Impôts : Comment déclarer les revenus d’un étudiant ?

Publié le , mis à jour le

Impôt : votre enfant mineur ou majeur a trouvé un job d’été, un stage, ou un boulot à mi-temps parallèlement à ses études. C’est une très bonne chose, mais comment déclarer ses revenus ?

Impôts étudiant : rattachement ou déclaration séparée

Si dès 18 ans un jeune peut remplir sa propre déclaration d’imposition, il peut même après sa majorité, être sur demande, rattaché au foyer fiscal de ses parents, qu’il dispose ou non d’un revenu et qu’il vive ou non au domicile de ses parents :

- Jeune de moins de 21 ans au 1er janvier de l’année d’imposition, le rattachement se fait sur simple demande (déclaration de revenus imprimée 2042 ou rubrique ciblée sur internet).
- Jeune de plus de 21 ans mais moins de 25 ans au 1er janvier de l’année d’imposition, il faudra joindre un justificatif de poursuite de scolarité études supérieures) à la demande de rattachement.
- A partir de 25 ans la déclaration séparée est obligatoire (demander au service des impôts , une déclaration de revenus imprimée 2042 vierge) et ce même s’il vit encore chez ses parents qui subviennent entièrement à ses besoins. Dans ce cas, les parents peuvent déduire les sommes versées au tire de pension alimentaire (en moyenne 3.400€ par an sans les frais de scolarité).

La rémunération d’un étudiant, dans le cadre ou indépendamment de son apprentissage scolaire, pourra soit être intégré au revenu fiscal des parents, soit figurer sur une déclaration d’impôt individuelle.

Tant qu’il est rattaché au foyer fiscal des parents, ceux-ci bénéficient de la part supplémentaire de leur enfant, même s’il n’est plus mineur.

Mais dans quels cas les revenus de vos enfants doivent-ils être déclarés ?

Impots : comment sont imposés les revenus étudiant ?

- travail occasionnel : Votre enfant travaille occasionnellement en parallèle de ses études ou durant ses congés scolaires. Sachez qu’il n’est pas contraint de les déclarer au fisc : les salaires versés aux jeunes de 25 ans maximum au 1er janvier de l’année d’imposition sont exonérés d’impôt sur le revenu, et ce, qu’il soit rattaché ou pas à votre foyer fiscal, dans la limite de trois fois le montant mensuel du SMIC (4 441 € au titre des revenus perçus en 2017).

- Indemnités de stages : le fisc accorde une faveur aux étudiants stagiaires qui touchent des indemnités de stages, inclus dans une formation scolaire. Mais attention cet avantage est très limité :

    • le stage doit être en parfaite corrélation avec le programme de l’école ou les études suivies,
    • avoir un caractère obligatoire au sein de l’apprentissage,
    • ne pas dépasser une durée de 3 mois,
    • dans les limites d’un stage par an.
      Les indemnités perçues par les étudiants et les élèves des écoles des divers ordres d’enseignement qui effectuent des stages en entreprise ont le caractère d’une rémunération imposable. Cependant, sont exonérées les gratifications versées aux stagiaires, lors d’un stage ou d’une période de formation en milieu professionnel, en application de l’article L. 124-6 du code de l’éducation, dans la limite du montant annuel du SMIC (17 763 € en 2017).
      Attention, cette exonération n’est pas cumulable avec la prime pour l’emploi. Il convient donc de faire le choix le plus avantageux pour vous
  • Le contrat d’apprentissage : un apprenti est salarié en CDD dans une entreprise au titre de sa formation. Ses revenus mensuels sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu à conditions qu’ils ne dépassent pas le Smic, qu’il soit indépendant fiscalement ou toujours rattaché au foyer de ses parents.
  • Formation d’agent public : les étudiants rémunérés dans le cadre de leur formation d’agent de la fonction publique (Ecole nationale de la magistrature, école nationale des impôts...) doivent déclarer leur revenus en totalité. Ils ne bénéficient d’aucune exonération ni abattement.
  • Contrat en alternance : Les jeunes en contrat d’alternance partagent leur semaine entre l’école et l’entreprise. Un fois le contrat signé avec l’entreprise (CDD de 6 mois à 3 ans), ils sont soumis à la législation du travail de droit commun. Les rémunérations perçues, le sont au titre de leur temps passé dans l’entreprise et sont imposables sans exonération, ni abattements.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Impôts : Comment déclarer (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

54 commentaires

  • Quel montant déclarer quand un enfant majeur a été étudiant du 1er janvier au 31 août et vient de décider d’arrêter ses études en septembre ? Ses revenus jusqu’en août sont-ils toujours exonérés sur le plafond étudiant et doit il ne déclarer que ceux à compter de septembre si les revenus précédents n’excédaient pas 4400 euros.

    Répondre à ce message

  • bonjour : après ses 2 mois de job d étudiant ma fille âgée de 19 ans a eu son bac. En septembre a lâcher l’école pour un travail CDI 25h par mois. Elle est encore sur mon nom. doit on déclarer à la caf ses 2 mois d’été et travail septembre ?. Ou pas seulement que son travail cdi.? au impôts que doit on déclarer ou seule ou avec nous : son frère a 13 ans. merci

    Répondre à ce message

    • Impôts : Comment déclarer les revenus d’un étudiant ?

      Bonjour,

      Les revenus perçus du temps où votre fille était étudiant (ou lycéenne) ne sont pas à déclarer, à personne, du moment qu’ils sont inférieurs à 4.400€.

      Seuls les revenus tirés de son CDI sont à déclarer, comme n’importe quel autre revenu.

      Pour savoir si vous avez avantage, par la suite, à isoler votre fille de votre foyer fiscal, ou pas, vous devez effectuer deux simulations, avec et sans, et voir ce qui est le plus avantageux au global (perte d’un demi-part fiscal versus impôt à payer dans la limite du quotient familial de 1512€). Mais en année pleine, il est probable que votre fille devra déclarer son propre foyer fiscal.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour

    Ma fille a 19 ans, elle travaille depuis février 2017 en contrat étudiant de 24h en plus de son BTS.

    J’aimerais savoir si lors de la déclaration de l’année 2017 je dois déclarer son salaire (qui dépassera 4400 euro) sur notre imposition ou si elle doit faire sa déclaration toute seule ??? Sachant que ça nous fera perdre 1/2 part.

    Vous dites dans certains message qu’on peu déclaré lui versé une pension (pour les frais de scolarité) si elle fait sa propre déclaration. Mais est ce possible même si elle demeure à notre domicile ?????

    Oulala je pense que la déclaration 2017 va être compliqué ;o(

    Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai deux enfants de 19 ans, un étudiant à Tours depuis septembre 2017 avec un logement en résidence universitaire, boursier et percevant l’APL, et un autre à Paris en BAC PRO apprentissage carrossier, vivant avec son amie et qui perçoit de l’APL.
    Comment dois je faire l’année prochaine ma déclaration d’impôt ? Est ce que je peux toujours rattacher mes enfants sur ma déclaration d’impôt ?
    je vous remercie pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis étudiante et j’ai eu 21 ans cette année. De plus je viens tout juste d’être embauchée à temps partiel (je ne commence que la semaine prochaine).
    Du coup j’aimerais savoir étant rattaché au foyer fiscal de mes parents si je dois effectuer une déclaration indépendante, et donc déclarer quelques choses pour l’année 2017 ou bien si ce n’est pas nécessaire.
    J’avoue avoir un peu de mal à comprendre.
    Merci d’avance et bonne fin de journée.

    Répondre à ce message

    • Impôts : Comment déclarer les revenus d’un étudiant ?

      Bonjour,

      Pour l’année fiscale 2017, vous ne serez pas tenue d’effectuer une déclaration à votre nom puisque vous êtes étudiante et avez moins de 25 ans. A priori, vous aurez avantage à rester attachée au foyer fiscal de vos parents, à voir avec eux. Cette décision sera à prendre en 2018, lors de la déclaration des revenus de vos parents.

      En 2018, pour vos revenus perçus, comme l’année fiscale sera blanche, l’impact de votre décision (rattachement
      ou pas) sera sans effet. A vous de voir, selon l’avancement de vos études, allocations logement, pensions alimentaires, si vous aurez alors avantage à préparer le "terrain" pour 2019, en vous déclarant foyer fiscal. Vous pouvez continuer d’habiter chez vos parents tout en étant un foyer fiscal à part entière.

      Bien à vous et bon début pour votre vie active :)

      Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis mineur et je ne suis plus étudiante, je vais peut être avoir un petit contrat de baby-sitting et je gagnerai 150 euros par mois donc je ne dépasserai pas la limite des 3x le smic annuelle, donc suis-je imposable ? faut-il que ma mère le déclare ?

    Ensuite, ma mère ne travaillant pas et touchant le RSA et des aides, va-t-elle perdre de l argent où ça n a rien a voir ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai 25 ans et après 4 ans de travail, je vais reprendre des études. Comment dois je déclarer mon avis fiscal sachant que j’habite toujours chez mes parents (Mais que je serais dans mon propre appartement à partir du moment ou les études reprendront) ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • Ma fille aura en fin 2018 18 ans étudiante puis je toujours la rattacher sur ma feuille d’impot et peut elle demander en meme temps l’apl à la caf merci

    Répondre à ce message

  • bonjour ma fille aura 21 ans au mois d’avril ,elle est étudiante et travaille en contrat de 15h chez décathlon pour l’année 2017 elle déclare 9438 euros.
    si je veux la rattachée avec ma déclaration pouvez vous me dire ce que je dois déclarer car je sais qu’elle a une exonérations mais je sais pas de combien car je sais que je dois inscrire la différence sur ma déclaration .

    merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Ma fille est étudiante en école d’infirmière et à ce titre elle est payée par pôle emploi car durant son année de prépa elle a suffisamment travaillé pour avoir le droit à l’ARE puis AREF soit environ 630euros ; par mois. Pouvez vous me dire si sur l’avis d’imposition je peux enlever les 4400 euros puisqu’elle a le statut d’étudiante ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    je suis actuellement étudiante de 24 ans, et j’ai gagné beaucoup moins de 4400 euros..
    Pour cette année donc je n’ai pas de question, mais pour les suivantes :
    Je ferais une formation à distance, serais-je encore considérée étudiante ? Si oui (et si je ne dépasse toujours pas les trois smics) dois-je encore ne rien déclarer ?
    Et si je ne suis plus considérée étudiante, dois-je quand même déclarer en dessous de ce seuil ?
    Merci beaucoup.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Pour cette année 2018, vos revenus perçus en 2018 ne seront pas imposables, c’est une année fiscale blanche sur les traitements et salaires. Que votre formation soit à distance ou pas, ne change pas votre statut d’étudiante, vous pouvez prouver au fisc votre situation via votre inscription.

      Et pour 2019, vous aurez de toute façon plus de 25 ans, donc vous devrez déclarer vos revenus, dans tous les cas, étudiante ou pas.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    je suis actuellement étudiante, j’ai 21 ans et j’aimerais me déclarer seule, je ne travaille que pendant les vacances scolaire (je gagne donc moins de 4400€/an).
    Est-ce possible et avantageux par rapport aux bourses du crous ?
    merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai oublié de rattacher ma fille sur ma déclaration, elle était scolarisée au lycée jusqu’en juin 2016 et de septembre 2016,elle était étudiante jusqu’en mai 2017, elle devait faire sa déclaration seule vu qu’elle était étudiante,que dois faire ? car elle fait une demande de bourse pour 2018/19, merci.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      C’est dommage, mais les services permettant de modifier sa déclaration de revenus sont fermés depuis décembre 2017.

      Généralement les gens tentent plutôt de faire l’inverse, rattachement + déclaration à part.

      Je ne suis pas fin connaisseur du sujet, mais je pense que vous ne devez pas être seule dans ce cas. Votre avis d’imposition doit pouvoir servir, moyennant une attestation sur l’honneur que votre fille n’a pas perçu de revenus durant cette période (ou en déclarant les sommes perçues).

      Un appel auprès des services concernés devrait vous apporter un conseil plus avisé :)

      Ou des internautes bienveillants auraient-ils une réponse ?

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai bientôt 22 ans, je vais avoir un travail de babysitter pendant 1 mois, je serais payée 162 euros par semaines soit 648 euros le mois. Dois-je le déclarer aux impôts ? Merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je suis mère isolée avec 2 enfants à charge, âgé de 6 et 20 ans. Mon aà®né a été à l’école St Cyr de Septembre 2016 à juin 2017.
    il a perçu 82 euros par mois durant cette période, je m’interroge , est ce que j’aurai dà » les déclarer l’année dernière ? et si oui, est ce que je peux le faire pour cette année.
    Concernant le rattachement, faut il faire une démarche ou c’est automatique ?
    Il est toujours étudiant mais dans une autre école cette année.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Si votre enfant majeur étudiant est à charge, c’est qu’il est rattaché à votre foyer fiscal. Vous ne pouvez donc pas dans ce cas bénéficier d’une déduction des pensions versées durant l’année 2017. En revanche vous bénéficiez de la fraction de part fiscale supplémentaire, du fait qu’il soit à votre charge, ce qui semble, dans votre cas compte-tenu de la somme indiquée, être largement plus avantageux.

      bien à vous

      Répondre à ce message

  • bonjour
    je suis frontalière et paye mais impots en France mais cette année je ne sais pas comment je doit déclarer ma fille qui a 19 ans qui est étudiante et qui travail en contrat étudiant depuis le mois de juin 2017 ainsi que mon fils qui lui est mineur et il est en apprentissage depuis le rentrée septembre 2017/2018 .
    bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Si le montant perçu par votre fille est inférieur au seuil de 4.441€ pour 2017, vous n’avez rien à déclarer, sinon vous déclarez la totalité et le fisc calculera la différence. Vérifiez le cas échéant, lors de votre déclaration en ligne, que le calcul effectué est bien correct.

      Pour votre fils en apprentissage, vous ne déclarez rien, sauf si ses revenus dépassent les 17.763€ / an.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Mon fils a eu 21 ans en 2017 et il a arrêté ses études au 31 aoà »t 2017. Il a travaillé de juillet à décembre 2017 en CDD mais compte reprendre ses études en septembre 2018.
    Doit-il faire sa déclaration tout seul ou est-il possible de le rattacher à notre foyer fiscal étant qu’il n’est plus étudiant au 31 décembre 2017 mais qu’il va de nouveau être étudiant en septembre 2018 ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour, mon fils de 17 ans touche une retraite militaire de réversion jusqu’à ses 21 ans suite au décès de son papa. Il va faire sa déclaration seul. Dois je déduire les 4441 euros soit les 3 mois de SMIC de la somme a déclarer ? merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Ma fille est étudiante en école d’infirmière et à ce titre elle est payée par pôle emploi car durant son année de prépa elle a suffisamment travaillé pour avoir le droit à l’ARE puis AREF soit environ 630euros ; par mois. Pouvez vous me dire si sur l’avis d’imposition je peux enlever les 4441 euros puisqu’elle a le statut d’étudiante ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je suis étudiante boursière mais également inscrite à Pôle Emploi. Je sais que les bourses étudiantes ne sont pas imposables, mais j’ai perçu 1630 euros d’allocations chômage pour l’année 2017.

    Ma question est la suivante : étant étudiante dois-je, au titre de l’abattement fiscal étudiant de 4441 euros, déduire les 1630 euros de Pôle Emploi et donc déclarer un revenu nul aux impôts ?
    Ou bien dois-je, malgré l’abattement fiscal, déclarer tout de même les 1630 euros, puisque ce ne sont pas des "salaires" à proprement parler ?

    J’espère que mes explications sont claires !

    En vous remerciant de votre réponse,

    M37

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Ma situation est particulière. Jusqu’à cette année, j’ai toujours été rattaché fiscalement au foyer fiscale de ma mère, seulement, il est apparu que cette année ce n’était plus avantageux.

    Par rapport à l’an passé, je suis doctorant bénéficiant d’un contrat doctoral, donc d’un revenu. Ne pouvant plus bénéficier du Crous, j’ai dà » prendre un logement privé pour faciliter les choses.

    Mais, dans les faits, je suis très souvent chez ma mère, toutes les semaines. Mon logement pour mes études n’est là que pour me faciliter les choses.

    Ma déclaration de revenu est à l’adresse o๠j’étais rattaché fiscalement, au domicile de ma mère. Puisque qu’il s’agit pour moi d’un logement pour mes études, puis-je garder le même domicile fiscal ?

    Je vous pose cette question car, en toute logique, je devrais certainement payer la Taxe d’habitation. J’aimerai savoir ce qu’il se passe si le domicile d’imposition n’est pas le même que celle du logement que je suis contraint de louer ? Y’a-t-il une incidence ? Ou bien l’administration fiscale saura nécessairement que je dois payer la TH ?

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,

      Ce que l’on appelle résidence fiscale n’a rien à voir avec l’endroit où vous habitez. Vous pouvez très bien établir votre résidence fiscale chez votre mère et habiter ailleurs, cela n’a aucune importance.

      Par contre, comme vous êtes locataire d’un bien immobilier au 1er janvier, vous êtes redevable de la taxe d’habitation, que vous y dormiez tous les soirs ou pas un seul de l’année.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • ma fille a 21 ans est élève infirmière depuis septembre 2017 mais était employée de janvier à octobre 2017 dois je faire un rattachement fiscal ou lui faire une déclaration seule sachant que pour l’année prochaine elle ne percevra aucun revenu ? Merci

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Tout se calcul. Tout dépend des montants en jeu. Vous aurez peut-être avantage à lui laisser effectuer une déclaration seule pour l’imposition de ses revenus (à calculer toutefois, car vous perdrez de votre côté une demi-part fiscale) et à demander son rattachement l’année suivante, puisque toutes les conditions seraient alors réunies pour.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’aimairais savoir si je dois faire ma déclaration cette année, vu que je suis toujours étudiante (étrangère), mais avec l’âge de 26 ans et vivant avec mon conjoint en tant que pacse. C’est ma deuxième année en France et en ce moment je passe un stage. Seriez moi plutôt à la charge de mon conjoint sinon ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Cela se calcul afin de savoir si vous devez effectuer une déclaration de revenus commune ou séparée. Cela dépend de nombreux paramètres (type d’activité, niveau de revenus, etc.)
      Si l’écart entre vos revenus respectifs est important, la déclaration commune sera attractive, sinon, deux déclarations séparées ne changent rien dans la plupart des cas.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • j ai reçu mon avis imposition 2017 et j’ai apparemment trop déclaré :
    j ai déclaré le salaire de mon enfant sans deduire la somme de 4441 e en fait son salaire pour les mois travaillés étant bien inferieur à cette somme je n’aurai rien dà » noté .
    Les impôts peuvent me recalculer mon impôt qui sera donc moindre ou c’est perdu ?
    merci

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Oui, vous pouvez modifier votre déclaration de revenus, même après avoir reçu votre avis d’imposition.

      Ce qu’indique le site des impôts :

      Une fois votre avis reçu ou disponible en ligne, vous pouvez modifier cette déclaration grâce au service de correction en ligne disponible à compter du 31 juillet.
      Une fois que le service « corriger ma déclaration » est fermé (fermeture prévue le 18 décembre 2018), vous ne pouvez plus modifier votre déclaration à partir du service de correction en ligne.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour j’ai 19 ans étudiante je souhaiterai savoir le maximum que je pourrai percevoir pour ne pas dépasser et ne rien déclarer car je suis boursière échelon avant dernier et durant l’année je ne peux pas cumuler boulot et fac c’est trop difficile donc j’ai besoin de la bourse. Je suis rattaché au foyer fiscal de mes parents. Alors mes questions sont : cb d’heure je dois pas dépasser par semaine , le salaire maximum et est ce que sa va diminuer ma bourse merci

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,

      Etant étudiante, rattachée au foyer fiscal de vos parents, vous pouvez percevoir jusqu’à 4.400€ par an (soit 3 fois l’équivalent du smic, donc ce plafond change peu chaque année), revenus de vos jobs de vacances, ou autres durant votre année scolaire. Vos parents n’ont pas à déclarer cette somme du fait que vous êtes étudiante. Si vous percevez plus dans l’année, vos parents auront à déclarer la différence, et c’est cela qui peut faire changer la donne. A noter que votre bourse est conditionnée aux revenus de vos parents, si leurs revenus augmentent de leur côté, des changements peuvent avoir lieu également.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • mon fils a eut 25 ans en avril 2019, il est étudiant à l’étranger (Belgique), nous payons son loyer en colocation pour un montant de 400euros par mois plus l’alimentation et le transport sur place. Il déclare seul puisque l’année dernière en attente de scolarité, il a travaillé en contrat aidé. que peut-on déduire nous ses parents ? que doit-il noter et o๠sur sa déclaration ?

    Répondre à ce message

  • bonjour
    mon fils de 27 ans est etudiant en Autriche mais jusque la il était rattaché
    sur notre foyer fiscal . Maintenant, vu son age , ce n’est plus ^possible Etant étudiant, il n’a pas de ressources mais recoit une bourse du gouvernement autrichien .
    doit il faire une declaration d’impot ici en France , bien qu’il ne reside plus en France ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Votre fils est visiblement résident fiscal autrichien, dans ce cas, il doit effectuer sa déclaration en Autriche. Mais il doit avertir le fisc français de ce fait (changement de pays de résidence fiscale), sans quoi, le fisc, ne le voyant plus sur votre déclaration à juste titre, pourrait lui réclamer sa déclaration en des termes peu conviviaux.

      bien à vous

      Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)