Assurance-Vie AFER, les problèmes informatiques perdurent depuis début octobre, la colère des épargnants s’amplifie

Publié le

Alors que les nouvelles ne sont d’ores et déjà pas réjouissantes pour les épargnants AFER, taux bas et restauration des frais sur versements sur le fonds euros à 2% obligent, la gestion du contrat d’assurance-vie AFER est fortement perturbée depuis début octobre. Un changement de version informatique pour le moins problématique. Les demandes d’arbitrages et de rachats s’empilent, certains épargnants n’ont plus accès à leurs contrats, entre colère et craintes, les épargnants tirent le signal d’alarme. La remise des frais sur versement à 2% sur le fonds garanti AFER ne devrait pas atténuer leur colère.
Assurance-Vie AFER, les problèmes informatiques perdurent depuis début octobre, la colère des épargnants s'amplifie
Soucis informatiques AFER/AVIVA © stock.adobe.com/FranceTransactions.com

Une forte dégradation de la gestion courante des contrats AFER

Alors que l’association AFER se fait entendre sur tous les fronts, montant facilement au créneau, les épargnants adhérents, quant à eux, aimeraient sans doute mieux que la gestion de leur contrat d’assurance-vie soit de nouveau accessible, sans difficulté. Au lendemain des Assises de l’épargne, actant la fin temporaire des euros obligataires et prônant les fonds verts et l’eurocroissance, l’association AFER doit faire face à de nombreuses critiques. Un changement de version informatique perturbe fortement la gestion en ligne des contrats d’assurance-vie AFER, la rendant même impossible, selon plusieurs témoignages. Du côté des intermédiaires distributeurs du contrat, les lignes téléphoniques sont saturées, les demandes affluent, et les dossiers s’empilent, ne pouvant traiter l’ensemble des demandes. Une situation dégradée temporaire, liée au nouveau système informatique. Toujours est-il que la colère enfle.

Arbitrages et demandes de rachats s’empilent...

Si les demandes en ligne sont impossibles, nombre d’adhérents n’arrivant même plus à se connecter à leur espace client. Certains témoignent même que leur n° d’adhérent serait inexistant pour ce nouveau système, un message d’erreur pouvant pour le moins faire peur, alors que les médias ne cessent de rappeler que les conditions actuelles de taux bas sont délicates pour les assureurs. Dans ce contexte anxiogène, il n’en faut guère plus pour le mot "faillite" soit lâché en pâture sur les réseaux sociaux. Rien de tout cela n’est fondé, mais la peur se transmet beaucoup plus rapidement que la confiance.

Un retour à 2% des frais sur versement sur le fonds garanti AFER

Les mauvaises nouvelles s’accumulent. L’assureur AVIVA fait volte-face et annonce rétablir ainsi les frais sur versement à hauteur de 2% sur le fonds euros AFER, assorti d’une obligation de répartition à hauteur de 30% en unités de compte. Ces conditions seraient applicables aux contrats de plus de 100.000€.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-Vie AFER, les (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

5 commentaires

Sur le même sujet

A lire également