Grand Paris et SCPI, le mariage de raison

Tout le monde a entendu parler du Grand Paris, ce projet visant à ce que l’agglomération parisienne devienne une métropole mondiale du nouveau millénaire. Cette gigantesque entreprise d’aménagement va avoir d’immenses conséquences sur la vie quotidienne des franciliens, notamment s’agissant de leurs modes de transports mais également au niveau de leur cadre de vie et sur la manière de travailler. Il va en découler d’importantes possibilités d’investissement, notamment pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI).
Grand Paris et SCPI, le mariage de raison
Grand Paris & SCPI : le mariage de raison ©fotolia.fr/La Centrale des SCPI

Publié le

Le poids prépondérant de la région capitale dans l’économie française et son importance au niveau européen nécessitaient de mettre en œuvre le Grand Paris. Au-delà de ses aspects techniques et humains qui font l’objet de multiples débats, il est important de considérer le Grand Paris comme une opportunité d’investissement. Il est en effet indéniable que le Grand Paris va profiter des conséquences du Brexit avec l’installation en cours de très nombreuses entreprises ayant jusqu’alors leur siège au Royaume-Uni. Cela signifie que la région parisienne risque de manquer de bureaux pour accueillir toute cette population de cols blancs.

Afin de profiter de cette manne économique, la réalisation d’un investissement immobilier dans le secteur des bureaux franciliens apparaît comme une opportunité alléchante. Toutefois, il n’est évidemment pas question pour une particulier d’acheter seul un immeuble de bureaux. Les compétences, et surtout, la surface financière lui feraient défaut. Aussi, afin de profiter des opportunités offertes par le Grand Paris, l’achat de parts de SCPI demeure une solution simple, peu onéreuse et porteuse de sens.

Le secteur des bureaux demeure celui dans lequel les sociétés de gestion de SCPI préfèrent investir

Ainsi que le souligne Grégorie Moulinier, l’un des associés fondateurs de La Centrale des SCPI, la plateforme leader en matière de distribution de parts de SCPI (www.centraledesscpi.com) :

« Les bureaux sont la typologie d’actifs la plus représentée dans le patrimoine des SCPI. Ce phénomène est notamment dû à la nécessité pour les entreprises de disposer d’une adresse, si possible idéalement située au sein d’immeubles répondant à leurs attentes, notamment en termes de maîtrise des charges.  »

Il existe effectivement plusieurs marchés des bureaux en Île-de-France. Les prix de location au mètre carré différent bien évidemment entre une adresse prestigieuse au sein du Quartier Central des affaires (QCA) et un immeuble banal situé en seconde couronne. Logiquement, les prix d’achat de ces immeubles au mètre carré ne sont pas les mêmes non plus. Toute la subtilité de l’investissement réside donc dans le fait de maximiser la somme investie, et surtout, de pouvoir louer ou relouer facilement les surfaces en portefeuille. Ce travail ne doit rien laisser au hasard et être réalisé par des professionnels. Ceux de la pierre digitale ont acquis une excellente maîtrise en la matière et de nombreuses sociétés de gestion œuvrent sur ce créneau.

Côté performance, les SCPI de rendement tournées vers les bureaux situés en région parisienne offrent aux épargnants de belles perspectives de rendement et de revalorisation du prix de la part. Concrètement, les SCPI de bureaux ont rapporté en 2018 à leurs associés porteurs de parts en moyenne 4,18 % net, une performance nettement supérieure à celle du Livret A (0.75%) ou des contrats d’assurance vie en fonds en euros (1.8% en moyenne en 2018). A cela se rajoute l’augmentation du prix des parts des SCPI de bureaux de 0,80 % en moyenne en 2018.

Toujours en 2018, sur les 6,2 milliards d’euros d’acquisitions réalisées par les SCPI, la part des immeubles de bureaux a représenté 64 %. Ce taux se passe de commentaires et prouve l’appétence des sociétés de gestion ainsi que des investisseurs pour le secteur des bureaux. Toutefois, au-delà de la volonté de réaliser un investissement immobilier en SCPI de bureaux, se pose la question de savoir dans quelles SCPI il faut investir pour profiter de l’impact positif du projet de Grand Paris sur l’immobilier parisien.

Pour trouver les meilleures SCPI de bureaux en lien avec le Grand Paris, l’analyse d’un expert de la pierre-papier est nécessaire

Afin de déterminer quelles sont les meilleures SCPI de bureaux en lien avec le Grand Paris, il importe de se tourner vers un spécialiste reconnu de l’épargne immobilière assistée pour répondre à cette question, en l’occurrence Lionel Benhamou, l’un des associés fondateurs de La Centrale des SCPI dont le navire amiral se trouve justement en plein QCA parisien, au 15 rue Saint-Roch dans le premier arrondissement : « Après une étude approfondie des SCPI offrant l’opportunité de profiter de la croissance économique générée par le Grand Paris, voici notre choix des meilleures SCPI à proposer à nos clients soucieux de mixer leurs parts de SCPI : La SCPI Primopierre gérée par Primonial REIM, la SCPI Pf Grand Paris gérée par Perial Asset Management et la SCPI Épargne Foncière gérée par La Française Real Estate Managers.  »

Le tableau suivant présente quelques caractéristiques des SCPI de rendement évoquées par Lionel Benhamou :

SCPICapitalisation au 31 mars 2019 en milliard(s) d’eurosPart des bureaux dans le patrimoinePart du patrimoine en Île-de-FrancePrix de la part en euros
Primopierre
2,56
99,0 %
84,6 %
208,00
Pf Grand Paris
0,70
93,2 %
82,3 %
492,00
Épargne Foncière
2,40
77,1 %
69,6 %
810,00

Bien évidemment, il ne s’agit que d’une base de départ et celle-ci doit être affinée, s’agissant notamment de la répartition de ces trois SCPI au sein d’un portefeuille dynamique et de leur mode d’acquisition (comptant, crédit, démembrement temporaire de propriété). En tout état de cause, la taille de ces véhicules d’investissement leur permet de mutualiser au maximum leurs investissements immobiliers tout en offrant des possibilités d’arbitrages, donc de plus-values, pour les associés porteurs de parts.

Le Grand Paris est en train de devenir une réalité. Afin de profiter des retombées de ce projet de très grande envergure, il importe de se positionner dès maintenant. Grâce à l’achat de parts de SCPI, c’est possible pour quelques milliers d’euros. Il serait donc dommage de passer à côté de ce moyen d’accroître son pouvoir d’achat grâce aux conseils avisés de professionnels de l’épargne immobilière assistée comme ceux de La Centrale des SCPI.

Familiarisez-vous avec la SCPI PF GRAND PARIS en moins de trois minutes top chrono : https://www.centraledesscpi.com/guide-des-scpi/la-scpi-en-video/gestionnaires-de-scpi/823-scpi-pf-grand-paris.html

Avertissement : L’investissement dans une SCPI n’est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.Avant toute décision d’achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d’être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Grand Paris et SCPI, le (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également