Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Réforme du RSA (15 heures hebdomadaires imposées) : extension à 47 départements

Le RSA dans sa formule actuelle ne permet pas de retrouver un emploi. La réforme consistant à obliger les bénéficiaires du RSA d’effectuer 15 heures par semaine d’activité est étendu dès le 1er mars 2024.

Réforme du RSA © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le
Annonce

🎁 Meilleure offre épargne sans risque du moment

Placez votre argent sans risque ! Sans changer de banque, sans avoir à ouvrir un compte courant Monabanq, le compte rémunéré Rentabilis Monabanq (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est sans contrainte. Totalement gratuit. Le taux proposé est de 5 % brut durant 3 mois, jusqu’à 150.000 € de dépôt. Taux standard de 2 % brut. Totale liberté pour votre capital. Calcul des intérêts au jour le jour. Offre à saisir jusqu’au 30 avril 2024 inclus.


Expérimenté dans 18 départements, le conditionnement du revenu de solidarité active (RSA) à 15 heures d’activité hebdomadaire sera déployé dans 47 départements d’ici la fin du mois, avant une généralisation l’année prochaine, comme l’avait annoncé début février la ministre du Travail, Catherine Vautrin. Le montant du RSA est de 607,75 euros pour une personne seule et de 911,63 euros pour un couple sans enfants.

 RSA : une inefficacité avérée

Le dispositif actuel du RSA ne permet pas de retrouver du travail. C’est un échec cuisant. Alors que 80% des Français sont favorables à conditionner cette allocation à des heures d’activité hebdomadaire, les opposants de cette réforme demandent tout simplement que du travail soit proposé à ces personnes bénéficiaires. Ainsi le gouvernement souhaite tordre le coup aux faiblesses majeures du RSA, qui a remplacé le RMI fin 2008, comme l’ont souligné de nombreux rapports : l’accompagnement des 2 millions de bénéficiaires pour qu’ils retrouvent un emploi. Obéissant à une logique de droits et devoirs en échange du versement de l’allocation, cet accompagnement oblige le département, Pôle emploi ou tout autre acteur de l’insertion à aider la personne à s’en sortir, celle-ci s’engageant à réaliser des démarches en ce sens. Ces engagements sont formalisés dans un contrat.

Moins d’un allocataire sur cinq est orienté vers un organisme d’accompagnement, rappelle la Cour des comptes qui y est allée de son évaluation en début d’année . Ils attendent plus de trois mois en moyenne, alors que l’objectif est d’un mois. Les départements jouent des partitions totalement hétérogènes et incohérentes. Les contrats d’engagement sont bien souvent des coquilles vides. Sept ans après l’entrée au RSA, seuls un tiers des bénéficiaires en sont sortis en emploi, et encore, durable pour un tiers seulement d’entre eux...

 Réforme du RSA

Lorsqu’il a souhaité pendant la campagne présidentielle que les allocataires du RSA puissent accomplir entre 15 et 20 heures d’activité hebdomadaire. «  A défaut d’un engagement fort de l’ensemble des acteurs, le RSA risque d’évoluer, pour un nombre croissant de personnes, vers une simple allocation de survie, marquant l’échec des ambitions affichées en 2008 lors de sa création », abonde la Cour des comptes.

 RSA : quels départements tests ?

La liste n’est pas encore arrêtée, mais l’expérimentation envisagée concernerait une dizaine de territoires pilotes dans 5 à 10 départements. Dans chaque département retenu, tous les allocataires du RSA bénéficieront d’une phase de diagnostic-orientation unifiée. Tous les acteurs chargés de les aider partageront un logiciel de suivi commun en cours d’achèvement. L’organisation de l’accompagnement préfigurera celle qui sera appliquée pour tous les chômeurs via France travail, la nouvelle configuration territoriale des acteurs de l’emploi et de l’insertion autour de Pôle emploi. Il sera renforcé et fera place nette au monde professionnel et aux périodes d’immersion en entreprise.

 15 heures par semaine

Tout ne sera pas figé. Les départements tests disposeront d’une marge de manœuvre pour définir le nombre d’heures d’activités hebdomadaires selon les profils des allocataires ou les contextes locaux (entre 15 et 20 pour le CEJ). Idem pour l’échelle des sanctions en cas de manquement aux obligations. Les expérimentations pourront aussi s’étendre à d’autres personnes privées d’emploi.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1CARAC EPARGNE PATRIMOINECarac Épargne Patrimoine (CARAC) Bonification de + 1 % sur le fonds euros CARAC (+ 3.30 % en 2023)👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3MIF COMPTE EPARGNE LIBRE AVENIR MULTISUPPORTCompte Epargne Libre Avenir Multisupport (MIF) Jusqu'à 400€ offerts pour 40.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Réforme du RSA (15 heures (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

47  commentaires (les commentaires anciens de plus de 2 ans ne sont plus considérés)

  • Je m’occupe de mais parents serai-je oblige de faire 15h

    👉 Répondre à ce message

  • Vous parlez d’assistanat nous on vous parle de minimum vital, tout le monde devrait avoir un toit et tout le monde devrait pouvoir bouffer, qu’on travaille ou non.

    Le problème il vient d’en haut pas d’en bas, c’est eux que vous devez aller ponctionner, pas des pauvres mecs qui peuvent même pas se payer un t-shirt.

    En fait ce que vous êtes en train de dire c’est qu’il faut laisser les gens crever de faim parce que ça vous fait chier de cotiser pour eux, posez-vous plutôt la question de qui vous met vraiment dans la merde.

    👉 Répondre à ce message

    • Respect maximum pour ce commentaire. Amen.

      Le minimum vital existe théoriquement et est défendu par de nombreuses personnes en France et ailleurs : il se nomme le Revenu Universel ou Revenu de Base. La réforme dont il est question dans cet article va bien sûr totalement à l’encontre de son idée même que j’appellerais simplement : la LIBERTÉ.

      Le travail est encensé mais son étymologie tout de suite beaucoup moins... Au lieu de bosser (toujours pour les mêmes boss bien souvent, au cas où l’on ne s’en aviserait pas) on pourrait... hummmmm... VIVRE ! Tout simplement. Et ne vous y trompez pas, à l’heure où les machines, l’électronique et l’informatique créent des richesses comme jamais dans l’histoire de l’humanité, les moyens sont là, tout le monde pourrait ne plus être pauvre, ils ne sont juste pas dans nos mains...

      👉 Répondre à ce message

    • Il était temps la France devient un pays de glandeur et ils ne faut pas viser ceux d’en haut ils ont bosser pour y être et souvent ceux sont des élus.

      👉 Répondre à ce message

      • Pays de corrompus choisis par le diable en personne, élus par personne.

        Il est réel par contre que l’humain a tendance à se relâcher lorsqu’il devient riche, la paresse prenant une place grandissante (exemple du peuple libyen avant que l’on aille exploser ce pays dictatorial). J’ai bien dit "lorsqu’il devient riche", pas avec 400 balles pour survivre ! Notre bonté démocratique est encore loin de ce qu’était la tyrannie en Libye en son temps...

        👉 Répondre à ce message

      • Vous méconnaissez certainement le système. Parmi les personnes qui touchent le RSA, il y a ceux qui ont des problèmes de santé, ce qui est un frein pour retrouver un emploi. Personnellement, je me suis retrouvée avec le RSA suite à des problèmes de santé. Beaucoup d’errances thérapeutiques, finalement on m’a diagnostiqué un cancer qui progressait depuis 1 an. J’ai eu des traitements lourds pour cancer agressif. A ce moment j’ai pu demander l’AAH car le diagnostic a entraîné une reconnaissance de la situation. J’ai ensuite eu des traitements très lourds et l’AAH est arrivée au bout de 4 mois supplémentaires (délai de traitement). Pendant les douze premiers mois au RSA, j’ai été traitée de feignante, harcelée par un conseiller Pole Emploi qui ne comprenait rien alors que de jour en jour ma santé déclinait. Un cancer agressif ce n’est pas rien, on se bat pour rester en vie. Vous allez surement me dire que vous ne parlez pas des gens comme moi, des gens malades. Pourtant des gens malades ou en mauvaise santé au RSA, il y en a une quantité énorme.

        👉 Répondre à ce message

        • Exact ! Si j’étais connu je serais probablement la mascotte de la situation que vous décrivez ! Oui, car après plus de 20 ans de polyhandicaps dont 12 ans de mal-être, fatigues, douleurs, sensations, symptômes en tout genre et manque de sommeil dont 5 ans d’invalidité totale du travail et parfois de la vie, non reconnus, non indemnisés et non pris en considération, je n’ai rien connu d’autre dans toute ma vie active que le RMI/RSA en totalité ou en complétion d’activités qui n’ont jamais réussi à atteindre le SMIC. Ma place est pourtant à la MDPH sans l’ombre (rires jaunes) d’un doute. Mais allez tenter de faire reconnaître quelque chose que la médecine ignore totalement...

          👉 Répondre à ce message

    • Ont va devoir travailler pour continuer à toucher sont rsa moi je trouve cela que se n’est pas juste ses comme si ont fesais du bénévolat ses vraiment le ministre du travail ses vraiment un pourie macron lui il fait partie des plus pourie j’espère que la loi ne passera pas et que sa ne se fairà pas

      👉 Répondre à ce message

      • Je travaille pour avoir un salaire. Oh ce n’est pas juste ! Dans beaucoup de pays, vous ne travaillez pas et vous n’avez pas d’aides. Avant une personne de notre entourage touchait cette aide. Maintenant une personne sur dix travaille et les autres se contentent du RSA avec le cumul des aides. C’est devenu un sport national les aides et qui les payent ? Bien ceux qui travaillent. Oui les aident pour ceux qui sont malades mais pas pour les biens portants.

        👉 Répondre à ce message

        • S’il y a des aides en France c’est aussi parce que l’on est un pays pilleur des autres et que pour tenir le peuple tranquille on lui refile les miettes du butin ("Du pain et des jeux"). Elles servent aussi, dans de nombreux cas, à garder pauvres ceux qui ne sont pas les bienvenus dans la richesse, quoiqu’ils en aient les honnêtes et respectables capacités. Demandez un peu au pouvoir de mettre en place le revenu de base/universel inconditionnel pour voir leur réaction... La fainéantise est rare, on se fait vite ch*** avec 500 balles par mois dans une société où tout est payant (si on réussit à survivre correctement). Il existe aussi des cas comme le mien aux aides sociales depuis toujours et parallèlement polyhandicapé depuis ses 19 ans non reconnu, non prise en charge et non indemnisé. Le nombre de personnes qui se trouvent privées de l’AAH, parce qu’il faudrait six membres en moins de nos jours pour l’obtenir et parce que la médecine ne détecte parfois rien et que tous les ennuis physiques et mentaux ne sont pas forcément médicaux, est assez élevé. Enfin, il en existe certains, dont je fais évidemment partie, alors qu’ils ont des années d’étude, des dizaines d’annonces en ligne, des cartes professionnelles distribuées partout, plus d’années de publication de CV sur Pôle-Emploi que de visites de recruteurs, des milliers de candidatures spontanées etc. etc. etc. qui n’ont JAMAIS réussi à atteindre ne serait-ce que le SMIC et ne l’auraient même pas si l’on comptabilisait dans leur chiffre d’affaires tous les clients refusés pour cause d’incapacité. Qui pour reconnaître cela ? Personne. C’est mieux de cirer les pompes à la ma...

          👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, Je suis en CDI temps partiel à raison de 20 à 22 heures par Mois. Est ce que je suis concerné par la réforme du RSA qui est de 10 à 20 h par semaine ?? Autrement dit est ce que ils peuvent me faire démissionner de mon CDI pour aller à une formation où insertion ??

    👉 Répondre à ce message

  • C’est un nouveau cadeau pour les patrons ça non ? Je veux dire 15 à 20h de taf hebdo pour toucher les pauvres 500 euros max du RSA ok . déjà faut il trouver les postes . mais y aura t’il à la clef des droits ouverts à l’assurance chômage , des droits ouverts a la retraite , à la formation etc..? Je ne le pense pas, ne le vois pas venir..donc oui un cadeau pour les patrons et une nouvelle forme d’esclavagisme. Certains certaines pensent encore que les bénéficiaires d’aide sociale sont des parasites etc..Des fainéants qui ne veulent pas travailler etc..mais c’est bien mal connaitre le système des aides sociales, qui est très cloisonné, très complexe, et très très surveillé, des obligations bien plus que des droits . jusque sous Chirac le RMI était intelligent RMI activité et socle, maintiens de l’allocation le temps de retrouver une situation dés que la personne reprends un travail, honnêtement le bénéficiaire était motivé. Vous pensez que c’est par charité que les minimas sociaux sont versés ? non c’est pour que cet argent soit réinjectés dans le système, une personne au rsa + aide au logement au max va recevoir 750 euros tout compris ( seul sans enfant je veux dire ), loyer payé il n’y a plus rien, certains font les poubelles pour manger . Vous savez que de très nombreux agriculteurs sont au rsa en travaillant 100 h semaine sur leur exploitation mais tellement endetté et vivant à 100% de subvention ? ça ne choque personne ? C’est ça ce pays aussi. Vous ne savez pas comment focntionne l’aide sociale et comment elle est pourvoyeuse de dette et d ’endettement, cela s’appelle le trop perçu . La caf pour le général et MSA pour l’agricole honnêtement juste des ...... le système est fait maintenant d’une façon telle que tout petit travailleur qui bénéficie un peu d ’aide sociale, un modeste autoentrepreneur ( 14 % d’ursaf pour aucun droit à la clef. ;juste une façon de taxé ce qui était avant le travail au noir ..) déclare ses revenus tous les trois mois , d’un côté pour l’AL , de l’autre pour la PA ( prime d’act ) bref, à la finale les trois mois suivant 9 fois sur 10 , on lui dit : vos droits sont révisés vous avez trop perçu remboursez ! et c’est un cercle infernal..L’aide sociale crée de l’endettement aujourd’hui avec le trop perçus en ne respectant d’ailleurs souvent pas ses obligations contractuelles de présenter un courrier officiel de trop perçus qui peut légalement être contesté auprès de la CRA ( commission recours amiable ) et être mené devant le tribunal d’instance ensuite uniquement si refus rejet de la cra..Mais très souvent la caf ou la msa ne propose jamais ce droit et applique ses retenues alambiquées très complexes que le bénéficiaire ne peut que subir . ..L’aide sociale ce sont des droits et des obligations pour les bénéficiaires, mais aussi des obligations pour la CAF et la MSA, obligations qu’elles ne respectent pas, faisant très souvent obstruction au droit des bénéficiaires a pouvoir saisir le tribunal.... Mais il y a des lois en France... les reformes de Macron n’ont fait que créer de la misère . il a fait sa reforme du chômage qui est très inique et très violente qui ne pourra avoir comme résultat QUE et uniquement de voir des milliers de personnes contraintes d’émarger vers le rsa, bah oui, le chômage disparait, on se pointe au rsa, c’est aps pour ça qu’on baisse les cotisations chômage d’ailleurs dans les charges salariales, avant la personne avait qqfois jusqu’à 2 à 3 ans pour que son chômage lui permette de se retourner envisager une reconversion etc..bah, maintenant non elle est en 6 mois max au rsa ( avec 3 mois sans revenus du tout avant historie de la vider, car prétendre au rsa c’est être 3 mois à zéro..sinon rien..), est ce que cette personne va travailler àç nouveau un jour quand le système fait tout pour la buter , la mêttre à terre ?? ben voyons , "V’là ti pas qu’arrive donc maintenant la reforme du RSA contre travail ??? Logique tout ça ..Oui un cadeau pour les patrons...Une fabrique de la précarité et endettement . Le système Macron n’a fait que paupériser la France, des cadeaux pour le patronat , plus de précaire, plus de dettes, donc a la finale tout le mode se taira. En ce moemnt a cause de la crise l’URSSAF fait des échéanciers, perso j’en ai déjà pour quasi un an à payer de mensualités, et je continue de travailler donc d’avoir un CA donc de devoir à l’urssaf, ce sera sans fin, endetté à vie alors que je suis travailleur indépendant qui a su sortir du rsa où je suis arrivé qq mois, après perte totale de travail salarié suite à accident du travail, et qui s’est fait vampirisé par la sécu à ce moment là ? voilà que ceux qui bénéficient aussi d’un tout petit peu d’aide au logement et de prime d’activité sont en plus de leur dette à l’urssaf , totalement aliéné pour le coup. Les minimas sociaux c’est bien plus complexes que tous ces frustrés haineux qui tombent dans le discours du divisé pour mieux régner en pointant sans rien savoir leur doigt haineux sur leur voisin au rsa... la reforme rsa de Macron je le redis c’est la suite logique de sa reforme du chômage qui va conduire des milliers de travailleurs vers le RSA ; UN CADEAU POUR MAITRES LES PATRONS Et spoiler au fait plus le cout du gasoil augmente plus l’état perçois de tva et sur tout le reste n’est ce pas ? le malheur des uns fait le bonheur des autres .

    👉 Répondre à ce message

  • C’est un nouveau cadeau pour les patrons ça non ? Je veux dire 15 à 20h de taf hebdo pour toucher les pauvres 500 euros max du RSA ok . déjà faut il trouver les postes . mais y aura t’il à la clef des droits ouverts à l’assurance chômage , des droits ouverts a la retraite , à la formation etc..? Je ne le pense pas, ne le vois pas venir..donc oui un cadeau pour les patrons et une nouvelle forme d’esclavagisme. Certains certaines pensent encore que les bénéficiaires d’aide sociale sont des parasites etc..Des fainéants qui ne veulent pas travailler etc..mais c’est bien mal connaitre le système des aides sociales, qui est très cloisonné, très complexe, et très très surveillé, des obligations bien plus que des droits . jusque sous Chirac le RMI était intelligent RMI activité et socle, maintiens de l’allocation le temps de retrouver une situation dés que la personne reprends un travail, honnêtement le bénéficiaire était motivé. Vous pensez que c’est par charité que les minimas sociaux sont versés ? non c’est pour que cet argent soit réinjectés dans le système, une personne au rsa + aide au logement au max va recevoir 750 euros tout compris ( seul sans enfant je veux dire ), loyer payé il n’y a plus rien, certains font les poubelles pour manger . Vous savez que de très nombreux agriculteurs sont au rsa en travaillant 100 h semaine sur leur exploitation mais tellement endetté et vivant à 100% de subvention ? ça ne choque personne ? C’est ça ce pays aussi. Vous ne savez pas comment focntionne l’aide sociale et comment elle est pourvoyeuse de dette et d ’endettement, cela s’appelle le trop perçu . La caf pour le général et MSA pour l’agricole honnêtement juste des mafieux, le système est fait maintenant d’une façon telle que tout petit travailleur qui bénéficie un peu d ’aide sociale, un modeste autoentrepreneur ( 14 % d’ursaf pour aucun droit à la clef. ;juste une façon de taxé ce qui était avant le travail au noir ..) déclare ses revenus tous les trois mois , d’un côté pour l’AL , de l’autre pour la PA ( prime d’act ) bref, à la finale les trois mois suivant 9 fois sur 10 , on lui dit : vos droits sont révisés vous avez trop perçu remboursez ! et c’est un cercle infernal..L’aide sociale crée de l’endettement aujourd’hui avec le trop perçus en ne respectant d’ailleurs souvent pas ses obligations contractuelles de présenter un courrier officiel de trop perçus qui peut légalement être contesté auprès de la CRA ( commission recours amiable ) et être mené devant le tribunal d’instance ensuite uniquement si refus rejet de la cra..Mais très souvent la caf ou la msa ne propose jamais ce droit et applique ses retenues alambiquées très complexes que le bénéficiaire ne peut que subir . ..L’aide sociale ce sont des droits et des obligations pour les bénéficiaires, mais aussi des obligations pour la CAF et la MSA, obligations qu’elles ne respectent pas, faisant très souvent obstruction au droit des bénéficiaires a pouvoir saisir le tribunal.... Mais il y a des lois en France... les reformes de Macron n’ont fait que créer de la misère . il a fait sa reforme du chômage qui est très inique et très violente qui ne pourra avoir comme résultat QUE et uniquement de voir des milliers de personnes contraintes d’émarger vers le rsa, bah oui, le chômage disparait, on se pointe au rsa, c’est aps pour ça qu’on baisse les cotisations chômage d’ailleurs dans les charges salariales, avant la personne avait qqfois jusqu’à 2 à 3 ans pour que son chômage lui permette de se retourner envisager une reconversion etc..bah, maintenant non elle est en 6 mois max au rsa ( avec 3 mois sans revenus du tout avant historie de la vider, car prétendre au rsa c’est être 3 mois à zéro..sinon rien..), est ce que cette personne va travailler àç nouveau un jour quand le système fait tout pour la buter , la mêttre à terre ?? ben voyons , "V’là ti pas qu’arrive donc maintenant la reforme du RSA contre travail ??? Logique tout ça ..Oui un cadeau pour les patrons...Une fabrique de la précarité et endettement . Le système Macron n’a fait que paupériser la France, des cadeaux pour le patronat , plus de précaire, plus de dettes, donc a la finale tout le mode se taira. En ce moemnt a cause de la crise l’URSSAF fait des échéanciers, perso j’en ai déjà pour quasi un an à payer de mensualités, et je continue de travailler donc d’avoir un CA donc de devoir à l’urssaf, ce sera sans fin, endetté à vie alors que je suis travailleur indépendant qui a su sortir du rsa où je suis arrivé qq mois, après perte totale de travail salarié suite à accident du travail, et qui s’est fait vampirisé par la sécu à ce moment là ? voilà que ceux qui bénéficient aussi d’un tout petit peu d’aide au logement et de prime d’activité sont en plus de leur dette à l’urssaf , totalement aliéné pour le coup. Les minimas sociaux c’est bien plus complexes que tous ces frustrés haineux qui tombent dans le discours du divisé pour mieux régner en pointant sans rien savoir leur doigt haineux sur leur voisin au rsa... la reforme rsa de Macron je le redis c’est la suite logique de sa reforme du chômage qui va conduire des milliers de travailleurs vers le RSA ; UN CADEAU POUR SES MAITRES LES PATRONS ET LES ANGLOSAXONS. Tuer la France quoi . Et spoiler au fait plus le cout du gasoil augmente plus l’état perçois de tva et sur tout le reste n’est ce pas ? le malheur des uns fait le bonheur des autres .

    👉 Répondre à ce message

  • Un moment faut être logique, ça ne peut pas fonctionner.

    Déjà là où j’habite en temps normal il faut 1 an d’attente pour rentrer dans une entreprise d’insertion, vous pensez qu’il va se passer quoi si on positionne tous les allocataires sur liste d’attente ? Pôle emploi pareil 1 an d’attente minimum pour voir un conseiller qui ne sert à rien.

    Ensuite qui va payer le transport jusqu’à l’entreprise ? Avec 500 euros par mois de RSA ça va juste mettre les gens encore plus dans la merde, donc à moins de l’augmenter il va vite y avoir un problème, pareil au niveau de la garde d’enfant pour les mères célibataires elles ne pourront pas engager une nounou.

    Et pour finir certaines personnes ne sont pas employables, les personnes handicapés qui n’ont pas droit à l’AAH, les alcooliques, si on les envoie faire du bénévolat sans personne pour les encadrer c’est mort. Et à l’opposée t’as des personnes au RSA avec Bac+ on va leur faire faire du ménage ?

    Je comprends la détresse du commentaire au-dessus, évidement que si on coupe les vivres à certains ils vont peter les plombs et ça va être un carnage, carnage justifié.

    👉 Répondre à ce message

  • Réforme du RSA (15 à 20 heures hebdomadaires imposées) : un test mené dans une dizaine de départements dès la rentrée 2022

    💬 9 août 2022 05:05, par bounadi France j’ai 57 ans et j’habite à chatillon

    Je travaille 5 heur par semaine malgré met problème de talon esque je peu garder mon rsa

    👉 Répondre à ce message

  • Je vais être très clair ! Si on me coupe le rsa je devient sdf je vais pas accepter avec le sourire que on me détruit ma vie déjà que je survie à peine ! Donc c simple le jours que oncmenleve le rsa je devient un psychopathe je monte à la caf premier carnage et ensuite je disparaît et sa sera un enfer pour la France ! Si moi je pense comme sa sachez que nous somme au moins 1 millions . Je suis pas un putain d’esclave ! Si on me brise ma vie je vais briser la vie de centaine de personnes aussi . Surtout les personne riche et qui pete plus haut que leur q à rabaisser et s’en prendre au pauvres vous allez avoir bientôt la vrai guerre civile !

    👉 Répondre à ce message

    • Je ne sais pas quel age vous avez mais votre réaction est disproportionnée. Il y a du travail cher monsieur et des gens qui rebondissent tout le problème est la......faut se bouger...... Maintenant si vous faites partie des quinquas ne prenez pas ce message pour vous.....

      👉 Répondre à ce message

      • Disproportionné certes, mais en lisant ce message je ne pense pas la même chose, j’y lis une grande souffrance, d’une personne au bord de... Comme trop de personnes. Et oui comme tous va bien "Il suffit de..." Mais comme ce n’est pas le cas, on fait quoi ? Ben on s’enfonce, on fait appel à notre instinct de survie et dans ces cas là, ben oui la violence et mise en place. Encore une fois je déteste être au RSA. Avant je gagnais très bien ma vie après avoir repris mes études, après avoir élevé mes deux petites sœurs. Je suis passé d’un CAP à un Bac+4. Donc oui j’ai "bougé mon cul" et des efforts j’en ai fais pleins d’autres, en aidant des personnes, président de 3 associations Loi 1901 + 50H/semaine, même très fatigué j’avançais et puis, un burn-out, non traité et la chute fut terrible. Les solutions car on fait croire qu’il y en a... Ben non aucune, aucun conseil, aucun suivi ou par des personnes que même Mc Do ne veut pas. De l’incompétence généralisé qui pense en plus tous connaitre et surtout qui on des avis sur tout. Si les choses seraient fait correctement il y aurait des personnes certes au RSA, mais sur des temps court. Après certes en tant que Président il faut ce faire réélire donc On tape sur les plus faibles, ceux qui seront devant des CRS, pas ceux qui gagne 5K€/mois avec appartement de fonction, il y en plus que vous ne croyez. On teste des choses sans y mettre les moyens, en changeant de nom (Pole Emploi/France Travail), en formant en 2 jours des personnes qui ont déjà 200 dossiers sous les bras. Si j’aurais été aveugle, le RSA m’aurait redonné la vue. Alors bien sur il y aura toujours des exceptions, toujours des donneurs de leçon, car eux mêmes connaissent très bien la vérité et c’est ça qui leurs font peur. Cette peur de penser que, alors que cela est faux. Et que si eux demain... Oui des solutions il en existent, j’ai profité de cette période pour creuser, pour éviter que les collectivités dépensent ’un fric de dingue" pour si peu de retour, si peu de résultat. L’ex RMI pour la petite histoire n’a pas été inventé par M.Rocard pour que les personnes s’en sortent, mais pour payer la paix sociale.

        👉 Répondre à ce message

      • C'est un nouveau cadeau pour les patrons ça non ? Je veux dire 15 à 20h de taf hebdo pour toucher les pauvres 500 euros max du RSA ok . déjà faut il trouver les postes . mais y aura t'il à la clef des droits ouverts à l'assurance chômage , des droits ouverts a la retraite , à la formation etc..? Je ne le pense pas, ne le vois pas venir..donc oui un cadeau pour les patrons et une nouvelle forme d'esclavagisme. Certains certaines pensent encore que les bénéficiaires d'aide sociale sont des parasites etc..Des fainéants qui ne veulent pas travailler etc..mais c'est bien mal connaitre le système des aides sociales, qui est très cloisonné, très complexe, et très très surveillé, des obligations bien plus que des droits . jusque sous Chirac le RMI était intelligent RMI activité et socle, maintiens de l'allocation le temps de retrouver une situation dés que la personne reprends un travail, honnêtement le bénéficiaire était motivé. Vous pensez que c'est par charité que les minimas sociaux sont versés ? non c'est pour que cet argent soit réinjectés dans le système, une personne au rsa + aide au logement au max va recevoir 750 euros tout compris ( seul sans enfant je veux dire ), loyer payé il n'y a plus rien, certains font les poubelles pour manger . Vous savez que de très nombreux agriculteurs sont au rsa en travaillant 100 h semaine sur leur exploitation mais tellement endetté et vivant à 100% de subvention ? ça ne choque personne ? C'est ça ce pays aussi. Vous ne savez pas comment focntionne l'aide sociale et comment elle est pourvoyeuse de dette et d 'endettement, cela s'appelle le trop perçu . La caf pour le général et MSA pour l'agricole honnêtement juste des mafieux, le système est fait maintenant d'une façon telle que tout petit travailleur qui bénéficie un peu d 'aide sociale, un modeste autoentrepreneur ( 14 % d'ursaf pour aucun droit à la clef. ;juste une façon de taxé ce qui était avant le travail au noir ..) déclare ses revenus tous les trois mois , d'un côté pour l'AL , de l'autre pour la PA ( prime d'act ) bref, à la finale les trois mois suivant 9 fois sur 10 , on lui dit : vos droits sont révisés vous avez trop perçu remboursez ! et c'est un cercle infernal..L'aide sociale crée de l'endettement aujourd'hui avec le trop perçus en ne respectant d'ailleurs souvent pas ses obligations contractuelles de présenter un courrier officiel de trop perçus qui peut légalement être contesté auprès de la CRA ( commission recours amiable ) et être mené devant le tribunal d'instance ensuite uniquement si refus rejet de la cra..Mais très souvent la caf ou la msa ne propose jamais ce droit et applique ses retenues alambiquées très complexes que le bénéficiaire ne peut que subir . ..L'aide sociale ce sont des droits et des obligations pour les bénéficiaires, mais aussi des obligations pour la CAF et la MSA, obligations qu'elles ne respectent pas, faisant très souvent obstruction au droit des bénéficiaires a pouvoir saisir le tribunal.... Mais il y a des lois en France... les reformes de Macron n'ont fait que créer de la misère . il a fait sa reforme du chômage qui est très inique et très violente qui ne pourra avoir comme résultat QUE et uniquement de voir des milliers de personnes contraintes d'émarger vers le rsa, bah oui, le chômage disparait, on se pointe au rsa, c'est aps pour ça qu'on baisse les cotisations chômage d'ailleurs dans les charges salariales, avant la personne avait qqfois jusqu'à 2 à 3 ans pour que son chômage lui permette de se retourner envisager une reconversion etc..bah, maintenant non elle est en 6 mois max au rsa ( avec 3 mois sans revenus du tout avant historie de la vider, car prétendre au rsa c'est être 3 mois à zéro..sinon rien..), est ce que cette personne va travailler àç nouveau un jour quand le système fait tout pour la buter , la mêttre à terre ?? ben voyons , "V'là ti pas qu'arrive donc maintenant la reforme du RSA contre travail ??? Logique tout ça ..Oui un cadeau pour les patrons...Une fabrique de la précarité et endettement . Le système Macron n'a fait que paupériser la France, des cadeaux pour le patronat , plus de précaire, plus de dettes, donc a la finale tout le mode se taira. En ce moemnt a cause de la crise l'URSSAF fait des échéanciers, perso j'en ai déjà pour quasi un an à payer de mensualités, et je continue de travailler donc d'avoir un CA donc de devoir à l'urssaf, ce sera sans fin, endetté à vie alors que je suis travailleur indépendant qui a su sortir du rsa où je suis arrivé qq mois, après perte totale de travail salarié suite à accident du travail, et qui s'est fait vampirisé par la sécu à ce moment là ? voilà que ceux qui bénéficient aussi d'un tout petit peu d'aide au logement et de prime d'activité sont en plus de leur dette à l'urssaf , totalement aliéné pour le coup. Les minimas sociaux c'est bien plus complexes que tous ces frustrés haineux qui tombent dans le discours du divisé pour mieux régner en pointant sans rien savoir leur doigt haineux sur leur voisin au rsa... la reforme rsa de Macron je le redis c'est la suite logique de sa reforme du chômage qui va conduire des milliers de travailleurs vers le RSA ; UN CADEAU POUR SES MAITRES LES PATRONS ET LES ANGLOSAXONS. Tuer la France quoi . Et spoiler au fait plus le cout du gasoil augmente plus l'état perçois de tva et sur tout le reste n'est ce pas ? le malheur des uns fait le bonheur des autres .

        👉 Répondre à ce message

    • Réforme du RSA (15 à 20 heures hebdomadaires imposées) : un test mené dans une dizaine de départements dès la rentrée 2022
      Bonjour je suis seule et des problèmes de pied pied malgré sa je travail un petit peu quand même 5 heur par semaine Mao je peu pas plus esque je pourrais garder mon rsa et ma prime d’activité merci

      👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, Je pense que vous ne devez pas être net pour que vous allez faire souffrir des personnes, car vous souffrez. Vous n'avez pas à reporter vos sentiments sur les gens. De plus, menacer de faire un carnage n'est pas très malin niveau responsabilité civile. Sachez que cette loi n'est pas encore appliquée, et est en cours d'initiation, on se calme, vous avez encore le temps de vous y faire. Vous n'avez peut-être pas choisis d'être au RSA ( ou peut-être que si) et de survivre comme vous dites (ceci dit, la classe moyenne aussi survie et n'a pas d'aide sociale elle) mais peut-être faudrait-il prendre la réflexion de ne pas rester sur les minima sociaux, et trouver des solutions concrètes et des projets de vie. Sachez que « votre rsa » ne vous sera pas enlevé si vous suivez les règles, il suffira de faire quelques travaux, formations ou autres (pas le bout du monde je pense) Il me semble juste d'aider et de travailler un peu en contrepartie des prestations qui vous sont versées chaque mois. Et si cela ne vous convient pas, allez travailler, ou bien, soyez SDF comme vous le dites, même si le projet ne semble pas super glorieux. Le RSA est normalement versé sur une durée où votre situation est compliquée mais pas définitive, sinon vous seriez invalide et vous seriez payé par la sécurité sociale ect. Alors, suivez les règles ou rebondissez dans votre vie. Ou bien soyez SDF et continuer à râler sur l'état ce qui ne changera rien soyez en sûr.

      👉 Répondre à ce message

    • D accord avec Tomu. Il va provoquer une guerre civile à faire ça il y a énormément de personnes au RSA.

      👉 Répondre à ce message

    • ouahhhhhh ça panique chez les feignasses.......tu vas aller bosser et c’est tout ; plein le cul de me lever tous les matins (et un week end sur deux) à 5heures du mat, pour que des parasites profitent du système......traquez les, coupez leurs les allocs

      👉 Répondre à ce message

      • encore un qui croit que tout le monde est logé à la m^me enseigne qui tape son discours haineux et qui en fait ne se choque pas qu'apparemment notre président a planqué plusieurs smillions d’euros et fait un fake déclaration de patrimoine, tout en supprimant l’isf dés son arrivée en fait en se faisant sauter son propre isf. ça me choque bien plus ça . Le gars tape son discours haineux ici et crois que le rsa des uns est la cause de sa vie de merde

        👉 Répondre à ce message

        • Vrai, le malheur des très pauvres ne sont pas les pauvres... ce sont les riches ! Mais la société est réalisée de telle manière que l’on oublie cela, que l’on ne s’en rende pas compte. Et ces riches bien sûr bourrent le crâne des pauvres en leur répétant que ce sont les très pauvres qui leur volent le pain de la bouche. Ceci est évidemment ABSOLUMENT FAUX. Le RSA, ce sont les miettes. En haut, ça s’enfile baguette sur baguette.

          Nous pourrions tous êtres riches comme l’étaient les libyens, si seulement nos dirigeants français n’étaient pas allés détruire ce système soi-disant tyrannique pour le remanier à leur sauce esclavagiste. En effet, leur chef, grand tyran aux yeux des français manipulés par les informations télévisées , intéressait son peuple aux bénéfices du pétrole de sorte qu’ils étaient tous riches ! Quoi ?! Ah bon ? Hein ? Oui oui, ça existe, TOUT LE MONDE pourrait être hors de la misère, si seulement les dirigeants occidentaux ressemblaient à autre chose...

          👉 Répondre à ce message

      • Des feignants, il n’y en a pas tant que l’on veut nous faire croire. Par contre, des êtres humains qui se font mettre à mal sans savoir ce qui leur arrive, pensant que la malchance tape à leur porte (oh non n’ouvrez pas !), dans cette pauvre France et se retrouvant aux minimas sociaux, il en existe tellement qui s’ignorent. Moi je sais. Système merdique, maudit, créé pour faire en sorte que les pauvres restent pauvres et les riches de même. Mais un autre monde est possible. D’autres avant moi sont tombés en essayant de le défendre. Gageons qu’un héros retransforme cette planète en paradis.

        👉 Répondre à ce message

        • Désolée je connais 5 cas de RSA qui mènent la belle et ne veulent pas travailler ou bricolant au noir..alors ces feignants faut les mettre au boulot ou leur proposer des formations...on ne peut pas vivre tout le temps dans l assistanat.

          👉 Répondre à ce message

          • Déjà ils bossent au noir donc ils bossent, donc ils ont pas juste 500 balles pour bouffer.

            Ensuite envoyer les gens en formation ok, perso j’ai fait un atelier pôle emploi en mars dernier, le but c’était justement de trouver une formation.
            J’ai trouvé une formation Web Designer, j’ai passé un entretien en Aout, on était 50 pour 15 places j’ai pas été pris, certains ont demandés pour une formation dans l’administratif c’est pareil. C’était même impossible de trouver un stage non rémunéré dans ses domaines parce qu’il y a trop de monde et ils vont prendre en priorité les gens déjà en formation, pas des gens qui veulent découvrir le métier et qui vont servir à rien.

            Maintenant tu parles d’assistanat moi je te parle de minimum vital, tout le monde devrait avoir un toit et tout le monde devrait pouvoir bouffer, qu’on travaille ou non. Le problème il vient d’en haut il vient pas d’en bas, c’est eux que tu dois aller ponctionner pas des pauvres mecs qui peuvent même pas se payer un t-shirt.

            👉 Répondre à ce message

          • "5 cas" ! Imaginez un peu la masse que cela représente... Soyons sérieux, l’humanité aurait largement d’autres chats à fouetter ! C’est une décision qui arrange au plus haut et non pas qui aiderait l'État français que rien ne sauverait plus dans un premier temps qu’il arrête de payer des intérêts à saturne...

            Par ailleurs, si le système et nos dirigeants étaient vraiment Positifs et Bienveillants, soyez assurés que les humains recevant le Revenu de Base ou Revenu Universel sera probablement bien plus enclins à rendre service à la société, à la nation et au final au monde qu’aujourd’hui. Car je reste persuadé que l’humain naît Bon, c’est le démon, heu, pardon, le monde, qui le pervertit, le malmène et obtient au final des comportements qui paraissent comme déviants (vous avez soif ?).

            C’est le mode de pensée total qu’il faut changer, autrement dit un nouveau paradigme pour tous nos esprits, pour une planète de Paix et d’Amour.

            👉 Répondre à ce message

          • OK..vous en connaissez 5..d’accord ça en fait du monde dis donc ...MDR j’ai envie de dire. Et qu'apparemment Macron aie potentiellement dissimulé la réalité de son patrimoine, ça ne vous choque pas autant ? Le faiseur de morale, le détrousseur des Français, le destructeur d’un système qui tenait la route, qui traite le pays comme une start up, et la population comme du bétail . Ah d’accord, ça ça me choque plus du coup, la reforme du rsa dans sa / leur bouche. Après la reforme du chomdu..alors pourquoi faire cotiser les salariés ? La solidarité nationale ? mais ça c’est pas payer ses impôts et être transparent sur son patrimoine d’abord ? En toute impunité c’est de cela qu’il s'agit. Vous ça vous énerve les quelques assistés ? Ben je me dis que vous vous trompez de cible, pendant que vous regardez là, la caravane passe..

            👉 Répondre à ce message

  • Je connais le fils d unecamiecqui est retourné vivre chez sa mère en Corse...nourri loge voiture et essence payée...les parents sont riches gros patrimoine et 13000 euros de retraite. Ce gars la a 41xans il a eu des propositions de CDI qu il a refusées disant qu il s en foutait. Avec son RSA il s achete desvfringues a gogo.....il passe son temps a la plage et la famille qui a en partie vécu de rentes ne dit rien, je trouve cela inadmissible....il y a des gens qui méritent d être aidés pourquoi necdemande t on pas des critères exigeants pour verser ce RSA... ON le réduit aux gens qui vivent en couplé mais aux enfants entretenus par des parents on ne fait rien...c est inadmissible...on supprime l allocation adulte handicapée a quelqu un qui vit avec un conjoint qui touchec1700 euros mois mais on donne le RSA à des gens qui sont chez leur parent.....ou est la logique je suis indignée.

    👉 Répondre à ce message

    • Vous généralisez en donnant un exemple extrême, c’est un biais classique et pratique. Pour ma part, j’ai 50 ans, je suis retourné chez mes parents âgés de 81 et 82 ans, tout deux touche en moyenne 900 euros de retraite et mon allocation est de 470 euros, ma mère va d’intervention en intervention suite à un cancer. Non seulement je paie ma part mais je ne suis pas en reste pour ce qui est d’entretenir maison et jardin car ils ne peuvent prétendre au financement d’une aide ménagère ou autre. Cette situation reflète bie’ plus la réalité des français concernés que votre exemple qui touche moins de 1% de la population et donc toute proportions gardé 0,033% des allocataires Rsa, donc je vous en conjure ne parlez pas si c’est pour fausser la vision des gens qui sont déjà bien assez crus avec les gens dans mon cas, merci.

      👉 Répondre à ce message

      • Je vie avec le RSA depuis la naissance de ma fille handicapés Elle n’a pas le droit à MDPH Elle dans une école IME Donc depuis je m’occupe de ma fille Nous avons pas de voiture ni permis ni de vélo. Obligée de vendre ma maison pour aller ailleurs.😡😡😡 Depuis 2018 j’ai eux des problème de santé J’ai subi des interventions assez grave etc....? Ma fille a failli mourir en 2020😢😢😢 Donc je suis obligé de m’occuper de ma fille 😢😢😨😨 j’ai très peur pour elle. J’ai 53 ans ou voulez vous que j’ai travaillé En ayant aucun moyen de locomotion 😡😡 Le gouvernement vas nous mettre dans la merde

        👉 Répondre à ce message

      • Je vie avec le RSA depuis la naissance de ma fille handicapés Elle n’a pas le droit à MDPH Elle dans une école IME Donc depuis je m’occupe de ma fille Nous avons pas de voiture ni permis ni de vélo. Obligée de vendre ma maison pour aller ailleurs.😡😡😡 Depuis 2018 j’ai eux des problème de santé J’ai subi des interventions assez grave etc....? Ma fille a failli mourir en 2020😢😢😢 Donc je suis obligé de m’occuper de ma fille 😢😢😨😨 j’ai très peur pour elle. J’ai 53 ans ou voulez vous que j’ai travaillé En ayant aucun moyen de locomotion 😡😡 Le gouvernement vas nous mettre dans la merde

        👉 Répondre à ce message

      • Monsieur, Vous avez 50 ans et pas 40 ans déjà ensuite il se trouve que je connais 4 cas de RSA ou les gens ne devraient pas le toucher si il y avait enquêtes et normes plus précises. Au RSA un travail au noir et part un mois en Amérique et la même anne 15 jours en Ecosse....cette année il a fait le tour du monde en cargo.....l’autre a été l épouse d un grand footballeur et ne déclare pas la pension alimentaire et s en vante.....je continue ?????? Certainement vous monsieur vous méritez qu on vous donne plus ce qui vous permettrait d être autonome....car on sait bien qu une personne seule avec un RSA ne peut avoir un logement selon l endroit ou il vit....ce sont les quinquas et plus qu il faut aider quand ils n ont plus le chômage et pas d emplois ..,,la je suis d accord...maisxdes jeunes qui pourraient bosser profitent du système par fainéantise NON.

        👉 Répondre à ce message

    • J’aimerais que les 80% des personnes vivent avec le RSA, pendant 3 mois. Pas seulement avec le RSA, mais avec le suivi qui est fait avec. Certes vous apportez un exemple qui représente qu’une très infime minorité. Je ne dis pas que cela n’existe pas, simplement que comme partout il y a des exceptions. Allons plus loin, je touche le RSA. Au début je pensais naïvement que les portes allaient s’ouvrir pour sortir de ce dispositif rapidement. Au contraire les portes ce sont fermé. J’ai perdu 1an dans une formation qui des les 3 premiers jours je le savais ne servirait à rien, l’ayant stipulé, j’ai été obligé de la suivre, je ne vais pas m’étendre là dessus, car en plus sachant combien cela à coûté, vous seriez horrifié comme je le suis toujours. Après comment retrouver un emploi, alors que vous vous battez pour survivre ? Avec le RSA, il faut trouver un toit, manger, etc. A titre personnel, je suis SDF qui passe d’hébergement chez des amis ou via un box. Comme je n’ai pas le choix, pensez-vous Honnêtement que dans ces conditions sans compter le reste, qu’il me reste assez de moyens et d’énergie pour trouver un emploi ? Avec le RSA tout devient compliqué, ce n’est pas la faute au RSA bien sur, mais comment il est géré. Déjà avant de toucher le RSA, il faudrait faire en sorte qu’une personne n’arrive pas jusqu’à là. De mettre tout en œuvre pour éviter cela, la faire suivre par une personne compétente. Faire un point zéro sur sa vie. Et oui il y a des personnes qui comme cela est mon cas, qui après un burn-out, non suivi et non traité, qui sont au RSA. Que va m’apporter une formation ? (Bac+4, un DUT, un BTS dans mon cas). Certes je vais perdre 15H à 20H par semaine qui ne servira à rien. Car ne soyons pas naïf et vous le seriez tout autant que moi, si justement vous seriez allocataire au RSA. Certes il va y avoir une réforme (Sarkozy en parlait déjà, si il aurait été réélu...). Mais si il n’y a pas une réforme de fond, avec les moyens qu’il faut, ce n’est pas en changeant Pole Emploi en France Travail que cela va changer. Comme à l’époque Crédit Lyonnais en LCL... Oui je déteste le RSA, Oui je suis contre. Oui il faudrait prendre en compte toutes les raisons pour que la personne puisses ne pas tomber dedans. Et ce n’est pas en imposant un pseudo emploi, qu’une personne sortira de ce cycle infernal, cela au contraire la fera tomber plus bas, car oui vous avez des ex cadres au RSA, vous avez tous les cas de figures et les X raisons du pourquoi ils sont au RSA. Et ce n’est pas le rendez-vous mensuel avec une assistante social, qui fait ce qu’elle peut, qui change la suite. Elle fait un suivi sociale en essayant de trouver des solutions, face à une personne cassée. Qui ne fait que survivre. Mentalement je vous assure, il faut être solide. Dans ma vie d’avant le RSA, j’avais du temps pour moi, sans me soucier de demain, je payais mes factures et avais des loisirs, je ne me posais pas de questions. Avant je faisais mes courses, j’avais un appartement agréable dans lequel je pouvais me ressourcer sans soucis, je pouvais recevoir, avoir une vie sentimentale, etc, etc. Je ne dépendais de personne et au contraire j’étais présent pour sortir les autres en cas de coups durs. J’étais président de deux associations pour mettre mes connaissances et mon réseaux en actions, afin que des personnes puissent vivre mieux et avoir un avenir plus serein. Avec ceci, je travaillais 50H/semaine. J’ai commencé ma vie à 16 ans avec mon appartement. De toutes les idées préconçues véhiculées par l’humanité, aucune ne surpasse sans ridicule les critiques émises sur les habitudes des pauvres par les bien logés, les bien chauffés et les bien nourris. Hermann Melville

      👉 Répondre à ce message

    • - 13000 euros => TREIZE
      - 41 ans => Nombre premier numéro TREIZE Mais dites-moi, vous ne seriez pas du TREIZE par hasard pour ce qui est de commenter ? 😏😉

      👉 Répondre à ce message

Sur le même sujet

Réforme du RSA : à lire également