ANF Immobilier retourne dans le vert avec un bénéfice net de 28 M EUR

©stock.adobe.com
La foncière cotée ANF Immobilier a annoncé jeudi être repassée dans le vert l’an dernier en dégageant un bénéfice net de 28 millions d’euros, gonflé par le produit de cessions et par la réévaluation comptable de la valeur de son portefeuille.

Publié le  à 0 h 0

ANF Immobilier retourne dans le vert avec un bénéfice net de 28 M EUR

En 2012, la société détenue à 51% par lasociété d’investissements Eurazeo, avait essuyé une perte nette de 65 millions d’euros.

ANF Immobilier, qui tire ses revenus de commerces , de bureaux (25%), de logements (21%), de loyers d’hôtels (9%) et de parkings ou autres surfaces, se félicite d’une croissance de ses loyers(équivalent du chiffre d’affaires) de 14% à périmètre constant, à 34,9 millions d’euros, conformément à ses objectifs.

En publié, les loyers ont été divisés par deux —ils s’élevaient à 71,5 millions d’euros en 2012 —* en raison d’importantes cessions : un portefeuille d’actifs situés à Lyon et des murs d’hôtels de l’enseigne B&B (acquis en 2007), pour près de 800 millions d’euros.

Mais la réévaluation des actifs et des résultats de cessions ont gonflé le résultat net de 15,3 millions d’euros.

La trésorerie a progressé de 17%, à 14,5 millions d’euros.

L’actif net réévalué s’est établi à 31,6 euros par action, à comparer à un cours de bourse de 25,00 euros jeudi à la clôture de la Bourse de Paris.

Pour cette année, ANF Immobilier anticipe une croissance de 12% de ses loyers à périmètre constant, à plus de 37 millions d’euros.

"Après une division de notre portefeuille pardeux en 2012, l’an dernier s’est caractérisé par un redéploiement stratégique d’ANF, orienté vers la croissance", a commenté auprès de l’AFP Bruno Keller, président du directoire.

La foncière, qui affiche un patrimoine proche du milliard d’euros, en hausse de 10%, a lancé un pland’investissements de 240 millions d’euros, dont près de 180 millions sont en cours.

Ses actifs sont aujourd’hui situés, pour les trois quarts d’entre eux, à Marseille (739 millions d’euros), mais aussi à Lyon (173 millions). ANF possède aussi 25 millions d’euros de biens immobiliersà Bordeaux et 33 millions d’euros de murs d’hôtels de l’enseigne B&B, qui seront vendus d’ici deux ans, détaille-t-elle.

A l’horizon 2017, la foncière vise un portefeuille 1,5 milliard d’euros d’actifs, situés à 58% à Marseille, 26% à Lyon et 16% à Bordeaux. Ils génèreront alors 67 millions d’euros de loyers, a précisé M. Keller.

Parmi ses principaux projets lyonnais, figurent le développement de 36.600 mètres carrés de bureaux au Carré de Soie pour la société Alstom Transport, l’acquisition du siège régional de la Banque de France et l’achat de 3.500 m2 de commerces en centre-ville.

Enfin, ANF Immobilier réalise un nouvel immeuble de 3.700 m2 de bureaux dans le quartier des Bassins à Flot à Bordeaux.

La foncière proposera à son assemblée générale, le 6 mai, le versement d’un dividende de 1,05 euro par action, en hausse de 5%.

ref/fga/gib

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article ANF Immobilier retourne (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également