Immobilier ancien : le marché retrouve un nouveau souffle au premier semestre

©stock.adobe.com
Le marché immobilier de l’ancien a retrouvé un nouveau souffle avec un net regain d’activité au premier semestre, soutenu par des taux toujours bas et un progressif retour de la confiance, se félicite lundi le réseau Guy Hoquet.

Publié le  à 0 h 0

Immobilier ancien : le marché retrouve "un nouveau souffle" au premier semestre (Guy Hoquet)

Les volumes de vente de ce réseau de 450 agences immobilières, propriété de Nexity, ont progressé de 9,4% de janvier à juin, sur un an, avec plusieurs forts rebonds mensuels .

"A la fin du premier semestre 2015, le marché immobilier de l’ancien bénéficie d’un nouveau souffle", commente Guy Hoquet dans un communiqué.

Cette "nette reprise de l’activité" est liée à divers facteurs tels qu’un "regain de confiance" de la part des acquéreurs, des taux de crédit toujours bas, des prix en légère baisse et un "effet de rebond suite à la loi Alur", qui avait temporairement ralenti les transactions enaugmentant le nombre de documents à fournir dès la promesse de vente.

"Restés sous le plafond des 2,50% tout au long du début d’année, les taux d’emprunt immobiliers ont favorisé la prise de conscience qu’il fallait concrétiser ses projets d’achats aujourd’hui, avant une remontée certaine", affirme Guy Hoquet.

Aussi "le retour de la confiance, confirmé par l’Insee (...) a joué également son rôle dans le retour des acquéreurs, mais aussi des vendeurs", commente Guy Hoquet.

Alors que les visites de biens ont progressé de 23%, les primo-accédants marquent un timide retour. Ils ont représenté 35% des transactions au premier semestre, contre 31% l’an dernier.

Au 30 juin, les prix des logements ont baissé de 2,1% à 2.455 euros le m2, sur un an, au plan national. Mais dans les zones les plus rurales, les baisses de prix vont parfois jusqu’à 15 ou 20% dans "certains secteurs isolés de la vie économique", a constaté Guy Hoquet.

A Paris au contraire, ils ont augmenté de 0,8%.

Pour 2015, le réseau table sur une stabilité des prix et une hausse de l’activité de 5%, dans un contexte de relèvement progressifdes taux et de "reprise de la confiance et de l’activité".

ref/sw/gib/sd

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier ancien : le (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également