Impôts : Comment déclarer les revenus d’un étudiant ?

Publié le , mis à jour le

Impôt : votre enfant mineur ou majeur a trouvé un job d’été, un stage, ou un boulot à mi-temps parallèlement à ses études. C’est une très bonne chose, mais comment déclarer ses revenus ?
Impôts : Comment déclarer les revenus d'un étudiant ?
©stock.adobe.com

Impôts étudiant : rattachement ou déclaration séparée

Si dès 18 ans un jeune peut remplir sa propre déclaration d’imposition, il peut même après sa majorité, être sur demande, rattaché au foyer fiscal de ses parents, qu’il dispose ou non d’un revenu et qu’il vive ou non au domicile de ses parents :

  • Jeune de moins de 21 ans au 1er janvier de l’année d’imposition, le rattachement se fait sur simple demande (déclaration de revenus imprimée 2042 ou rubrique ciblée sur internet).
  • Jeune de plus de 21 ans mais moins de 25 ans au 1er janvier de l’année d’imposition, il faudra joindre un justificatif de poursuite de scolarité études supérieures) à la demande de rattachement.
  • A partir de 25 ans la déclaration séparée est obligatoire (demander au service des impôts , une déclaration de revenus imprimée 2042 vierge) et ce même s’il vit encore chez ses parents qui subviennent entièrement à ses besoins. Dans ce cas, les parents peuvent déduire les sommes versées au tire de pension alimentaire (en moyenne 3.400€ par an sans les frais de scolarité).

La rémunération d’un étudiant, dans le cadre ou indépendamment de son apprentissage scolaire, pourra soit être intégré au revenu fiscal des parents, soit figurer sur une déclaration d’impôt individuelle.

Tant qu’il est rattaché au foyer fiscal des parents, ceux-ci bénéficient de la part supplémentaire de leur enfant, même s’il n’est plus mineur.

Mais dans quels cas les revenus de vos enfants doivent-ils être déclarés ?

Impots : comment sont imposés les revenus étudiant ?

  • travail occasionnel : Votre enfant travaille occasionnellement en parallèle de ses études ou durant ses congés scolaires. Sachez qu’il n’est pas contraint de les déclarer au fisc : les salaires versés aux jeunes de 25 ans maximum au 1er janvier de l’année d’imposition sont exonérés d’impôt sur le revenu, et ce, qu’il soit rattaché ou pas à votre foyer fiscal, dans la limite de trois fois le montant mensuel du SMIC (4 441 € au titre des revenus perçus en 2017).
  • Indemnités de stages : le fisc accorde une faveur aux étudiants stagiaires qui touchent des indemnités de stages, inclus dans une formation scolaire. Mais attention cet avantage est très limité :
    • le stage doit être en parfaite corrélation avec le programme de l’école ou les études suivies,
    • avoir un caractère obligatoire au sein de l’apprentissage,
    • ne pas dépasser une durée de 3 mois,
    • dans les limites d’un stage par an.
      Les indemnités perçues par les étudiants et les élèves des écoles des divers ordres d’enseignement qui effectuent des stages en entreprise ont le caractère d’une rémunération imposable. Cependant, sont exonérées les gratifications versées aux stagiaires, lors d’un stage ou d’une période de formation en milieu professionnel, en application de l’article L. 124-6 du code de l’éducation, dans la limite du montant annuel du SMIC (17 763 € en 2017).
      Attention, cette exonération n’est pas cumulable avec la prime pour l’emploi. Il convient donc de faire le choix le plus avantageux pour vous
  • Le contrat d’apprentissage : un apprenti est salarié en CDD dans une entreprise au titre de sa formation. Ses revenus mensuels sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu à conditions qu’ils ne dépassent pas le Smic, qu’il soit indépendant fiscalement ou toujours rattaché au foyer de ses parents.
  • Formation d’agent public : les étudiants rémunérés dans le cadre de leur formation d’agent de la fonction publique (Ecole nationale de la magistrature, école nationale des impôts...) doivent déclarer leur revenus en totalité. Ils ne bénéficient d’aucune exonération ni abattement.
  • Contrat en alternance : Les jeunes en contrat d’alternance partagent leur semaine entre l’école et l’entreprise. Un fois le contrat signé avec l’entreprise (CDD de 6 mois à 3 ans), ils sont soumis à la législation du travail de droit commun. Les rémunérations perçues, le sont au titre de leur temps passé dans l’entreprise et sont imposables sans exonération, ni abattements.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Impôts : Comment déclarer (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

37 commentaires

  • bonjour , mon fils agé de 24 ans et auto entrepreneur depuis 2018 et étudiant. pour cette année 2018 , il a opté pour le prélèvement libératoire pour son activité ( CA > 200 000 euros ) . Puis je le garder sous mon foyer fiscal pour bénéficier de sa demi-partmais est ce que ses revenus vont être intégrés au mien ( je paye que très peu d’impot < 100 euros ) ?je suis divorcée et un autre enfant à charge .par avance , je vous remercie pour votre réponsecordialement

    Répondre à ce message

  • bonjour, sur ma déclaration de 2018 / revenu 2017 j’avais déduis 3 SMIC seulement à l’heure d’aujourd’hui je suis en dessous d’un seuil pour obtenir une aide. ai je le droit de déduire moins de 3 SMIC ? par exemple déduire 4000 au lieu de 4441 ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Ma fille aà®née de 19ans est étudiante et rattachée à mon foyer fiscal. Depuis ses 18ans elle a un job d’étudiante le week-end dont le salaire annuel ne dépasse pas le plafond, je n’ai donc pas déclaré ses revenus sur mes impôts. Elle est toujours à ma charge mais vit depuis la rentrée dans une chambre meublée près de son lycée. Pour sa demande d’APL, elle doit déclarer ses revenus à la CAF. Mes questions sont : 1)doit-elle déclarer qu’elle est sans revenus ou doit-elle déclarer le montant de son salaire de job d’étudiante même s’il est sous le plafond ? 2) doit-elle déclarer la pension alimentaire la concernant que je perçois de la part de son père dont je suis séparée et que je déclare sur mes impôts ? Je vous remercie d’avance pour votre réponse. Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • Je suis mariée avec 2 filles de 25 ans et 22 ans
    En 2018 ma fille étudiante âgée de 22 ans (à notre charge) a fait un stage de 6 mois en entreprise dans le cadre de ses études. Ce stage était rémunéré (environ 980 €) :
    Dois-je intégrer ses revenus dans notre déclaration 2018 ? Puis elle a commencé un travail en tant que salarié en octobre 2018. Pouvons-nous la déclarer à notre charge pour toute l’année 2018 ?
    Elle même doit-elle remplir une déclaration de revenus puis qu’elle ? Si oui doit-elle déclarer ses revenus ?

    En 2018 mon autre fille de 25 ans a fait un service civique rémunéré (580€/mois) jusqu’en juillet 2018, puis est restée au chômage jusqu’à fin septembre et a commencé une formation de 9 mois rémunérée par pôle emploi (350 euro €) . Notre fille était à notre charge en 2018, doit on intégrer ses revenus dans notre déclaration fiscale. Doit-elle remplir une déclaration de revenus ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • bonjour,

    mon fils de 16 ans a été déscolarisé en milieu d’année scolaire pour reprendre en septembre.
    De février à avril il a travaillé et gagné 2900 €. je suis surprise de voir cette somme figurée sur mon avis d’imposition considérant qu’elle est inférieure à 3 fois le SMIC.

    Merci d’avance de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Salariée et apprentie

    15 avril 13:44, par Margot

    Bonjour,Sur ma déclaration 2019 revenus 2018, je ne sais pas comment remplir le formulaire.En effet j’étais une salariée ordinaire jusqu’au 15/10/18, date à laquelle j’ai repris mes études.J’ai touché moins de 17 000€ au titre de l’apprentissage, donc je suppose que je ne dois pas le déclarer.Cependant, j’ai touché environ 11 000€ en salariat. Est ce que je dois déclarer la totalité de cette somme ou 4000€ de mois (/job étudiant) ?Merci beaucoupMargot

    Répondre à ce message

    • Salariée et apprentie

      Bonjour,

      Vous devez déclarer la totalité de vos salaires perçus en 2018, donc issus de votre activité salariée (car vous n’étiez pas étudiante jusqu’au 15/10, donc pas de déduction possible), et effectivement ne pas déclarer les sommes perçues via votre apprentissage.

      Cdt

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Mon fils a terminé une licence de psychologie en mai 2018. Depuis septembre, jusqu’à juin 2019, il travaille à mi-temps (soit un salaire de 700 euros environ par mois). Il va reprendre ensuite à l’automne de cette année ses études.

    Il a 23 ans et comme l’ensemble de ses revenus, notamment pour 2018, sont largement inférieurs à 4441 euros, il n’a pas à faire de déclaration, c’est bien cela ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Si votre fils est rattaché à votre foyer fiscal, vous ne devez pas déclarer ses revenus. Si votre fils est détaché fiscalement, il doit effectuer une déclaration avec ses revenus. Il sera non imposable mais bénéficiera ainsi d’un justificatif pour prétendre à des allocations par la suite.

      Cdt

      Répondre à ce message

  • Bonjour,En 2018, ma fille de 16 ans a dà » quitter notre domicile et prendre un studio meublé afin de suivre un apprentissage et se rapprocher de l’école.Comment dois-je faire pour ma déclaration d’impots ? Dois-je la rattacher à moi et déclarer ses revenus (en sachant qu’elle ne perçoit que 400 € par mois), dois-je enlever sa part et lui faire une déclaration indépendamment ??Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Les enfants mineurs sont automatiquement rattachés au foyer fiscal de leurs parents, et sauf décision de justice, cela ne peut pas être autrement.

      Les revenus de votre fille issus de son apprentissage ne sont pas à déclarer, vous devez donc les supprimer s’ils apparaissent sur votre déclaration pré-remplie. Le plafond d’abattement étant élevé, de 17.890€, de mémoire.

      Vous ne pouvez en revanche rien déduire de votre côté pour les frais de logement. Assurez-vous toutefois de bien percevoir les APL, auxquelles tout le monde a droit.

      Cdt

      Répondre à ce message

  • Ma fille a 22 ans et a travaillé de 18 ans à 22 ans, en étant sorti du foyer fiscal et habitant dans son appartement avec une aide de notre part pour le loyer.

    Elle a repris des études en sept 2018 en alternance pour 2 ans. Y a t-il un intérêt à l’attacher de nouveau à notre foyer fiscal ?
    Dans quelles conditions pouvons nous continuer à déclarer une aide pour son loyer et des frais d’études ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • Bonjourje suis une étudiante de 20 ans et je loue des chambres pour les étudiants dans ma maison dont je suis propriétaire.Comment dois je declarer mes impots.Merci pour vos reponses

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Voici ce que dit le site des impôts à ce sujet : Si vous louez une ou plusieurs pièces de votre habitation principale, il s’agit d’une location meublée et les loyers que vous percevez sont donc imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

      Néanmoins, selon les dispositions de l’article 35 bis du CGI, vous n’avez pas à déclarer :

      les revenus de la location meublée d’une ou de plusieurs pièces faisant partie de votre habitation principale si la ou les pièce(s) louée(s) constitue(nt) la résidence principale du locataire (ou sa résidence temporaire s’il a le statut de salarié saisonnier) et si le prix de location reste fixé dans des limites raisonnables.
      A titre d’exemple, le loyer annuel par m2 en 2018, charges non comprises, ne doit pas excéder 185 € en Ile de France et 136 € dans les autres régions ( en 2019, 187€ en Ile-de-France et 138€ dans les autres régions) ;
      le produit de la location, consentie de manière habituelle, d’une ou plusieurs pièces de votre habitation principale à des personnes n’y élisant pas domicile (chambres d’hôtes) si celui-ci est inférieur à 760€ TTC par an. (cf. bulletin officiel des Finances publiques BOI-BIC-CHAMP-40-20 §60)

      En clair, il ne s’agit de revenus tirés des traitements et salaires, et donc ces revenus ne bénéficient pas de l’abattement étudiant. Néanmoins, à moins que ce soit la première année en 2018, vous ne serez pas imposée sur ces revenus du fait de l’année fiscale blanche 2018 portant également sur les revenus fonciers non exceptionnels.

      Cdt

      Répondre à ce message

  • Declaration impots etudiant

    29 avril 13:03, par Gilles28

    Bonjour Mon fils a été étudiant jusqu’en Juillet 2018. Il a pris un CDD du 15 septembre 2018 au 31 Juillet 2019, pour ensuite refaire une ecole d’ingénieur à partir de Septembre 2019.Pour ma déclaration d’impots mon fils nous est rattaché en 2018, on doit bien indiquer qu il est étudiant et déclarer la partie de salaire dépassant le plafond de 4400 Euros ? Ou doit on déclarer la totalité de ses revenus de Septembre à Décembre 2018 ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Mon fils était étudiant au 01/01/2018 et a terminé son stage de fin d’études au 31/08/2018.Il a débuté au CDD au 01/09/2018 puis une période d’essai pour un CDI au 15/10/2019.Le CDD et le CDI lui ont généré 7262 euros de revenus en 2018.Je souhaite le rattacher à mon foyer fiscal mal puis-je déduire 4495 euros de ses revenus ?Merci de votre aide

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Ma fille vient de finir ses études fin Aout 2018, elle a commencé à travailler début Septembre 2018 suite à son stage de 6 mois de fin d’études . Elle était rattachée à ma déclaration fiscale jusqu’à là . Comment doit-on faire elle et moi pour cette déclaration 2018 ? Elle aura 25 ans en septembre 2019 .Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      A partir de son 20e anniversaire, votre enfant doit effectuer sa propre déclaration, afin notamment de demander son rattachement à votre foyer fiscal. Ne vous inquiétez pas, il n’est jamais trop tard pour bien faire et peu de personnes le font. Du moment que le fisc n’est pas lésé, il n’y a pas de contrainte financière de la part des services fiscaux.

      Vous avez encore le choix de demander le rattachement fiscal pour l’année 2018 de votre enfant, la limite étant son 25e anniversaire, si étudiant.

      Cdt

      Répondre à ce message

  • Bonjour Pour ma déclaration revenu 2018. Mon fils a été étudiant jusqu’en juin 2018. Et en Bts contrat de professionnalisation de septembre à novembre 2018 puis a arrêté pour des missions intérim. Sa rémunération globale dépasse les 4400 €. Du coup je dois calculer si je le déclare avec nous ou bien s’il fait sa propre déclaration. s’il n’est pas rattaché sur mes impôts puis je déduire une pension alimentaire car il vit sous notre toit sans rien versé. Merci pour vos conseils précieux

    Répondre à ce message

  • a fille a touché moins de 4000 euros en 2018 mais elle est rattachée à mon foyer fiscal. Dois-je inscrire le montant de ses revenus même s’ils sont exonérés ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    ma fille était étudiante de septembre 2017 à mi-octobre 2018 et a été reçu sur liste d’attente au concours de l’éducation nationale à partir de la mi-octobre et a perçu un salaire de 4381 euros pour cette période. Je voulais savoir si percevant un salaire de moins de 4495 euros pour 2018, je pouvais continuer à la rattacher à ma déclaration d’une part et d’autre je souhaiterais connaà®tre la procédure de son côté pour le prélèvement à la source 2019 ;

    Je vous remercie.

    Bien à vous

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Notre fils a été recruté en septembre 2018 par une entreprise pour un contrat de professionnalisation avec CDI au terme de celui-ci en décembre 2019.Il ne figure plus sur notre feuille d’impôts.Doit-il remplir une feuille de déclaration imposition 2018 ?Merci de m’éclairer sur ce point.Cordialement

    Répondre à ce message

  • bonjourje suis étudiante étrangère installée en France depuis septembre 2018.Dois je faire une déclaration de revenus ou pas.merci

    Répondre à ce message

  • Mon fils est étudiant (20 ans) et rattaché à mon foyer fiscal , il a également un statut de micro entrepreneur pour des livraisons de repas (delivéroo, uber eats ..). en 2018 il a fait 900 euros de chiffre d’affaires . Est-ce comme pour les revenus salariés : y a-t-il un seuil de CA (ou de bénéfice ) en deça duquel il ne faut pas déclarer ce type de revenu pour un enfant majeur étudiant rattaché ?Question subsidiaire : quand il a eu à la fois des revenus salariés (faibles ..) et des revenus micro entrepreneur comment calcule t on le montant à déclarer (cas de mon autre fils étudiant à notre charge )Pour l’instant nous avons tout déclarer.Merci de votre aide

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Les revenus perçus par un micro-entrepreneur n’appartiennent pas à la catégorie des traitements et salaires. Il faut alors déclarer son chiffres d’affaires ou recettes brutes (et non pas ses revenus) sur le formulaire 042-C-PRO.

      Le fisc calcule alors un abattement de 71 % du CA pour les activités d’achat de biens destinés à être revendus en l’état, de fabrication de biens (en vue de leur vente), de produits à partir de matières premières (farine, métaux, bois, céramique...), de vente de denrées à consommer sur place, de fournitures de prestations d’hébergement ;
      50 % du CA pour les autres activités industrielles et économiques ;
      34 % du CA pour les activités libérales.

      Ce montant forfaitaire ne peut pas être inférieur à un montant minimum de 305 euros pour 2018 représentatif de vos frais professionnels.

      Si l’on cumule activité salariée et micro-entreprise, le contribuable déclare sur les deux formulaires, c’est prévu pour cela.

      Cdt.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai 29 ans et je suis étudiant. J’ai d’abord étudié en France, puis j’ai poursuivi mes études au Québec, Canada avec un visa d’étudiant. Je n’ai pas travaillé, seulement étudié. Aujourd’hui, je suis admise à SciencePo et on me refuse l’accès aux droits de scolarité dégressifs — mes parents règlent leurs impôts en France, mais étant donné mon âge je ne suis plus inscrit comme appartenant à leur foyer fiscal — à moins que je fournisse une déclaration de revenus provenant d’un centre d’impôts français. Si on me donne accès aux droits dégressifs, mes frais de scolarités devraient être minimes, mais on me demande environ 14 000 euros de frais sans ce document. Je suis allée dans un centre d’impôts dans le sud de la France où l’on m’a indiqué que n’ayant pas travaillé, et étant inscrite comme étudiant au Canada, ils ne pouvaient rien faire  ; tandis que l’administration de l’école m’assure qu’il faut accéder à ce document en allant à un centre d’impôts français. Que faire  ? Quelles sont les règles qui s’appliquent à mon cas  ?

    Merci de votre réponse,
    IB.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Si j’ai bien compris, vous composez votre propre foyer fiscal, vous avez donc effectué une déclaration de revenus auprès du fisc français (même à 0€), sauf si, lors de votre départ, vous avez indiqué au fisc que vous partiez à l’étranger et que vous optiez pour la résidence fiscale de votre pays d’accueil. Dans le premier cas, vous devez donc avoir un n° d’identification fiscale français vous permettant ainsi de justifier de votre statut de résident fiscal français, c’est ce que souhaite obtenir comme document votre université. En allant sur votre espace contribuable, vous devez pouvoir imprimer un avis de non imposition, ou tout autre document attestant de votre résidence fiscale.

      Cdt

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je suis basé au Maroc depuis 2001. Français de nationalité.

    . Mon fils vient d’arriver en France au mois de Septembre 2019 pour ses études supérieurs. Il est devenu majeur le 26/05/2001.
    Peut il faire sa déclaration d’impôts 2019 maintenant ?

    Vous remerciant par avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjour, étudiante étrangère avec un titre de séjour, je travaille depuis 2016 en parallèle de mes études . je suis pas imposable (

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Mon fils est en terminale et il a travaillé les deux mois d ’été dans un restaurant avec un contrat étudiant. Dois-je le déclarer sur mes prochaines impôts ?
    Merci bcp

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également