LCL Vie : le nouveau contrat d’assurance-vie du LCL, clap de fin pour LionVie, Rouge Corinthe et Gulliver

Publié le

Grand ménage de printemps dans les offres de contrats d’assurance-vie du côté du LCL. Exit LionVie, Rouge Corinthe et autre Gulliver, ces contrats ne sont dorénavant plus commercialisés. Le LCL a lancé fin avril 2018, LCL Vie, assuré par Prédica, un contrat sensiblement plus moderne, proposant le fonds eurocroissance Objectif Programmé. LCL Vie, un contrat pour les épargnants modestes. La banque en profitera pour tenter de vendre des assurances décès, prévoyances et obsèques lors de la souscription de ce contrat. Un contrat d’assurance-vie truffé de frais... Dommage.

LCL a lancé fin avril 2018, avec pour assureur Predica, LCL Vie, un tout nouveau contrat d’assurance vie multisupports. Ce dernier fait place nette dans les propositions du LCL en assurance-vie : les contrats Lionvie, Rouge Corinthe et Gulliver ne sont plus commercialisés. Seul reste encore commercialisé Acuity 2, un contrat haut de gamme.

Le contrat LCL Vie ne propose pas véritablement plus de prévoyance que tout autre contrat du marché. Néanmoins, la banque a choisit d’en faire un argument commercial en proposant des contrats d’assurances annexes. Ainsi en proposant Capital Décès (assurance décès), Prévilion Prestige (prévoyance) et Assurances Obsèques (assurance frais d’obsèques), la banque espère ainsi effectuer des ventes croisées plus facilement.

Les clients devront donc rester vigilants afin de ne pas tout mélanger. Une assurance obsèques n’a rien à voir avec un contrat d’assurance-vie, d’un côté les primes versées sur un contrat d’assurance-vie constituent un capital, de l’autre, comme toute assurance classique, les primes versées le sont à fonds perdus.

LCL Vie, accessible au plus grand nombre

Avec des conditions de versements très grand public, de façon logique, compte-tenu de la clientèle du LCL, il suffit de 50€ pour souscrire ce contrat groupe. Les versements mensuels programmés peuvent débuter à partir de 15€. Avec un contrat de e type, l’assureur peut changer les règles du jeu sans avoir à obtenir l’accord des assurés. Cela peut être bien, comme le contraire.

Le contrat bénéficie des options de gestion classique pour un contrat récent (investissement progressif, la dynamisation des performances, stop loss, sécurisation de la plus-value, etc.). Ce qui est moins fréquent pour un contrat récent c’est de proposer des niveaux de frais identiques aux vieux contrats.

Les frais sur versements sont de 3.50% !

Quelle surprise ! qui peut oser proposer un contrat récent avec de tels frais aussi prohibitifs ? Sachant que le fonds en euros ne sera probablement pas un foudre de guerre, autant dire que les deux premières années du placement seront dans le rouge. D’autant plus que le fonds euros subit pas moins d’1% de frais de gestion, bref, le rendement attendu sera une misère.

Certes les frais sur versements sont dégressifs, de 0.25% selon le montant versé sur le contrat. Ainsi, tous les 1er janvier, le LCL scrute l’encours du contrat et abaisse le niveau des frais. Le taux plancher étant de 1.25%. Je vous laisse compter le nombre d’années pour en arriver à ce stade. Cela tient du gag.

Un fonds eurocroissance pour les épargnants qui ont de l’espoir...

Pour les épargnants convaincus par l’eurocroissance, LCL VIE, à l’instar des autres contrats assurés par PREDICA, propose également le fonds eurocroissance Objectif Programmé. Les frais de gestion portant sur ce fonds sont de 0.80%. A noter également que les frais sur la performance de la gestion financière des actifs du canton Objectif Programmé est de 10% maximum par an. On peut rappeler que le rendement réel du fonds eurocroissance n’est connu qu’au terme du placement.

Investir sur des SCPI ? Sous conditions seulement !

Les épargnants pourraient se dire que soit, ce contrat est truffé de frais, mais en revanche, il va me permettre de miser sur les SCPI. Et bien, il le peut, mais dans ce cas, il faut déjà bien garnir votre contrat !

L’investissement sur les supports SCPI (tous supports SCPI confondus) sur le contrat LCL VIE est limité à 30% du versement initial et en cas d’investissement sur un (des) support (s) SCPI en cours d’adhésion, à 30% de l’adhésion. De plus, l’investissement sur les supports SCPI est réservé à l’adhésion, aux adhésions sur lesquels le versement initial net de frais sur versement est supérieur ou égal à 40 000 euros, en cours d’adhésion, aux adhésions dont la valeur de rachat est supérieure ou égale à 40 000 euros. Ce seuil est apprécié suite à l’investissement. Les versements réguliers ne peuvent être investis sur les SCPI.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article LCL Vie : le nouveau contrat : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet