Altarea Cogedim voit son chiffre d’affaires chuter de 16,1% sur 9 mois

©stock.adobe.com
Le groupe Altarea Cogedim (centres commerciaux, bureaux, logement et e-commerce) a publié jeudi un chiffre d’affaires en repli de 16,1% à 898,1 millions d’euros pour les neuf premiers mois de l’année, pâtissant d’une forte pression concurrentielle sur ses activités en ligne.

Publié le  à 0 h 0

Altarea Cogedim voit son chiffre d’affaires chuter de 16,1% sur 9 mois

De janvier à septembre 2013, le chiffre d’affaires s’était élevé à 1,07 milliard d’euros, rappelle le groupe dans un communiqué.

Tous les métiers affichent une activité en baisse sur les neuf premiers mois de l’année.

Ainsi le chiffre d’affaires du commerce en ligne a-t-il décru de 10,8% à 187,5 millions d’euros, "conséquence d’une pression concurrentielle accrue sur les prix des produits de haute technologie", précise Altarea Cogedim.

Le commerce physique (distribution, galeries commerciales) s’est mieux tenu, avec un léger repli de 1,9% à 143,4 millions d’euros.

De leur côté les revenus du logement ont reculé de 14,5% à 535,6 millions d’euros, contre 626,3 millions d’euros sur la même période un an plus tôt, pénalisés par une base de comparaison défavorable -* l’opération de l’ancien hôpital parisien Laennec avait fortement contribué à l’activité en 2013.

En revanche, les réservations ont augmenté de 18% à 708 millions d’euros. Elles concernent à 90% des programmes immobiliers "d’entrée et de milieu de gamme", précise le groupe.

Plus modeste, le chiffre d’affaires des bureaux a dégringolé de 63,9% à 31,5 millions, mais cette activité conserve une "forte dynamique de développement" avec une enveloppe de 1,6 milliard d’euros de projets au 30 septembre, au travers de partenariats, assure Altarea Cogedim.

L’endettement du groupe a progressé de 5,5% sur le seul troisième trimestre, à 1,96 milliard d’euros à fin septembre, contre 1,85 milliard au 30 juin.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Altarea Cogedim voit son (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également