Grâce à un rebond fin 2018, le marché de la piscine signe une bonne année

Publié le

Le marché français de la piscine, qui s’orientait fin 2018 vers un net infléchissement annuel, a finalement signé une franche hausse de son activité grâce à une reprise en fin d’année à la suite d’un bel été, ont annoncé jeudi ses professionnels.
Grâce à un rebond fin 2018, le marché de la piscine signe une bonne année
©stock.adobe.com

Grâce à un rebond fin 2018, le marché de la piscine signe une bonne année

"2018 a encore été une année en hausse" pour le marché, a résumé lors d’une conférence de presse Gilles Mouchiroud, président de la Fédération des professionnels de la piscine , à l’occasion d’un bilan annuel lors duquel l’organisation a confirmé son estimation de plus de 2,5 millions de piscines privées en France.

L’an dernier, le chiffre d’affaires global des professionnels de la piscine a augmenté de 7,5%, selon les chiffres calculés à partir d’enquêtes auprès des professionnels par la FPP, qui regroupe un gros millier des presque 4.000 entreprises liées au secteur.

Même si cette progression marque un ralentissement après deux années de hausse à deux chiffres, elle est nettement supérieure à celle qu’observait la fédération dans ses précédents chiffres à l’automne : un bond du marché au dernier trimestre a redressé la barre.

Selon la FPP, l’excellente météo estivale est à l’origine de cette reprise car les ménages dépourvus de piscine "regrettent" cette absence à l’issue de la saison, selon les termes de Jacques Braun, administrateur de la FPP.

"Ils passent commande à l’automne pour être prêts l’année prochaine", a-t-il expliqué. Dans ce contexte, la fédération met l’accent sur la "démocratisation" de la piscine.

Sur la base d’une étude de 2018, commandée tous les dix ans et menée par le cabinet Decryptis, elle estime, chez les propriétaires de piscines, à près de moitié (47%) la part des ménages dont lefoyer gagne moins de 3.000 euros. La précédente étude, datant de 2007, ne permet toutefois pas la comparaison puisqu’elle se basait sur les catégories socioprofessionnelles.

"Cette démocratisation, elle permet bien évidemment l’expansion du marché", s’est félicité M. Braun.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Grâce à un rebond fin 2018, : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également