du foyer fiscal de votre mère, puisque son foyer perdrait 1/2 part fiscale, sans toutefois pouvoir bénéficier en retour d’avantages compensant cette perte (pension étudiante versée trop faible et vos revenus sont trop faibles). Dans la limite de 4 smic, vos revenus de jobs étudiant ne sont pas à déclarer. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,J’aimerais savoir si ma fille n’est plus rattachée à notre foyer fiscal, peut-elle demander une bourse avec ses revenues ?Merci pour vos réponses

    Répondre à ce message

    • Bonjour, 1 - on peut toujours demander, cela ne coûte rien. 2 - les revenus des parents sont toujours pris en compte pour le calcul des allocations, puisque c’est le revenu de la famille qui compte, et non celui déclaré au fisc. Sans quoi, seule la déclaration des revenus au fisc suffirait. Le fiscal et les allocations sociales sont deux systèmes différents. Le fait que votre enfant soit rattaché ou pas ne change donc rien aux allocations (APL, bourse, etc.). Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,Est ce qu’un détachement fiscal à 18 ans, avec pension étudiante dans les plafonds dont vous avez parlés et n’habitant plus avec les parents, permet à l’étudiant de devenir boursier ou est ce que les revenus des parents sont toujours pris en compte comme pour les APL ?

    Répondre à ce message

  • BonjourMa fille de 19 ans sera en apprentissage en septembre, elle vient de se marier et va vivre avec son mari (qui travaille), puis je continuer à la rattacher à moi fiscalement ? ou est ce que dois rattacher le couple ? Est ce que ça va me faire payer des impôts (je ne suis pas imposable) ou doivent ils faire leur propre déclaration ? et à partir de quand ? merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis une étudiante,sans emploi, et je vis chez mes parents , mon père me donne une ’’pension’’ de 300€ par mois pour subvenir à mes besoins (cours de soutien, nourriture, livre scolaire, carburant etc...). Je ne sais pas quoi mettre au niveau de la déclaration d’impôt entre rattachement et pension alimentaire. Pouvez-vous m’aider,s’il vous plaît, à retranscrire la réalité(vu qu’on ne peut pas bénéficier du rattachement et de la pension alimentaire) ou du moins à savoir le meilleur choix ?Merci !!

    Répondre à ce message

  • bonjour ma fille en 2021 aura 22ans elle est edutiante elle est boursiere elle a travailler tres peu 1mois est ce que je la rattache sur ma declaration dimpots ou elle doit faire sa declaration toute seule merci cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour, Ma fille est étudiante dans une autre ville, elle a un appartement que je finance et son copain veut habiter avec elle. Est ce qu’il faut qui ce déclare ensemble auprès de la caf ?et est-ce que ça change quelque chose pour la part fiscal ou bien je peut la garder à charge ? Ci vous avez eu une situation similaire merci de vos informations

    Répondre à ce message

    • Bonjour, les APL seront plus élevés si vous déclarez la vérité, à savoir une colocation de deux personnes. Cela ne change strictement rien pour vous au niveau fiscal. Les APL ne sont pas des revenus imposables sur le revenu. Bien à vous

      Répondre à ce message

    • Bonjour,Je suis dans la même situation que F. : ma fille (18 ans) est rattachée à mon foyer fiscal, fait ses études dans un autre département, je finance le logement et autres charges et elle veut vivre avec son copain, ils recherchent un nouveau logement. Elle perçoit une bourse étudiante. Je continuerai donc à participer aux frais mais je souhaite qu’elle reste à ma charge, on ne sait pas de quoi est fait l’avenir ! Donc pour la CAF, si j’ai bien compris, il est préférable de se déclarer ensemble mais quant aux bourses qu’elle touche, qu’en est-il ? Merci de votre réponse. Isa

      Répondre à ce message

      • Bonjour, Cela ne change rien, ni pour les allocations, ni pour les bourses étudiantes. En France, la loi impose que les parents prennent en charge financièrement l’éduction de leurs enfants. La notion de fiscalité n’entre pas en ligne de compte. Que l’enfant soit rattaché ou pas au foyer fiscal d’un parent ou de ses deux parents ne change rien. Les organismes en charge de verser les allocs, bourses et autres vont étudier l’ensemble des revenus des parents, afin de déterminer si l’enfant est issu d’une famille dont les revenus ne permettent pas totalement la prise en charge des frais financiers liés à son éducation. Bien à vous

        Répondre à ce message

  • Bonjour,Ma fille va avoir 18 ans au mois d’aout 2021.Elle part en faculté dans une ville à plus de 30 km de chez moi.Elle est à ma charge .Est ce que je peux lui verser des frais d’entretien pour la période de sept 2021 à décembre 2021.Est ce que rattaché et à ma charge ça veut dire la mm chose ?Son père me verse une pension alimentaire de 180 euros par mois.Est ce qu’il peu déduire les 3500 euros accordé par l’administration sans justificatif ?Est ce que ça va lui faire baisser ses impots ?Merci de votre réponse c’est un casse tête ces calculs.Quel est la meilleure chose à faire svpCordialement

    Répondre à ce message

    • Bonjour, les enfants sont toujours à la charge des parents, c’est la loi. En revanche, un enfant peut être rattaché fiscalement, en cas de séparation des parents, soit à l’un ou à l’autre ou les deux (garde alternée). Votre fille est actuellement rattachée pleinement à votre foyer fiscal. De votre côté, les sommes que vous lui verserez ne seront pas déductibles de vos revenus imposables puisque votre fille est rattachée à votre foyer fiscal. La pension alimentaire versée par votre ex-conjoint, si elle n’est pas issue d’une décision de justice, pourra effectivement faire partie des montants déductibles de son côté. En cas de pensions versées suite à décision de justice, la déclaration de cette pension sera de son côté différente. Dans ce cas, votre ex-conjoint peut verser, s’il le souhaite, une pension étudiante supplémentaire. En résumé, vous n’avez rien à changer de votre côté. La question du détachement fiscal se posera lorsque votre fille aura des revenus dépassant le montant de l’abattement équivalent à 3 smic, mais sinon, il ne faut rien changer. Bien à vous.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, jusqu’en 2019 notre fils étudiant était rattaché à notre foyer fiscal donc il payait une taxe d’habitation pour son logement. En 2020 nous le détacherons de notre foyer fiscal, et il aura 5000 euros environs de revenus car il a travaillé un peu. Nous venons de reçevoir la taxe d’habitation pour son appartement. Ne peut-il pas bénéficier du dégrevement de la taxe d’habitation puisqu’il a eu de faibles revenus en 2020 ? Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Bonjour, J’avoue être un peu perdu, je suis veuf depuis février 2020 avec 2 enfants âgés de 10 ans pour la première et de 18 ans pour ma grande fille depuis février . Celle-ci est étudiante depuis septembre, elle a donc besoin d’un logement sur le lieu de ses études, et à demandé une allocation à la CAF qui lui à été accordé. Je ne perçoit plus d’aide pour elle. Cela veut il dire qu’elle ne m’est plus rattacher fiscalement ? Peut-elle bénéficier d’une allocation logement et m’être fiscalement rattachée ? faut-il qu’elle fasse une demande de rattachement ?Quelle est selon vous la meilleure option financièrement ?merci de vos conseils Cordialement

    Répondre à ce message

    • Bonjour,Les allocations de la CAF (APL) n’ont rien à voir avec votre situation fiscale. Que votre enfant soit rattaché à votre foyer fiscal ou pas, cela ne change rien. La CAF prend en compte, dans tous les cas (rattaché fiscalement ou pas), des ressources financières de ces parents.Il est possible que certaines allocations que vous perceviez soient limitées à un âge spécifique. A voir. N’hésitez pas à poser la question auprès de votre CAF.Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,Ma fille est née en novembre 2002. Elle était donc lycéenne jusqu’en juillet 2020. À partir de juillet nous lui avons pris un appartement et désormais nous avons entré le loyer, le tel, l’électricité... un budget de 700 euros à lui consacrer. Elle n’aura donc 18 ans qu’à partir de novembre 2020. Pouvons nous la détacher sur notre prochaine déclaration en déduisant depuis juillet 2020 ce que nous lui versons même si elle n’est majeure qu’en fin d’année, par contre etudiante. Et a forciuri elle ferait sa propre déclaration depuis juillet.Quel est la meilleure formule pour mimiser le coût de ses études ?Par avance merci pour vos conseils. Mme ambrosino

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,De façon générale, le détachement d’un enfant étudiant du foyer fiscal n’est avantageux que lorsque ce dernier perçoit des revenus supérieurs à l’abattement (3 smics). Dans la négative, le détachement n’est pas un avantage car vous perdez la demi-part fiscale (votre réduction d’impôt dans la limite du quotient familial). Cela se joue à pas grand chose entre les 2 solutions. Bien à vous

      Répondre à ce message

      • Effectivement je viens de faire une simulation et c’ est kif kif vu que 30 € d’ écart entre les 2, hélas dû au plafonnement des impôts à 5 947 € par An qui est loin de la réalité des frais à payer !!!Alors qu’ en réel entre nourriture + loyer + électricité etc on est à environ 10 000 € par an ...... + taxe d’ habitation de votre enfant ( on vient de la recevoir 650 € pour un studio ) !!Le seul avantage que je verrai pour les 2 ans à venir si vous êtes soumis à la taxe d’ habitation comme nous malgré la réforme, c’ est que si votre enfant n’ est plus sur votre feuille d’ impôt mais fait sa propre déclaration, je suppose qu’ il ne sera pas soumis à la taxe d’ habitation si l’ étudiant n’ a pas ou quasi pas de revenus ? juste à déclarer ce que vous lui versé en aide.Alors que dans l’ autre cas ( suivant vos revenus ) vous payez votre propre taxe d’ habitation + la taxe d’ habitation de votre enfant ( si il a son propre logement évidemment ) donc dans notre cas la simulation était kif kif mais avec la taxe d’ habitation en plus on est perdant de 620 € / an en ayant notre fille rattachée à nous fiscalement

        Répondre à ce message

  • Lorsque les parents sont divorcés, dans le cas où l’un des parents a le rattachement fiscal d’un étudiant, est-ce que l’autre parent peut verser une pension étudiant à son enfant et la déduire de ses impôts sur les revenus ? quelles sont les modalités dans ce cas pour le parent qui à la rattachement fiscal ? merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjour Madame, Monsieur,Je voudrais savoir si quand on ne paye pas d’impôt sur le revenu et qu’avec ma fille étudiante à ma charge on reçoit le remboursement de cette pension minimum. Merci pour votre réponse, salutations distinguées.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,La pension étudiante, c’est le montant que les parents versent à leurs enfants étudiants. Il n’existe aucun remboursement des sommes versées aux enfants. Si vous êtes non imposable sur le revenu, cet article ne vous concerne pas véritablement. Les allocations familiales sont accordées sous conditions de revenus, vous devez d’ores et déjà en bénéficier. Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,Mon fils était en garde alternée entre moi et son père, jusqu’à présent. Il est majeur depuis le 21/02/2020. Il est inscrit en DUT à Rouen, et il a du prendre un appartement à Rouen pour sa scolarité. Son père et moi, lui donnons chacun la même somme, pour ses frais de logement , et de nourriture, car nos salaires sont similaires.Cas 1 : il est détaché de nos déclarations fiscales - Nous avions jusqu’à présent chacun, une demi part pour lui,( 0.25 au titre de la garde partagée, et 0.25 car nous avions chacun coché la case T parent isolé, divorcé depuis plus de 10 ans sans s’être remis en couple ). Quelle est la somme maximale que nous pourrons déduire chacun pour la pension alimentaire de notre fils ?.Cas2 : Notre fils est rattaché fiscalement, soit à son père, soit à moi. Le conjoint qui rattache l’enfant majeur à sa déclaration d’impôt doit rajouter la pension versée par l’autre parent, à ses revenus. Est ce bien exact ? Par avance merci pour vos réponses

    Répondre à ce message

    • Bonjour,Bonne question. Je vous invite à la poser directement aux services fiscaux via votre espace contribuable afin de ne pas vous induire en erreur. Etant donné que votre enfant est partiellement rattaché à 2 foyers fiscaux, la logique voudrait que le plafond soit divisé par 2 et que vous déclariez, chacun de votre côté, la pensions reçue qui est versée par chaque parent. Mais la logique et le fisc sont deux choses bien différentes...Pour le point 2, c’est exact. bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour. Je verse une pension de 200 eur à l’ex conjointe pour entretenir notre fille depuis 14 ans.Notre fille a vingt ans .Montée contre moi durant toute son enfance, nous venons seulement de nous retrouver. Sa mère ne lui donne aucun argent.Elle travaille tout l’été pour se payer ses cours.Je lui ai conseillé d’aviser le Jaf mais elle n’ose pas.Sa mère a des revenus de 1200 eur.Du fait que notre fille est officiellement à sa charge, combien devrait-elle lui donner mensuellement si elle se détache de son foyer fiscal ?Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Etudiant : Quelle pension donner à un enfant majeur ?
      Bonjour,Aucune somme n’est fixée pour un versement imposé dans ce cas. Votre fille est majeure et peut bénéficier des allocations pour ses études ou autre, même sans le moindre versement de ressources de sa mère. Le rattachement fiscal est comme son nom l’indique, fiscal. Rien de plus. Les deux parents sont responsables, au même niveau, de leur enfant commun.bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,mon fils pourra percevoir avec son salaire d’apprenti en septembre (952 euros) la prime d’activité, mais il est rattaché fiscalement sur ma déclaration de revenus. peut-il la toucher s’il est encore rattaché fiscalement sur ma déclaration et si oui quel revenu doit il déclarer à la caf ? (les miens+ les siens, ou lui seul ?)Merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour Mon fils qui était étudiant et qui vit chez moi va déclarer 9000 euros de revenus pour 2019 (alternance). Puis je malgré ses revenus , déclarer que j’ ai dépensé 3535 euros (hébergement nourriture...) sur ma propre déclaration ? Merci pour votre retour cdt

    Répondre à ce message

    • Bonjour,Réponse tardive, mais les modifications de déclaration restent possibles jusqu’en décembre. Attention, les revenus des contrats en alternance ne sont pas à déclarer en dessous du plafond de l’abattement de 18.254 euros, sauf s’il s’agit évidemment d’un contrat de professionnalisation. Concernant la déduction de la pension étudiante, la réponse est négative tant que votre enfant appartient à votre foyer fiscal. Bien à vous

      Répondre à ce message

29 messages, 20 affichés sur cette page.

| 1 | 2 |

Sur le même sujet

A lire également