IDF : cession d’un terrain de l’Etat pour construire un foyer pour migrants

©stock.adobe.com
L’État a cédé lundi avec une décote un terrain dans le Val-d’Oise, où le bailleur 3F va construire un foyer pour migrants, une première dans la région parisienne depuis la loi de janvier 2013 de mobilisation du foncier public en faveur du logement.

Publié le  à 0 h 0

IDF : cession d’un terrain de l’Etat pour construire un foyer pour migrants

Situé dans le quartier Bossut à Pontoise , ce terrain de 6.234 m² abrite depuis 1972 un foyer de travailleurs migrants très vétuste, qui appartient à Résidences Sociales de France (RSF), filiale du bailleur 3F.

D’une valeur de 2,5 millions d’euros, il a été cédé moyennant une décote de 50% à RSF, quia l’intention d’investir 16,2 millions d’euros pour construire une "résidence sociale" de 268 logements, selon un communiqué du bailleur. Tous les résidents du foyer seront relogés dans le nouveau bâtiment, dont la construction sera achevée fin 2017, ajoute-t-il.

Cette opération, une première dans la région Ile-de-France (hors Paris), s’inscrit dans le cadre de la loi de mobilisation du foncier public du 18 janvier 2013 qui vise à répondre aux besoins criants de logements en France en encourageant la cession de terrains publics à bas prix.

Mais cet engagementde campagne de François Hollande peine à se concrétiser en raison de blocages administratifs et des réticences de ministères, de la SNCF et de RFF, gros propriétaires fonciers, selon la synthèse d’un rapport parlementaire publié fin novembre.

En près de deux ans, seules huit cessions avec décote ont été conclues, représentant 962 logements, dont 430 logements sociaux.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article IDF : cession d'un (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également