Le 6e Salon de l’immobilier et du tourisme portugais, du 12 au 14 mai à Paris

©stock.adobe.com
La 6eédition du Salon de l’immobilier et du tourisme portugais à Paris, du 12 au 14 mai, mettra cette année l’accent sur le luxe, après avoir attiré l’an dernier quelque 20.000 visiteurs, retraités, investisseurs ou entrepreneurs.

Publié le

Le 6e Salon de l’immobilier et du tourisme portugais, du 12 au 14 mai à Paris

Organisé par la Chambre de commerce et d’industrie franco-portugaise au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, l’évènement réunit quelque 200 exposants, précise un communiqué.

Des promoteurs, cabinets d’avocats, juristes, notaires, banquiers et assureurs présenteront des "opportunités immobilières" au Portugal et délivreront des conseils gratuits, indiquent les organisateurs. Cette année des promoteurs spécialisés dans le segment du luxe, seront présents.

Depuis l’exonération fiscale accordée aux retraités européens sur leurs pensions en 2013, "le nombre de Français installés au Portugal a plus que quintuplé", pour atteindre 50.000 personnes, selon la Chambre de commerce.

Au-delà des retraités attirés par cet avantage fiscal, un nombre croissant d’entrepreneurs de l’Hexagone lancent une activité au Portugal, principalement dans le secteur touristique, le secteur immobilieret le service à la personne, indique-t-elle.

"Nombreux sont ceux qui souhaitent faire rayonner la gastronomie française au Portugal en créant des épiceries, des restaurants, des cafés ou des boulangeries", selon la CCIFP.

Ainsi 10% des exposants sont-ils des Français installés au Portugal, où ils ont créé une agence immobilière ou une agence de conseil.

Si Lisbonne et la région de l’Algarve sont mis en avant, le salon met aussi l’accent sur la ville de Porto ou encore la région de Coimbra, Figueira da Foz et Nazaré, au centre du pays.

"Les acquisitions des Français représentent actuellement 39% des transactions immobilières réalisées par des étrangers au Portugal", selon la CCIFP, pour un investissement moyen allant de 150.000 à 350.000 euros.

Au centre de Lisbonne l’an dernier, cet investissement moyen s’élevait à266.000 euros, soit près de 3.500 euros le m2. Il grimpait jusqu’à 700.000 euros soit près de 5.650 euros le m2, pour les "propriétés haut de gamme et de luxe", rapporte la Chambre de commerce franco-portugaise.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Le 6e Salon de l'immobili : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également