Assurance-vie non réclamée : qui est le bénéficiaire ?

©stock.adobe.com
Assurance-vie : Les placements en assurance-vie sont nombreux mais beaucoup de souscripteurs omettent de prévenir leurs bénéficiaires. Au décès des assurés, les bénéficiaires ne sont pas toujours informés de leur état. Comment savoir si je suis bénéficiaire ?

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Assurance-vie : Encore trop de contrats non réclamés !

Manque de communication, adultère, enfants illégitimes, secrets de famille, proches perdus de vue, nombreux sont les bénéficiaires qui s’ignorent.
Les piles des contrats d’assurance-vie en déshérence (contrats non réclamés) croissent en attendant leur(s) bénéficiaire(s). Entre un milliard, selon la FFSA, et cinq milliards d’euros, selon différents organismes spécialisés en recherches d’actifs non réclamés, dorment (ou fructifient ?) dans les caisses des assureurs.

Assurance-vie : retrouver le bénéficiaire

Pourtant depuis 2007, une loi contraint les banques à effectuer des recherches dès lors qu’elles sont informées du décès d’un assuré. Mais encore faut-il qu’elles le soit ! Dans le cas contraire, un assureur sans nouvelle d’un de ses assurés d’au moins 90 ans depuis 2 ans peut consulter depuis février 2009 le fichier Insee des personnes décédées.
Il faut ensuite parvenir à identifier le ou les bénéficiaires. Cela sera évidemment bien plus aisé si le nom du bénéficiaire est inscrit en toutes lettres sur le contrat, que s’il est utilisé une formule d’usage confuse du style : "{Mon conjoint, à défaut, mes enfants, à défaut, mes héritiers à parts égales...}". Il est donc primordial de bien rédiger sa clause bénéficiaire
Le souscripteur ne préviennent pas toujours leur compagnie d’assurance des changements liés à l’identification des ses bénéficiaires : changement d’adresse d’état civil (mariage/divorce), décès...
Une fois au courant du décès d’un assuré, s’il n’est pas possible d’identifier clairement le bénéficiaire et que celui ci ne se manifeste pas, les compagnies d’assurances doivent mettre en œuvre des mesures de recherche longues et onéreuses. un vrai parcours du combattant dans certains cas !

Assurance-vie : vous pensez être bénéficiaire, comment vous faire connaitre ?

Si vous pensez être bénéficiaire d’un contrat d’Assurance-Vie suite au décès d’un proche, mais n’avez aucune idée de l’organisme ou le contrat aurai pu être souscrit, vous pouvez vous adresser à l’Agira, la demande est gratuite.
l’Agira est une association mise en place en mai 2006, centralisant les demandes de recherches de personnes pensant être bénéficiaires d’un contrat d’Assurance Vie :

Agira
Recherche des bénéficiaires en cas de décès
1, rue Jules Lefèbvre
75431 Paris Cedex 09

Joignez l’acte de décès à votre demande de recherche, l’Agira transmettra votre requête à l’ensemble des assureurs français. Si votre pressentiment s’avère exact, vous serez contacté sous 1 mois.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie non réclamée : : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également