Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Immobilier de bureaux : effondrement du marché en 2020 (proche de -50%)

Le marché français des bureaux a fortement chuté en 2020 dans un contexte marqué par la crise du coronavirus et plusieurs épisodes de confinement, selon l’indicateur de référence publié vendredi.

Immobilier de bureaux, crise 2020 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le
Annonce

📢 LUCYA CARDIF : meilleur contrat d’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie LUCYA CARDIF est plébiscité par la presse financière. Meilleur fonds euros du marché en 2022. Contrat le moins cher du marché permettant d’investir sur tous les types d’actifs financiers, et notamment en ETF. À découvrir, une véritable pépite, 100% en ligne, sans frais sur les versements.

Le marché français des bureaux chute en 2020 face à la crise

L’an dernier, la quantité de bureaux loués en région parisienne a reculé de près de moitié par rapport à un an plus tôt, montre le bilan Immostat. Elle se mesure en superficie totale, celle-ci s’établissant à 1,32 million de mètres carrés. Ce bilan, effectué par plusieurs gros spécialistes du secteur, se concentre sur l’Ile-de-France, là où se trouve le trèsgros du marché français.

Bureaux : augmentation des locaux vacants de +36%

La crise se traduit donc par un bond des bureaux immédiatement disponibles, c’est-à-dire vacants. En région parisienne, ils progressent de plus d’un tiers (+36%) par rapport à un an plus tôt.

Bureaux : investissements en chute de -36%

Les bureaux ont aussi attiré bien moins d’argent qu’auparavant. L’an dernier, 26,3 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise - sur toute la France et non seulement la région parisienne -, soit un déclin de 36%.

"A noter (...) cette année,le recul des investisseurs étrangers et particulièrement les investisseurs asiatiques", souligne dans un communiqué la filiale immobilière de BNP Paribas, membre d’Immostat.

L’immobilier de bureaux, à l’opposé du marché du logement

Comme de nombreux secteurs économiques, l’immobilier a subi les effets de la crise, l’activité ayant notamment été bloquée au printemps par un strict confinement décrété contre la propagation du virus. Mais la déprime des bureaux contraste avec la résistance du marché des logements, du moins anciens. Pour ces derniers, les visites avaient fortement rebondi à l’été, même s’il reste à évaluer pleinement les conséquences du reconfinement plus relâché de la fin 2020.
Par rapport aux logements, les bureaux font généralement l’objet d’opérations plus lourdes et leur attrait reflète plus directement la situation économique.

Sélection de 3 Plans Épargne Retraite Individuels

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1YOMONI RETRAITE+YOMONI RETRAITE+ (SPIRICA) Jusqu'à 500€ offerts (sous conditions). 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2YOMONI PERYOMONI RETRAITE (CREDIT AGRICOLE) Jusqu'à 500€ offerts (sous conditions). 👉 EN SAVOIR PLUS

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier de bureaux : (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Immobilier de bureaux : effondrement du... : à lire également