Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Boom des véhicules de loisirs (VDL) : le marché des vans dépasse désormais celui des camping-cars

Boom des véhicules de loisirs (VDL) : le marché des vans dépasse désormais celui des camping-cars
Boom des véhicules de loisirs (VDL) © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Pourquoi les vans semblent-ils avoir désormais la préférence des Français par rapport aux camping-cars ? Les retours d’expérience sont sans appel. Plus maniables, faciles à garer, plus discrets, moins onéreux aux péages, les vans séduisent davantage les jeunes. Par ailleurs, trop de camping-cars circulent d’ores et déjà, venant s’entasser sur les aires de stationnement dédiées. Le van connaît une progression fulgurante.

Publié le

Le boom du marché des vans et des camping-cars

Sans surprise, après ces différents confinements, les Français avaient soif de liberté. Rien de mieux que de prendre la route et de visiter la France. Avec plus de 15.000 nouvelles immatriculations sur le mois de juin 2021, selon les chiffres publiés par UNI VDL, les vans dépassent désormais les camping-cars, même en volume. En progression de marché, les vans étaient déjà devant depuis quelques mois. La saturation des espaces de stationnement des camping-cars, tout comme leur contrainte de stationnement du fait de leur taille, décourage bon nombre de Français, partant alors pour un van, plus maniable, et moins onéreux aux péages.

Un parc à vélos sur une place à Bordeaux © rh2010 / stock.adobe.com

Les vans de moins de 2 mètres de haut ont la cote !

La principale différence entre un van et un fourgon aménagé ou camping-car est qu’il est considéré comme un véhicule “classique” donc de catégorie 1 lors des péages. Le van doit faire moins de 2 mètres, ce qui est essentiel pour pouvoir se garer facilement dans de nombreux parkings (sous-sol ou dans les centres commerciaux notamment). Les vans sont largement plus maniables que les camping-cars, mais ils sont également moins confortables, car l’espace de vie est de fait bien plus réduit. Les vans peuvent circuler partout et sont facilement maniables. Ils peuvent également servir à d’autres fins que pour les vacances, alors qu’un camping-car est dédié aux vacances.

Le budget pour un van reste conséquent !

Le marché des vans explose, notamment celui des vans à toit levant, et pourtant un van est loin d’être bon marché. Il vous faudra compter un budget supérieur à 45.000 euros pour devenir propriétaire d’un van neuf équipé, à toit levant, et encore, sous toutes les options innombrables. Avec 50.000 euros vous serez plus à l’aise et les offres sont plus nombreuses.

Exemples de tarifs, hors options :

  • Dreamer Fun Cap Life (Ford, 43.000€)
  • Font Vendôme Autocamp (Renault, 45.190€)
  • Campster (Citroën, 45.990€)
  • Bavaria (Minicamp CM490BF,, 46.900€)
  • Pilote (Campervan CV490BF, 46.900€)
  • Randger (R499, 47.390€)
  • Randger (R499, 47.390€)
  • Adria (van Active, 47.600€)
  • Elios (Variocamp, 47.600€)
  • Glénan Concept Cars (Horizon Van 4, 47.990€)
  • Campérêve (Cap Coast, 48.000€)

Salon des Véhicules De Loisirs (VDL) : du 25 septembre au 3 octobre 2021 au Parc des Expositions de Paris-Le Bourget

Salon des Véhicules De Loisirs (VDL) : du 25 septembre au 3 octobre 2021 au Parc des Expositions de Paris-Le Bourget
Salon des Véhicules De Loisirs (VDL) : du 25 septembre au 3 octobre 2021 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Boom des véhicules de loisirs Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Boom des véhicules de loisirs (VDL) : le... : à lire également

Boom des véhicules de loisirs (VDL) : le... : Mots-clés relatifs à l'article