Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Avoir un bas salaire en France : c’est toucher combien par mois ?

Quel est le montant correspondant à un bas salaire en France ? Quels sont les métiers où la proportion de bas salaires est la plus élevée ?

Quel est le montant d’un bas salaire en France ? © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le
Annonce

📢 LUCYA CARDIF : meilleur contrat d’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie LUCYA CARDIF est plébiscité par la presse financière. Meilleur fonds euros du marché en 2022. Contrat le moins cher du marché permettant d’investir sur tous les types d’actifs financiers, et notamment en ETF. À découvrir, une véritable pépite, 100% en ligne, sans frais sur les versements.

Le SMIC est évidemment un bas salaire. La notion de bas salaire peut avoir plusieurs définitions. Pour les salariés, elle est évidemment beaucoup plus élevé que la définition statistique de l’OCDE, fixant la notion de bas salaire par rapport au salaire médian. L’INSEE précise le montant plafond de bas salaire en France.

Salaire médian : 2.100 euros en 2023

Le salaire médian des Français, à ne pas confondre avec le salaire moyen, a légèrement augmenté en début d’année 2023 pour s’établir autour de 2.100 euros nets.

Définition d’un bas salaire

D’après la définition de l’OCDE, un emploi qui les rémunère moins que les deux tiers du salaire médian est un bas salaire. D’après les chiffres de l’INSEE, un bas salaire équivaut donc à 1.388 euros nets par mois pour un temps plein. Ce niveau de salaire est légèrement inférieur au Smic, qui s’élève à 1 398,72 euros nets par mois en 2024.

8 % des salariés du privé perçoivent un bas salaire

En 2019, 8 % des salariés du privé occupent un emploi à bas salaire, c’est-à-dire, d’après la définition de l’OCDE, un emploi qui les rémunère moins que les deux tiers du salaire médian, soit 1 310 euros nets par mois en équivalent temps plein. Ce niveau de salaire est légèrement supérieur au Smic, qui s’élève à 1 204 euros nets par mois en 2019. Plus de la moitié des personnes à bas salaires sont des femmes (54 %), alors qu’elles ne représentent que 42 % de l’ensemble des salariés du privé

Bas salaires : jeunes et femmes davantage concernés

Les femmes et les jeunes sont davantage concernés par cette situation. Dans certains métiers, les bas salaires sont particulièrement fréquents : plus de 40 % des employés de maison, ouvriers de laboratoire ou encore ouvriers peu qualifiés divers de type artisanal perçoivent un bas salaire. Parmi les salariés à bas salaires de 2015, un quart perçoivent encore un bas salaire quatre ans plus tard en 2019, et seule une petite majorité d’entre eux occupe un emploi salarié mieux rémunéré. La précarité salariale peut aussi résulter de faibles volumes de travail et ainsi s’apprécier au regard du revenu salarial perçu dans l’année. Un tiers des salariés perçoivent un bas revenu salarial en 2019, essentiellement car ils ne sont pas salariés toute l’année. Cette situation est plus durable qu’occuper un emploi à bas salaire : 37 % des personnes à bas revenus salariaux en 2015 le sont encore en 2019.

SMIC : Taux applicables au 01/01/2024
TAUX DU SMIC HORAIRE au 01/01/2024
Smic horaire brut 11,65 €
Smic horaire net 9,22 €
SMIC MENSUEL BASE 35 HEURES (151,666 heures par mois)
Smic mensuel brut (base 35 heures) 1 766,96 €
Smic mensuel net (base 35 heures) 1 398,72 €
SMIC MENSUEL BASE 39 HEURES (169 heures par mois)
Smic mensuel brut (base 39 heures) 1 968,90 €
Smic mensuel net (base 39 heures) 1 558,58 €
SMIC ANNUEL BASE 35 HEURES
Smic annuel brut (base 35 heures) 21 203,47 €
Smic annuel net (base 35 heures) 16 784,62 €
SMIC ANNUEL BASE 39 HEURES
Smic annuel brut (base 39 heures) 23 626,82 €
Smic annuel net (base 39 heures) 18 702,94 €
(source : taux horaire brut du SMIC, décret du 16 décembre 2020 portant relèvement du salaire minimum de croissance, calculs mensuels et annuels bruts et nets, FranceTransactions.com)

Percevoir un bas salaire est également plus fréquent parmi les jeunes : un salarié à bas salaire sur quatre a moins de 26 ans, contre un sur dix de l’ensemble des salariés du privé. D’une part, les salariés de cette tranche d’âge ont en moyenne moins d’expérience professionnelle que leurs aînés, ce qui explique des salaires inférieurs. D’autre part, les peu ou pas diplômés, en moyenne moins rémunérés, y sont surreprésentés car sortis plus tôt du système scolaire, contrairement aux jeunes poursuivant leurs études.

Les métiers qui paient le moins en France

ProfessionSalaire net mensuel moyen en EQTP (en euros)Répartition des bas salaires par métier (en %)
Nettoyeurs 1 540 6,0
Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 1 403 5,4
Ouvriers peu qualifiés divers de type industriel 1 364 5,0
Employés de libre-service du commerce et magasiniers 1 564 3,2
Aides de cuisine, apprentis de cuisine et employés polyvalents de la restauration 1 532 3,0
Vendeurs en alimentation 1 561 2,8
Secrétaires 1 852 2,7
Conducteurs livreurs, coursiers 1 649 2,2
Ouvriers peu qualifiés divers de type artisanal 1 245 2,0
Employés des services divers 1 906 2,0
Vendeurs en habillement et articles de sport 1 606 2,0
Serveurs, commis de restaurant, garçons peu qualifiés 1 550 1,9
Coiffeurs salariés 1 482 1,5
Employés administratifs qualifiés des autres services des entreprises 2 049 1,5
Ouvriers peu qualifiés du gros œuvre du bâtiment 1 611 1,4
Ouvriers peu qualifiés du tri, de l’emballage, de l’expédition 1 671 1,4
Employés administratifs peu qualifiés 1 754 1,4
Animateurs socioculturels et de loisirs 1 619 1,3
Agents de service hospitaliers 1 562 1,2
Caissiers de magasin 1 578 1,2

(Source : Insee, base Tous salariés.)
Lecture : les nettoyeuses et nettoyeurs gagnent en moyenne 1 540 euros net par mois en équivalent temps plein (EQTP) en 2019. 6,0 % des salariés à bas salaires exercent cette profession.
Champ : France hors Mayotte, salariés du privé en équivalent temps plein, hors apprentis, stagiaires et salariés des particuliers-employeurs.

Les bas salaires sont concentrés dans le secteur tertiaire

83 % des salariés à bas salaires ont un emploi dans le secteur tertiaire, davantage que l’ensemble des salariés du secteur privé. 90 % des femmes à bas salaires travaillent dans ce secteur, contre 86 % de l’ensemble des salariées du privé. Femmes et hommes confondus, 16 % des salariés à bas salaires travaillent dans les services d’action sociale (contre 3 % pour l’ensemble des salariés du privé) et 7 % travaillent dans les services relatifs aux bâtiments et aménagement paysager (contre 2 %). En revanche, les bas salaires sont sous-représentés dans l’industrie, qui en rassemble 8 %, contre 17 % de l’ensemble des salariés du privé.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2PLACEMENT-DIRECT VIEPlacement Direct Vie (SWISS LIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE) Jusqu'à 1 000€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) Bonus de rendement 2024 et 2025 sur le fonds euros de +1.50%, pour 8.000€ de versement minimum, avec 35% de versement sur les unités de compte.👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Avoir un bas salaire en (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

2  commentaires (les commentaires anciens de plus de 2 ans ne sont plus considérés)

Sur le même sujet

Bas salaire, c'est combien ? : à lire également