31 octobre : journée mondiale de l’épargne

Publié le

Le saviez-vous ? Le 31 octobre est la journée mondiale de l’épargne. Vous n’en entendrez pas parler, car cette journée existe depuis 1924, et n’a plus vraiment de sens dans le contexte actuelle, en France. Alors que 14% des revenus des Français sont épargnés tous les mois, les épargnants de l’hexagone n’ont nul besoin d’une telle piqûre de rappel.
31 octobre : journée mondiale de l'épargne
31 octobre : journée mondiale de l’épargne © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Nécessite d’épargner... Une incitation forte de l’entre deux guerres

Les représentants des caisses d’épargnes de 29 pays s’étaient réunis pour attirer l’attention de la population sur l’importance et la nécessite de l’épargne, dès 1924. L’on connaîtra alors la crise financière de 1933 et ses effets...

Epargne de précaution et épargne pour le plus long terme

Depuis quelques années, cette journée de l’épargne a de nouveau plus de sens en Afrique. En proie à de multiples catastrophes climatiques, ce continent en plein développement se doit de se préserver des jours les plus sombres.

Les Français et l’épargne, le livret A

En France, sans grande surprise, les Français ne voient que le livret a. 66% des Français définissent ainsi l’épargne comme le fait de placer leurs économies sur leur livret A, selon le dernier sondage IPSOS pour Mieuxplacer publié le 31 octobre 2019. Un raccourci qui montre combien l’épargne réglementée est fortement ancrée dans l’esprit de Français, alors que 70% d’entre eux ont conscience que le taux du livret A est inférieur à celui de l’inflation.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article 31 octobre : journée mondiale : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également