Logements étudiants : des rendements en baisse légère depuis 3 ans

©stock.adobe.com
Les rendements locatifs des logements étudiants sont en baisse depuis 3 ans. Avec une réduction de l’ordre de 0.20%, le rendement des logements étudiants reste attractif, en affichant encore près de 5% brut.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

D’après SAVILLS EUROPEAN RESEARCH, les rendements des logements étudiants ont baissé de 20 points de base au cours des trois dernières années et varient entre 5.3% et 6.5% contre 5.5% et 7% en 2012 (taux bruts). Marcus Roberts, directeur de l’investissement chez Savills, remarque : « Bien que la part des investissements en logement étudiant reste marginale par rapport au total des volumes investis en immobilier commercial, le potentiel du secteur est évident. La pénurie d’offre, alors que la demande augmente, offre d’excellentes opportunités d’investissement. D’autant que les rendements réalisables sont au -dessus de ceux offerts par le secteur résidentiel traditionnel ou les secteurs de l’immobilier commercial ».

Selon Savills l’activité du marché de l’investissement en logement étudiant est très liée à celle de la construction. Le manque de livraison de programme neuf dans le secteur peut être un facteur limitant les volumes d’investissement. Ainsi, en 2014 €55 millions ont été investis en logement étudiant contre €211 millions en 2013. Au terme de l’année 2015, Savills estime que le volume d’investissement devrait atteindre entre €80 et €100 millions, ce qui correspond à la moyenne des cinq dernières années.

Entre 60% et 70% du parc de logement étudiant détenu par des investisseurs privés

Entre 60% et 70% du parc de logement étudiant est détenu par des investisseurs privés ou des occupants sous le régime de la copropriété, ce qui le rend moins accessible aux investisseurs institutionnels. En outre, le marché du logement étudiant reste dominé par les investisseurs domestiques, qui représentent 72% des volumes investis au cours des trois dernières années. Il s’ouvre néanmoins lentement aux investisseurs étrangers (Pays-Bas 16%, Royaume Uni 7%, Allemagne 4%).

Loyer moyen national logement étudiant : de 457 à 542€/ mois

Savills estime que le loyer moyen national du logement étudiant varie entre €457 par mois pour un studio et €542 par mois pour un 2 pièces. Au cours des 12 derniers mois les loyers ont augmenté de 3% en Ile de France et de 2% dans les marchés régionaux, selon l’OVE (Observatoire de la Vie Etudiante).

Lydia Brissy, directrice European Research chez Savills, ajoute : «  Le niveau des inscriptions post-bac a augmenté au cours des quatre dernières années et l’importance que les jeunes octroient aux études supérieures augmente également. De plus, la récente réforme de la politique des visas et les frais de scolarité, qui sont parmi les plus bas d’Europe, renforcent l’attractivité de la France auprès des étudiants internationaux. Les investisseurs sont conscients de ces facteurs ; ils voient l’attrait du secteur s’accroître ».

A propos de SAVILLS : Leader mondial du conseil et des services immobiliers sur son marché d’origine, le Royaume-Uni, SAVILLS a été fondé en 1855. Côté à la bourse de Londres, SAVILLS
dispose d’un réseau de plus de 600 bureaux et associés dans 45 pays. Le Groupe a
racheté Studley Inc. en 2014.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Logements étudiants : des (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également