Municipales : le ministre du Logement, Julien Denormandie, pas candidat

Le ministre du Logement, Julien Denormandie, ne sera pas candidat auxélections municipales de mars, a-t-il annoncé samedi.
Municipales : le ministre du Logement, Julien Denormandie, pas candidat
© stock.adobe.com

Publié le

Municipales : le ministre du Logement, Julien Denormandie, pas candidat

"Je ne me présente pas sur une liste", a déclaré M. Denormandie sur France Inter.

Le ministre du Logement n’avait jusqu’alors pas exclu formellement d’être candidat, précisant fin 2019 qu’il ne le serait qu’à condition d’avoir des attaches personnelles dans la ville concernée.

M. Denormandie a expliqué samedi qu’il faisait plutôt le choix d’aller soutenir en personne les candidats de la majorité présidentielle dans les villes où il juge possible une élection d’un représentant du Rassemblement National.

"J’étais à Dreux, j’étais dans le Nord-Pas-de-Calais ces dix derniers jours", a-t-il détaillé.

Trois ministres ont pour l’heure déclaré leur candidature comme têtes de liste : le Premier ministre Edouard Philippe au Havre, le ministre des Comptes publics Gérard Darmanin à Tourcoing, et le ministre de la Culture Frank Riester à Coulommiers.

D’autres doivent également être candidats, mais sans avoir précisé leur position sur la liste ou bien en ayant déjà indiqué qu’ils ne seraient pas en tête : Sébastien Lecornu àVernon dans l’Eure, Geneviève Darrieussecq (Anciens combattants) à Mont-de-Marsan dans les Landes, Jean-Baptiste Djebbari (Transports) à Limoges, Christelle Dubos (Solidarités) à Sadirac en Gironde, Marc Fesneau (relations avec le Parlement) à Marchenoir dans le Loir-et-Cher ou Marlène Schiappa (Egalité femmes-hommes) et Agnès Pannier-Runacher (Economie et finances) à Paris.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Municipales : le ministre (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également