Taux du livret A au plus bas : faut-il en profiter pour rembourser ses crédits ?

Publié le

Avec un taux du livret A à 1,25 %, cela n’incite pas à l’épargne. Une opportunité pour rembourser tout ou partie de ses crédits ?

Rembourser un crédit plutôt que d’épargner sur le livret A, du simple bon sens

Avec la baisse du taux du livret a à 1,25 % depuis le 1er août dernier, la rémunération des livrets d’épargne réglementés se fixe à son plancher historique. Un plancher déjà atteint en août 2009.

  • Gagnez plus en n’utilisant pas votre livret A !

Cette épargne rapporte peu. Elle peut cependant être utilisée différemment afin de vous faire gagner plus d’argent : en remboursant un crédit !

En effet, pour tous les particuliers qui ont contracté des crédits au moment où les taux étaient plus élevés (supérieurs à 3,50% assurance comprise), le différentiel entre le taux de rendement de l’épargne liquide et le taux de crédit est important. De fait, en plaçant de l’argent sur un livret d’épargne liquide plutôt que de rembourser un crédit, vous perdez chaque année de l’argent !

Simulation, crédit immobilier au taux de 4%, remboursement de 20 000 €, 550 € de gains par an !

Pour un taux de crédit de 4 % et 20.000 euros placés sur un ou plusieurs livret A/LDD au taux de 1,25 %, vous obtiendriez un gain de : (4-1,25) x 20.000 = 550 euros dés la première année. Les années suivantes, c’est autant d’intérêts à verser en moins à votre banque !

Il faut toutefois vérifier que votre crédit comporte pénalités aux remboursements anticipés, sans quoi le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle.

Gains annuels estimés lors d’un remboursement anticipé de crédit, via une utilisation de capital issu de son livret A et/ou LDD

Un remboursement anticipé = une mensualité amoindrie !

Beaucoup pensent que conserver une part importante en liquidités est une précaution obligatoire. C’est oublier également qu’un remboursement anticipé d’un crédit permet de réduire ses mensualités, et donc de faire face plus facilement à des imprévus. La différence est importante, car un écart trop défavorable entre épargne et crédit ne vient que gonfler les bénéfices de la banque, au détriment de la constitution du capital de l’épargnant.

  • Une mensualité amoindrie = un capital épargne constitué plus rapidement !

L’enjeu d’un remboursement anticipé est de bénéficier d’une mensualité amoindrie. Ainsi, l’épargnant peut de nouveau se constituer un capital de protection, mais en moins de temps.

Les épargnants les plus à l’aise financièrement pourront opter pour une diminution de la durée de leur crédit, plutôt que d’une baisse des mensualités.

Enfin, un remboursement partiel de capital peut aussi intervenir lors d’une opération de rachat de crédit, pour bénéficier de meilleurs conditions de marché.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Taux du livret A au plus (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également