Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Fruits et légumes : les cueillettes permettent-elles vraiment de faire des économies ?

Fruits et légumes : les cueillettes permettent-elles vraiment de faire des économies ?
Fruits et légumes : les cueillettes permettent-elles vraiment de faire des économies ? © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Avec l’envolée des prix des fruits et légumes en grande surface, et le beau temps, de plus en plus de consommateurs se dirigent vers les cueillettes, afin de récolter eux-mêmes fruits et légumes. Leur porte-monnaie se porte-t-il mieux pour autant ? Pas si certain.

Publié le

📈 Un livret épargne, accessible à tous, plus rémunérateur que le livret A ?

🎁 Placez vos liquidités, sans risque, tout en les laissant disponibles, sur le livret épargne DISTINGO de PSA Banque, au taux brut de 3% (soit 2.10% net d’impôt et des prélèvements sociaux via la flat tax), jusqu’à la fin d’année 2022. Cette offre de bienvenue propose ce taux de 3% à tous les épargnants, non déjà clients PSA Banque. Par ailleurs, en cas de versement d’un montant de 20.000€ minimum, vous recevrez une prime de 40€. Offres soumises à conditions.
👉 Je découvre cette offre de taux boosté DISTINGO de PSA Banque

Hausse des prix des fruits et légumes

Les raisons des hausses des prix des fruits et légumes, nous les connaissons. La sécheresse actuelle ne va rien arranger pour les semaines à venir, nous promet-on. Dans les supermarchés, les prix grimpent fortement. Alors, de plus en plus de consommateurs se tournent vers les cueillettes. Les plus sont évidents : c’est un véritable de plaisir de cueillir soi-même ses fruits et légumes. L’on choisi ce que l’on achète. Les produits sont, de fait, extra frais, cueillis sur pieds. Par ailleurs, cela permet, en famille, de montrer à ses enfants comment pousse ce que l’on mange. Toutefois, le porte-monnaie trouve-t-il également son compte ?

Des prix moins élevés qu’en grande distribution ?

Bien scruter les prix avant d’entrer dans le champ de cultures ! Parfois la mauvaise surprise aura lieu à la caisse ! Certes les prix au kilo ne sont pas toujours inférieurs à ceux affichés en grandes surfaces, mais les fruits et légumes ne sont pas les mêmes non plus. Les cueillettes permettent effectivement de dénicher des fruits et légumes, parfois à des prix davantage raisonnables qu’en grandes surfaces. Toutefois, les écarts de prix ne sont pas si importants qu’espérés. Le passage en caisse peut parfois être douloureux, car cueillir soi-même ne permet pas de savoir quel poids l’on a ramassé dans son panier.

Une tendance à cueillir davantage que nécessaire

C’est le biais de ces cueillettes. Avec l’idée que le kilo de pommes est moins cher qu’en grande surface, le consommateur aura tendance à avoir la main lourde sur sa cueillette et se laisser "embarquer". Et ainsi, il achète davantage que nécessaire. Du coup, son porte-monnaie fera la tête. Mais le pire seront liés aux achats complémentaires...

Des magasins connexes, dont les prix sont élevés

De nombreuses cueillettes proposent à la vente des produits "régionaux" (parfois de plusieurs dizaines de km...), afin de compléter le panier d’achat des cueilleurs. Et là, attention, les prix sont souvent élevés, voire très élevés. En effet, il ne s’agit plus là de vente de la production locale, mais de la revente ou "vente directe" avec marges. La marge de l’entreprise est donc ajoutée aux prix des articles. Les prix de ces produits ne sont pas attractifs, et la "vente directe producteur" n’est, de fait, pas réellement respectée.

Des paniers, directs producteurs...

Afin de faire de réelles économies, il convient plutôt de s’adresser directement aux producteurs de fruits et légumes. Ces derniers peuvent proposer, en vente directe, des paniers. Sans forcément pouvoir choisir leurs contenus, les consommateurs retrouveront des produits frais, dont la maturité et la saison de production sont respectées. Dans ce cadre, il convient d’éviter les intermédiaires, les ventes de paniers sur Internet sont hors de prix (marges de la plateforme, frais de livraison, etc.). Les associations de distribution de paniers (AMAP) peuvent également être une alternative, mais attention, parfois la notion de "producteur local" peut être trop large (plus de 20 km, ce n’est plus du local).

📧 Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne

Envoi quotidien par courriel des actualités de l’épargne, les nouvelles offres, les nouveaux placements épargne, les variations de taux d’intérêts, les nouvelles primes, les dates clés à ne pas louper... Les news fiscales et immobilières.

 

Sans publicité, sans spams, sans autre exploitation de votre adresse courriel que celle de vous envoyer ce courriel quotidien. Vous pouvez vous désabonner directement sur chaque envoi, via le lien situé en bas de page du courriel.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Fruits et légumes : les (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Cueillettes, des économies ? : à lire également

Cueillettes, des économies ? : Mots-clés relatifs à l'article