Dessine moi Toulouse : Toulouse Métropole valide 15 projets urbains

Publié le , mis à jour le

Jean-Luc Moudenc, président (LR) de Toulouse Métropole, a dévoilé mercredi à Cannes les 15 projets lauréats de Dessine moi Toulouse, un appel à projets urbains innovants qui seront réalisés sur 15 sites emblématiques de la Ville rose.

"Dessine moi Toulouse" : Toulouse Métropole valide 15 projets urbains

Ces sites se caractérisent par une grande diversité, entre le château de Paléficat, les halles Amouroux, un ancien bâtiment d’AZF, le Stade toulousain, la crypte Saint-Aubin ou encore l’aéroport de Toulouse Blagnac. Des comités de quartier et des élus de l’opposition municipale avaient été intégrés au jury, dont le verdict a été annoncé au Mipim, le salon international des professionnels de l’immobilier.

Les programmes lauréats mixent plusieurs fonctions, avec des logements mais aussi pour certains une vocation économique ou d’inclusion sociale. Pour le château de Paléficat, le projet prévoit ainsi la construction de 210 logements et de tiers lieux, l’aménagement du parc avec des animations, et la rénovation du château en restaurant bistronomique, avec activités de traiteur et salles de séminaires.

Autre exemple, les anciennes halles Amouroux vont renaître sous la forme de 132 logements et de 15 ateliers privatifs associés à des espaces dédiés à des artisans et à une cantine collective.

Plus original, la crypte de Saint-Aubin se transformera en studios de production et lieu d’accueil pour des entreprises du cinéma et pour des start-up.

"On a voulu sortir de la relation de travail classique entre élus et promoteurs immobiliers", a expliqué Jean-Luc Moudenc, lui même ancien adjoint à l’urbanisme à la Ville de Toulouse.

L’un des objectifs de la démarche consistait à "pousser les promoteurs dans leurs retranchements, en les poussant à innover davantage", indique un connaisseur du secteur à l’AFP. Avec sa croissance démographique record, qui a facilité la tâche des promoteurs, et la rente industrielle d’Airbus, qui assure une attractivité au territoire, Toulouse, capitale d’Occitanie, "ne s’est guère distinguée par sa qualité architecturale", poursuit cette source.

"On aura réussi si on est capable de surprendre et si on crée une jurisprudence en faisant bouger les lignes dans la manière de construire la ville à Toulouse", a analysé Jean-Luc Moudenc.

"Dessine-moi Toulouse" a attiré 114 candidatures. Le processus de consultation, lancé il y a un an, a pris exemple sur d’autres initiatives lancées en France, comme "Imagine Angers" ou "Réinventer Paris".

TOUS LES GAGNANTS PAR SITE :

Découvrez notre diaporama avec les projets des lauréats en cliquant ici.

> PALEFICAT :

Le projet Agriville a gagné l’aménagement du château de Paleficat. Il est porté par le Crédit Agicole Immobilier et le bailleur social Les Chalets

> BERGES DE L’HERS TROIS COCUS :

Le projet Agriparc des berges de l’Hers rassemble la SA Les Chalets avec le GIE Garone Développement

> HALLES AMOUROUX :

Habitat cousu main est porté par Nexity Immobilier et le promoteur toulousain LP Promotion (copromoteur)

> CRYPTE SAINT CYPRIEN :

Le projet Light House d’Icade et de la Banque des Territoires avec Keys Asset management et Seuil Architecture doit permettre d’accueillir des start-up en centre-ville.

> STADE TOULOUSAIN

Le projet « Drop » porté par Unibail Rodamnco, Kaufmann & Broad, Greencity et Pierre-Louis Taillandier et PPA comme architectes doit permettre notamment de créer une cité du rugby avec un musée

> AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC :

Deux bâtiments d’immobilier d’entreprise sont prévus dans le projet SkyOne porté par EM2C Groupe et Alfonso Femia comme architecte.

> BORDEBLANCHE PRADETTES :

« Les cohabitants » incarnent un projet de résidence integénérationnelle mixte composée à 70 % par des seniors et 30 % par des familles (70 logements au total). L’accession à la propriété sera favorisée avec 25 logements en accession sociale

Patrimoine SA Languedocienne + Toulousaine d’habitation (PSLA ) + Harter Architecture

> ONCOPOLE ANCIEN BÂTIMENT OMS :

Le Hub proposera un ensemble de services partagés et de lieux de séminaires pour les utilisateurs de l’Oncopole en lieu et place de l’ancien bâtiment OMS. Le projet est porté par Sopic – VIAE Participations et Raynal Team Architecture.

> BATIMENT LAPUJADE :

Le projet « Eux-Re » propose de conserver et réhabiliter une partie des bâtiments existants pour en faire un pôle d’activités dédié à l’économie sociale et circulaire.

> TREMPLIN AUSSONNE :

Le projet Tremplin porté par Patrimoine SA Languedocienne vise à construire une résidence acueillant de façon temporaire des jeunes actifs en lien avec le bassin d’emploi du secteur aéronautique.

> CŒUR DE VILLE SAINT JEAN :

A la place du cœur proposera environ 35 logements avec un café-conciergerie notamment

> ZONE DE TUCOL SAINT ALBAN :

Le projet Energie+ vise à créer un nouveau quartier autour des

concepts d’économie circulaire et d’intergénérationnel. Avec des logements mixant collectifs et individuels, des commerces deproximité et des équipements (crèche, laboratoire de l’économie circulaire avec une bricothèque, puis une ressourcerie et un espace de co-working).

> POLE D’ECHANGE MULTIMODAL ARGOULETS :

Tout en maintenant les capacités de stationnement, Edelis propose l’Icone. Il s’agit d’un bâtiment rond de 60 mètres de diamètre conçu comme un pôle technologique. L’idée centrale du projet est de réunir, en un lieu unique, les acteurs de l’eSport (compétition de jeux vidéo) et des loisirs interactifs et numériques.

> POLE D’ECHANGE MULTIMODAL BORDEROUGE :

Le projet « Pop up Métropole » porté par le Groupe Pichet prévoit des Locaux tertiaires, des commerces, des logements et des bien sûr des places de stationnement

> POLE D’ECHANGE MULTIMODAL JOLIMONT :

« My Jolimont » porté par Nexity proposera des logements et des surfaces dédiées au tertiaire tout en préservant les places de stationnement.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Dessine moi Toulouse : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également