Aéroports parisiens : trafic en hausse de 5,4% en novembre, tiré par l’international

Publié le

Les aéroports parisiens ont accueilli en novembre 7,9 millions de passagers, en hausse de 5,4% sur un an, toujours tiré notamment par une forte progression de l’Amérique du Nord et de l’Amérique latine, a annoncé mercredi leur gestionnaire Groupe ADP.

Aéroports parisiens : trafic en hausse de 5,4% en novembre, tiré par l’international

L’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, au nord de la capitale, a accueilli 5,5 millions de passagers et celui d’Orly, au sud, 2,4 millions (+3,3%), selon un communiqué du Groupe ADP.

Hors Europe, le trafic international (environ 40% de l’ensemble du trafic du groupe) est en hausse de 8,4%, avec l’Amérique du Nord (+15,1%), l’Amérique Latine (+9,5%), les départements et collectivités d’outre-mer (+8,1%) et l’Asie-Pacifique en tête (+6,6%). Le Moyen-Orient (+5,6%) et l’Afrique (+5,5%) sont également dynamiques.

Le trafic Europe (hors France) a lui aussi augmenté, de 5,7%, tandis que la France (environ 15% du trafic) est en net recul, de 2,1%.

Le nombre de passagers en correspondance a par ailleurs progressé de 2%.

Depuis le début de l’année, le trafic des aéroports parisiens s’affiche en hausse de 3,8% avec 97,2 millions de passagers.

L’aéroport TAV d’Istanbul, dont Groupe ADP détient 46,1% du capital, a vu le nombre de ses passagers progresser de 10,7% en novembre, tandis que celui d’Amman en Jordanie, dont le groupe détient 51% du capital, a enregistré un hausse de 11,5% de son trafic.

Enfin, le trafic de l’aéroport de Santiago du Chili, dont le groupe détient 45%, est en hausse de 11,6%.

En 2017, Groupe ADP a accueilli plus de 101 millions de passagers à Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Orly et plus de 127 millions de passagers au travers d’aéroports gérés à l’étranger par sa filiale ADP International.

En 2017, le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé à 3,617 milliards d’euros et son bénéfice net à 571 millions d’euros.

mhc/fka/LyS

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Aéroports parisiens : trafic : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également