Assurance-vie : la gestion sous mandat

Publié le , mis à jour le

Assurance-vie : La grande majorité des contrats d’assurance-vie proposent de prendre en main la gestion de votre contrat, grâce à la gestion sous mandat. Quels sont les avantages et inconvénients de cette option ?

Assurance-vie : la gestion sous mandat

La gestion sous mandat ou gestion pilotée permet de déléguer son allocation d’actifs à un allocataire, le plus souvent une société de gestion choisie par le distributeur du contrat d’assurance-vie. Selon le profil de l’épargnant, et son niveau d’aversion aux risques de perte de capital, un profil de gestion type est défini : prudent, équilibré, dynamique ou offensif.

Pour les épargnants n’ayant pas de connaissances particulières sur les unités de compte, ou pas de stratégie financière particulière en termes d’actifs sur lesquels investir, la gestion pilotée est sans conteste une bonne idée. Le comparatif des rendements de la gestion sous mandat, profils par profils, permet de constater que les performances sont au rendez-vous. Des spécialistes de la gestion d’actifs, prennent les décisions adéquates concernant les investissements du souscripteur, selon le profil de risque choisi au préalable, du plus prudent au plus dynamique.

  • Gestion sous mandat, un placement avec prise de risques

La gestion sous mandat est composée donc de supports en unités de compte ce qui peut entraîner des variations de votre capital. Leur potentiel de performance est plus important mais s’accompagne d’un risque de perte en capital puisque leur valeur fluctue à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l’évolution des marchés financiers. C’est donc un investissement à envisager sur le long terme. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur qu’il ne garantit pas

Assurance-vie : les avantages de la gestion sous mandat

  • Des risques limités : Les novices en placements boursiers auront tout intérêt à utiliser la gestion sous mandat, surtout s’ils investissent de grosses sommes d’argent. Cela permet de limiter considérablement les risques, car votre contrat est géré par des spécialistes selon le profil de gestion que vous aurez choisi.
  • Gain de temps : suivre un portefeuille boursier avec efficacité est un métier,et pour le gérer convenablement il faut du temps.
  • Avec la gestion sous mandat, vous n’avez rien a faire, le gérant s’occupe de tout avec réactivité,
  • Accessible à tous : il en est fini le temps où la gestion sous mandat était réservée aux épargnants les plus fortunés. La gestion sous mandat est accessible maintenant le plus souvent à partir de 1.000€, du moins sur les contrats modernes, performants,
  • Information : grâce à la gestion sous mandat vous savez où en sont vos investissements. Les gérants vous informent des arbitrages effectués, de leurs choix et vous expliquent la situation des marchés et les perspectives pour les prochains mois.

Assurance-vie : Les inconvénients de la gestion sous mandat

  • Hausse des frais internes : Le gérant doit être rémunéré pour son travail, pour cela l’assureur prélèvera des frais supplémentaires ou augmentera les frais de gestion annuels,
  • Commission de sur-performance : il est courant que les gérants prélèvent des "commissions de sur-performance" c’est à dire s’octroient une rémunération sur les plus-values réalisées, pouvant aller de 10 à 15%,
  • Gestion pilotée ne rime pas avec personnalisée : à défaut d’un capital conséquent, la gestion financière de votre contrat d’assurance-vie sera calqué sur celle des clients ayant le même profil, rien de personnalisé.

Lors du choix de votre assurance-vie si vous êtes tenté par la gestion sous mandant, veillez à sélectionner un contrat ou les frais de gestions sous mandant sont très clairement formulées dans les conditions générales.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : la gestion : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également