Taxe d’habitation 2018 : qui va encore continuer de la payer ?

Publié le , mis à jour le

Mesure phare de la campagne électorale du candidat Macron, la suppression de la taxe d’habitation devrait être effective en totalité dès 2020. Du moins, pour les Français concernés par celle-ci, car 20% des Français continueront de payer cette taxe comme avant... En faites-vous partie ?

En 2018, tout le monde paiera encore sa taxe d’habitation, puisque 2018 sera l’année de la réduction du premier tiers du montant de cette taxe. Sa suppression effective ne devant avoir lieu qu’en 2020. Mais pour pouvoir bénéficier de cette suppression, encore faut-il ne pas trop gagner...

Suppression de la taxe d’habitation, seulement pour les Français percevant moins de 27.000€ de revenus !

Vous pensiez que c’était une bonne nouvelle ? Cela en est une si vous percevez moins de 27.000€ de revenus par personne (Revenu Fiscal de Référence), et 43.000 € pour un couple. Sinon, vous allez vite déchanter. En effet, non seulement, vous allez continuer de payer votre taxe d’habitation, mais vous allez également payer pour les autres, car eux, ils ne la paieront plus !

Une promesse de campagne qui deviendra réalité totalement en 2020

La suppression de la taxe d’habitation sera progressive, elle va tout d’abord diminué d’un tiers dès 2018, puis d’un autre tiers en 2019 et enfin sera supprimée en 2020. Enfin tout du moins, c’est ce qui est annoncé aujourd’hui.

Des doutes sur la suppression de la taxe d’habitation ?

Selon le dernier sondage Elabe pour « Les Echos » et Radio classique, 66% des Français ne croient pas à la suppression effective de la taxe d’habitation. Tout au plus, après la première phase de réduction, l’Etat devrait s’apercevoir que cela n’est pas vraiment possible, sans ajouter un nouvel impôt. Bref, encore de belles découvertes à faire. Décidément, quand cela ne veut pas...

Suppression de la taxe d’habitation, quels gains pour les chanceux ?

En moyenne les Français devraient ainsi pouvoir bénéficier d’une économie de l’ordre de 325 euros (estimation de l’OFCE).

Suppression de la taxe d’habitation, quel coût ?

Cette baisse de l’impôt va entraîner un manque à gagner d’environ 10 milliards d’euros pour les communes, reste à savoir comment le gouvernement compte le compenser.

Ce dispositif reste soumis à l’approbation dans le projet de loi de finances 2018, dont le votre est prévu à la rentrée.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Taxe d'habitation (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

  • Qu’en est-il de ceux qui mettent de l’argent de côté (2000 à 5000 € voire+) en travaillant en grande partie au black, et déclarent un minimum pour continuer à percevoir :
    prime d’activité, chèques vacances, prime de Noël, allocation de rentrée scolaire, RSA, API, prime pour le chauffage, réduction abonnement tél, allocation logement (CMU avec tous les avantages, éxonération taxe habitation et redevance tv) etc ; qui peuvent partir en vacances, changer de véhicule, s’offrir tv grand écran et dernier IPhone... ET ce POUR UNE SEULE ET MEME PERSONNE ...
    A l’avenir, puisqu’ils ne payaient rien auparavant, vont-ils percevoir une prime, afin de ne pas êtes défavorisés :) ?
    Alors que si vous faites le calcul de tout ce qu’ils perçoivent (1500 à 1700+/mois), avec une infime partie de leur revenu illicite, ils seraient au combien taxables !!!
    Quant aux honnêtes contribuables... Ils paient un supplément cette fin d’année !
    A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • L’alcool, cémal.

    3 janvier 23:25, par Cafti

    c, vous avez oublié la prime à la vache allaitante et un raton laveur dans votre inventaire.
    Et si vous avez payé un « supplément cette fin d’année », c’est que vous avez été victime d’un phishing.

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)