Réduction ISF : la marche à suivre pour investir dans une PME

©stock.adobe.com
Investir dans une PME permet d’obtenir une réduction d’ISF. Une opération intéressante, mais pas dénuée de risque, comment s’y prendre pour effectuer le meilleur choix ?

Publié le

Réduction ISF : investir dans une PME en direct

Pour réduire votre ISF vous pouvez investir dans une PME .La réduction fiscale est alléchante puisqu’elle atteint 50% des sommes investies jusqu’à 90 000 € soit 45 000€ maximum.
Rien de plus simple sur le papier, mais encore faut-il trouver l’entreprise idéale pour réduire les risques.

Le plus simple serait d’investir dans sa propre entreprise ou dans celle d’un proche.
Mais attention, l’investissement doit être légitime. Il doit être justifié par un projet de développement concret de l’entreprise. Celle ci ne doit pas disposer d’une trésorerie suffisante pour réaliser ce projet, d’ou la recherche d’investisseurs. De plus l’implication sentimentale dans sa propre entreprise peut ne pas faire bon ménage avec un placement financier.

Attention! : Pour bénéficier de la réduction d'ISF, les titres acquis dans une PME doivent être conservés au moins jusqu'au 31 décembre de la cinquième année suivant l'investissement. Ensuite les titres pourront être revendus à un nouvel actionnaire. Si l'investisseur ne trouve pas d'actionnaires interessés, il pourra demander à l'entreprise un remboursement des apports. Mais cela ne sera possible qu'à partir du 31 décembre de la dixième année suivant celle de la souscription.

Investissement PME : les plateformes d’investissements

© Fotolia.com

Si vous ne possédez pas ou ne souhaitez pas investir dans votre propre entreprise. Comment trouver les PME en recherche d’investisseurs ?

Pour cela vous pouvez vous inscrire sur des plateformes d’investissement en ligne. Elle permettent une mise en relation entre les investisseurs et les entreprises ayant des besoins de trésorerie.

Il en existe plusieurs gratuites ou non (Oseo, Finance utile, Alternativa...). Il faudra toutefois vérifier par vous même la solidité des PME proposées. En effet, l’investissement dans les PME est un pari risqué et la seul réduction fiscal ne doit en aucun cas être la seule motivation.

Investissement PME : le mandat de gestion

© Fotolia.com

Ce type d’investissement peut egalement être réalisé par mandat de gestion. C’est à dire qu’une société de gestion s’occupe en intégralité de votre investissement en fonction de vos attentes et de votre profil d’investisseur. L’avantage est que vous bénéficiez du savoir faire des professionnels, qui prennent, pour vous les meilleurs décisions possibles (choix de la PME, cessions...).

Une solution qui a un coût :

  • le ticket d’entrée est assez élevé (environ 5000€)
  • droits d’entrée (environ 5%)
  • frais de gestions annuels (entre 4 et 5% selon la société de gestion ou réglés par l’entreprise).
Bon à savoir! : Pour réduire son ISF en investissant dans des PME, il existe également les FIP ISF. Ils offrent également un réduction d'impôts de 50%, mais limitée à 45 000€ d'investissement, soit une réduction ISF de 18 000€ et de 5280 € de réduction d’impôt sur les revenus.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Réduction ISF : la marche (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également