OPCI : un début d’année sur les chapeaux de roues pour LF Cerenicimo+ (La Française AM)

LF Cerenicimo+ © Crenicimo La Française AM
LF CERENICIMO + a fait une entrée remarquée sur le marché de l’épargne immobilière. Deux ans après son lancement par La Française Real Estate Managers et Cerenicimo, le fonds se distingue par la dynamique de sa stratégie d’investissement en immobilier qui a permis de doubler au deuxième trimestre le nombre de lots en portefeuille.

Publié le

OPCI LF CERENICIMO +

L’OPCI LF Cerenicimo +, accessible aux particuliers via une détention en direct, placement à long-terme par nature, affiche une performance, nette de frais de gestion de +3,07 % sur la période allant du 30/04/17 au 30/04/2018 et de +16,9 % pour les douze mois allant du 30/04/2018 au 30/04/2019, soit une performance depuis son lancement de +20,49% (Source : La Française Real Estate Managers, au 30/04/2019). Les performances passées ne préjugent en rien de celles à venir. Les épargnants ne doivent donc pas considérer ce rendement de +16.90% comme un critère de choix pour leur investissement.

Une stratégie d’investissement dynamique

Depuis la fin du premier trimestre 2019, le fonds a procédé à trois nouvelles acquisitions, doublant ainsi le nombre de lots en portefeuille pour atteindre au total 71 lots au 31/05/2019 :

  • La Bruyère (résidence médicalisée) à Rueil-Malmaison,
  • Le Mas des Alpilles (résidence de tourisme loisirs) situé dans les Baux-de-Provence
  • Les Villas du Golf (résidence de tourisme loisirs) à proximité de Disneyland Paris.

Le rythme d’acquisition devrait se poursuivre puisque le fonds d’investissement prévoit l’acquisition de vingt-huit nouveaux lots au cours du prochain trimestre.

Une diversification de la poche immobilière

Au 31/03/2019, la répartition sectorielle de la poche immobilière de LF Cerenicimo + était pour 92 % en résidences de tourisme loisirs et pour 8 % en résidences de tourisme d’affaires (Source : La Française Real Estate Managers). Avec l’acquisition d’une vingtaine de lots au sein de la résidence La Bruyère à Rueil-Malmaison, LF Cerenicimo + diversifie sa poche immobilière sur la thématique des résidences médicalisées. Un bail a été conclu sur une durée de 11 ans et 11 mois, avec prise en charge par l’exploitant (preneur à bail) de l’ensemble des charges, y compris les charges de copropriété non récupérables. Cet investissement délivre un taux de rendement brut de 6 % HT/HD2.
Cette résidence médicalisée offre un environnement entièrement dédié et pensé pour l’accueil et l’amélioration des conditions de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’un trouble apparenté. La résidence est idéalement située dans un quartier paisible et à deux pas des commerces.

Attention, comme tout placement immobilier, les investissements en OPCI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de OPCI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de OPCI dépend en grande partie des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Un OPCI peut stopper de servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : Vous n'êtes pas certain de pouvoir revendre vos parts d'OPCI. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement d'un investissement financier à risque via un crédit est une prise de risque supplémentaire, fortement déconseillée.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article OPCI : un début d'année : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également