Prime de 1500 euros pour les soignants (professionnels hospitaliers)

Prime de 1500 euros pour les soignants © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Annoncée le 15 avril par le Premier Ministre, une prime de 1500 euros sera versée aux professionnels hospitaliers au mois de mai. Les inquiétudes des professionnels de santé sont donc renforcés, une augmentation de salaire aurait été un geste plus fort qu’une simple prime, éphémère.

Publié le , mis à jour le

Des primes tous azimuts pour les efforts effectués

Les salariés peuvent obtenir une prime allant jusqu’à 1000 euros, sans condition, si leur employeur souhaite l’attribuer. Depuis peu, cette prime, non systématique, uniquement liée à la décision de l’employeur, a été même augmenté à 2000 euros, mais sous conditions d’attribution pour les entreprises.
Par reconnaissance pour l’effort depuis le début de l’épidémie du coronavirus, une prime exceptionnelle de 1500 euros sera versée aux professionnels hospitaliers mobilisés dès le mois de mai. Le montant de cette prime atteindra 1 500 € nets pour les soignants travaillant dans les départements les plus touchés par le Covid-19. De plus, tous les agents hospitaliers bénéficieront d’une majoration de 50 % de leurs heures supplémentaires.

Prime exceptionnelle de 1500 euros pour les professionnels hospitaliers

Dans un communiqué de presse du ministre des Solidarités et de la Santé paru le 15 avril 2020, le Gouvernement annonce le versement d’une prime exceptionnelle pour tous les professionnels hospitaliers, dès le mois de mai, selon les modalités suivantes :

  • tous les agents hospitaliers (internes, agents de service, infirmiers, médecins) travaillant dans la trentaine de départements les plus touchés par l’épidémie recevront une prime de 1 500 €, versée quel que soit le statut ou le métier considéré ;
  • dans les autres départements, les agents ayant travaillé dans les services Covid+ des 108 hôpitaux de référence percevront également la prime de 1 500 €.

Les agents des autres services recevront une prime de 500 €.

Cette prime exceptionnelle sera attribuée en net, c’est-à-dire exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

Les personnels des établissements de santé privés lucratifs et à but non lucratifs seront également concernés par cette prime exceptionnelle. Des contacts seront pris avec leurs fédérations pour fixer avec elles les modalités de versement de cette prime.

Majoration des heures supplémentaires

Les heures supplémentaires de tous les agents hospitaliers générées par l’afflux massif de patients et par l’augmentation des capacités d’accueil en soins intensifs durant la crise sanitaire seront payées à un taux majoré de 50 % et versées sans cotisations ni impôts.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Prime de 1500 euros pour (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

Sur le même sujet

A lire également