Assurance-Vie/Conditions de versements sur les fonds euros : les nouveautés, Allianz, Spirica, ...

L’assurance-vie pourrait bien connaître des heures sombres dans les mois à venir. Les assureurs vont cadenasser leurs fonds euros, avec la bénédiction des autorités de contrôle, une question de survie. Retour des frais sur versements, conditions de répartition totalement ubuesques sur les unités de compte, les épargnants les plus averses aux risques ne seront pas à la fête.
Assurance-Vie/Conditions de versements sur les fonds euros : les nouveautés, Allianz, Spirica, ...
Nouvelles restrictions sur les fonds euros ©FranceTransactions.com/Stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

Les assureurs annoncent tour à tour de nouvelles conditions de versements applicables sur leurs fonds en euros. L’idée étant de limiter les nouveaux versements, et évidemment, de pousser les épargnants vers les unités de compte. Une exposition accrue aux risques financiers, avec qui plus est, la bénédiction des autorités de contrôle, du jamais vu.

Nouvelles conditions de répartition sur les unités de compte - Décembre 2019

Nouvelles conditions de répartition sur les unités de compte - octobre/novembre 2019

  • ALLIANZ : A compter du 1er octobre, les versements supérieurs à 1 million d’euros devront être orientés à hauteur de 50% au moins vers des unités de compte. Cette part montera à 90% pour les versements de plus de 10 millions d’euros.
  • ALLIANZ : A compter du 1er octobre, les versements supérieurs à 1 million d’euros devront être orientés à hauteur de 50% au moins vers des unités de compte. Cette part montera à 90% pour les versements de plus de 10 millions d’euros.
  • AG2R La Mondiale : Investissement sur le fonds Euro plafonné à 65% maximum sur toutes les opérations pour les personnes physiques et les personnes morales (ie répartition obligatoire à 35% en unités de compte). Au-delà de 250.000€ de versement, la proportion d’UC passe à 45%.
  • AVIVA : pour tous les contrats d’assurance-vie de plus de 100.000€ d’encours, une répartition à hauteur de 30% en unités de compte est obligatoire pour tous nouveaux versements.
  • AEP : 30% sur les UC. Chez AEP, le message est clair. Plus aucun versement sur les fonds euros sans au moins 30% de répartition du capital sur les unités de compte. Un non-sens pour les épargnants ayant un profil d’investisseur de type sécuritaire ou prudent, mais qu’importe, l’enjeu est la survie des fonds euros. Sans quoi, le rendement sera négatif dans seulement quelques mois.
  • GENERALI : Répartition à 60% en UC pour les nouveaux versements, rétablissement des frais sur versement sur les fonds euros (à confirmer). Suppression de deux fonds euros France 2 et Euro Innovalia.
  • SURAVENIR : De nouvelles conditions plus strictes attendues... 40% sur les UC pour Suravenir Opportunités, 30% en UC pour Suravenir Rendements pour tout versement de plus de 500.000€.

"Nous allons durcir les contraintes d’investissement en unités de compte pour accéder à nos fonds en euros", signale Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir, filiale du groupe Credit Mutuel Arkea.

Des conditions de versements sur les fonds euros de plus en plus nombreuses

Les conditions applicables aux nouveaux versements sur les fonds euros ne datent pas d’hier. Les fonds euros les plus recherchés, à l’instar des fonds euros immobiliers, possèdent tous des conditions applicables avec une répartition minimale sur les unités de compte, à risque de perte en capital. La liste des conditions applicables pour les nouveaux versements sur les fonds euros s’allonge donc de semaines en semaines.

Le saviez-vous ? Il reste encore de nombreux contrats d’assurance-vie dont le fonds en euros n’est pas soumis à des conditions de versement sur des unités de compte. Et pour certains, ce sont parmi les meilleurs fonds euros du marché !

Bonus de rendement pour faire passer la pilule...

Les assureurs proposent également des bonus de rendement sur les fonds euros soumis à de nouvelles contraintes afin de tenter de faire passer la pilule en douceur. Retrouvez toutes les offres de bonus de rendements 2020 sur les fonds euros, concernés par ces nouvelles restrictions, ou pas.

Fonds euros : des rendements 2019 massacrés pour décourager les épargnants ?

Les premiers rendements publiés au titre de l’année 2019 des fonds euros ont tenu leurs promesses, puisque Generali et SwissLife ont abaissé drastiquement le rendement de leurs fonds euros. L’actifi général de Generali affichant un 1% brut misérable, en dessous de l’inflation, une fois les prélèvements sociaux déduits. SwissLife n’avait pas fait comme annonce, quelques jours plus tôt, en annonçant 1% brut également.
Nul doute que certaines compagnies d’assurance vont pousser les rendements 2019 de leurs fonds euros à la baisse, histoire de décourager les épargnants de vouloir placer sur les fonds euros. C’est le jeu...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-Vie/Conditions (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également