BTP/Immobilier : Le guide de règles sanitaires à respecter est validé, les chantiers peuvent reprendre

COVID-19 / Guide des règles sanitaires © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Les règles sanitaires à respecter par le BTP face au coronavirus, dont la publication est essentielle à la reprise des chantiers, ont été validées par le gouvernement et seront diffusées aux entreprises, ont indiqué jeudi les fédérations du secteur, en dépit d’oppositions syndicales.

Publié le

BTP : un guide de règles sanitaires diffusé aux entreprises

"Ce guide validé par le ministère du Travail et le ministère des Solidarités et de la Santé sera diffusé dans toutes les entreprises de toutes tailles du bâtiment et des travaux publics", ont expliqué quatre fédérations du secteur dans un communiqué commun. Le guide "détailleles conditions sanitaires satisfaisantes et les procédures précises à adopter pour garantir la santé et la sécurité des salariés et des employeurs", ont indiqué la Fédération française du bâtiment , la Capeb (l’organisation qui domine l’artisanat du bâtiment), la FNTP (centrée surles travaux publics) et la fédération des SCOP (sociétés coopératives) du BTP.

Les apprentis doivent restés confinés

Les organisations "recommandent aux entreprises que les apprentis n’interviennent pas sur les chantiers et ateliers" et une "attention particulière" aux "salariés les plus fragiles et notamment ceux en affection de longue durée".

Adoption et diffusion des règles obligatoires avant la reprise d’un chantier

L’adoption et la diffusion de ces règles sont l’une des conditions à la reprise de l’activité des entreprises du bâtiment. Celles-ci étaient entrées en conflit ouvert avec le gouvernement mi-mars, à l’entrée en vigueur de la période de confinement contre la propagation du coronavirus. Les entreprises jugeaient intenable de reprendre les chantiers alors que le gouvernement y voyait une activité essentielle à l’économie, des voix accusant même certaines fédérations de "défaitisme", comme celle de Muriel Pénicaud, la ministre du Travail.

Chaque entreprise décide de reprendre, ou pas, le travail

Un début d’accord avait été trouvé voici dix jours, conditionnant notamment la reprise de l’activité à l’élaboration rapide d’un guide des bonnes pratiques sanitaires. Mais celui-ci se faisait attendre et, en début de semaine, plus de 80% des chantiers étaient toujours à l’arrêt. C’est à l’entreprise que reviendra en dernier recours la décision de reprendre son activité ou de se tourner vers le chômage partiel financé par l’Etat.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article BTP/Immobilier : Le guide (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également