ANF Immobilier : retour dans le rouge en 2014 avec une perte de 20,5 millions d’euros

La foncière ANF Immobilier, contrôlée par la société d’investissement Eurazeo, annonce mercredi être retournée dans le rouge en 2014 avec une perte de 20,5 millions d’euros, liée à des ajustements de valeur sur son portefeuille.
ANF Immobilier : retour dans le rouge en 2014 avec une perte de 20,5 millions d'euros
©stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

ANF Immobilier : retour dans le rouge en 2014 avec une perte de 20,5 millions d’euros

En 2013, ANF, qui a profondément réorienté son portefeuille immobilier, avait dégagé un bénéfice net de 28 millions d’euros.

Arrivé à l’automne, le directeur général Renaud Haberkorn, ex patron de la Société de la Tour Eiffel , sera nommé président du directoire lors de l’assemblée générale du 6 mai prochain, annonce par ailleurs la société dans un communiqué.

La perte nette essuyée l’an dernier est notamment due à des ajustements de valeur consécutifs à "la hausse des droits de mutation dans les métropoles" et à l’impact de la loi Pinel qui plafonne la hausse des loyers applicable aux commerces à l’issue des baux, a précisé M. Haberkorn à l’AFP.

Le patrimoine marseillais de la société a lui aussi fait l’objet d’ajustements de valeur, ce qui représente une proportion égale (40%) des 29,2 millions d’euros d’ajustements inscrits dans les comptes 2014.

Le résultat netrécurrent EPRA, très scruté chez les foncières, s’est établi à 13,5 millions d’euros (+2%).

L’an dernier, les revenus locatifs de la foncière ont progressé de +15% à 40,1 millions d’euros, soit plus qu’annoncé (+12%).

Ces revenus ont été générés principalement parles baux de bureaux (34%) et de commerces (31%), dans une moindre mesure par ceux des hôtels (12%). Quant au résidentiel, il ne représente plus que 18% des loyers.

Pour 2015, la foncière anticipe une croissance de ses revenus locatifs de +12%, a indiqué ANF, détenue à 50% par Eurazeo.

L’année dernière a vu le volume des projets engagés bondir à 462 millions d’euros à fin 2014 contre 230 millions d’euros un an plus tôt.

Des engagements -* ces actifs sont loués ou pré-loués à 80%, notamment à Cdiscount (groupe Casino), Alstom Transport, Adecco ou Areva -* dont le rendement moyen attendu sera "supérieur à 7%", indique ANF.

Certaines acquisitions, celle du siège régional d’Areva à Lyon, de l’ex siège du groupe Adecco, ou encore le développement de "l’îlot Armagnac", dans la zone Euratlantique, à proximité de la future gare LGV de Bordeaux, ont modifié la répartition géographique du portefeuille du groupe.

Les actifs d’ANF sont aujourd’hui situés pour 57% à Lyon, 32% à Bordeaux et 11% à Marseille, et représentent un patrimoine de 1,1 milliard d’euros. Ils sont désormais constitués à 85% de bureaux, à11% d’hôtels et à 4% de commerces.

Un dividende de 1,10 euro par action, en hausse de 4,8% par rapport à celui de l’exercice précédent, sera proposé lors de la prochaine AG.

ANF vise un doublement de ses loyers en 5 ans, à l’horizon 2019, à l’issue de son plan stratégique.

ref/cb/aje

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article ANF Immobilier : retour (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également