Déduction des intérêts d’emprunt

Publié le

Déduction des intérêts d’emprunt : La déduction des intérêts d’emprunt (Paquet fiscal 2007) sera effective au printemps 2008, lors de la déclaration de revenus. Les conditions de déduction d’impôts seront... Tous les détails cette mesure.
Déduction des intérêts d'emprunt
©stock.adobe.com

Déduction des intérêts d’emprunt

La mesure concernant la déduction des intérêts d’emprunt permettra de déduire 20 % des intérêts versés (dans la limite de 3.750 euros pour un célibataire et de 7.500 euros pour un couple, augmentée de 500 euros par personne à charge).

Cette déduction sera doublée la première année de remboursement du prêt immobilier, le taux passant ainsi à 40 %. Les quatre années suivantes, le taux restera en revanche à 20 %.

Un célibataire, qui bénéficiait d’un crédit d’impôt maximum de 750 euros par an, soit 3.750 euros sur cinq ans, bénéficiera donc de 750 euros supplémentaires la première année, soit une amélioration globale de 20 % par rapport à la situation initiale. Pour un couple avec deux enfants, le crédit d’impôt pourra atteindre jusqu’à 3.400 euros la première année. Un gain supplémentaire de 1.700 euros sur cinq ans, soit une amélioration de 17,6 %. Le plafond des intérêts déductibles restant le même, cette solution ne favorise pas davantage les ménages les plus aisés qui feraient de très gros emprunts : le crédit d’impôt sera toujours maximisé pour un emprunt de 230.000 euros à 4,5 % sur vingt ans.

Déduction des intérêts d’emprunt : conditions

La mesure concernant la déduction des intérêts d’emprunt ne concerne que les crédits immobiliers liés à l’achat de sa résidence principale. Les prêts immobiliers re-négociés ne sont pas éligibles à cette mesure.

Déduction des intérêts d’emprunt : Après le 6 mai 2007

La mesure concernant la déduction des intérêts d’emprunt ne concernent que les acquisitions dont les actes authentiques d’achat sont signés après le 6 mai 2007.

Déduction des intérêts d’emprunt : date d’application

La mesure concernant la déduction des intérêts d’emprunt sera proposée au vote des parlementaires dans le projet de loi de Finances 2008, qui sera débattu à partir de mi-octobre. Si elle est adoptée, les ménages inscriront les intérêts versés cette année dans leur déclaration de revenus au printemps 2008.

Sur proposition du Sénat, les personnes handicapées vont bénéficier d’un doublement de l’avantage fiscal lié aux intérêts d’emprunts.

Déduction des intérêts d’emprunt : Mesure du paquet fiscal

La mesure de déduction des intérêts d’emprunt est une des 10 mesures de la Loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat. Retrouvez les autres mesures dans notre guide paquet fiscal 2007.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Déduction des intérêts (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également