Immobilier : en congrès lundi et mardi, la Fnaim est inquiète mais se veut constructive

Publié le  à 0 h 0

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) aborde son 67e congrès, lundi et mardi prochains, dans l’inquiétude face à une crise omniprésente qui paralyse le marché, mais se veut constructive et mettra en avant des propositions au gouvernement, a déclaré vendredi son président.

Immobilier : en congrès lundi et mardi, la Fnaim est "inquiète" mais se veut "constructive"

"Après une très forte baisse d’activité l’an dernier, 2013 a été dans la même lignée, le nombre de transactions n’a pas réaugmenté. Il y a une ambiance d’inquiétude, qui génère l’envie de se faire entendre plus fortement", a expliqué à l’AFP Jean-François Buet, qui présidera cetterencontre annuelle, où quelque 2.000 agents immobiliers sont attendus, au Palais des Congrès de Paris.

"La difficulté économique générale, avec un chômage élevé, la fiscalité mouvante et parfois rétroactive, la nouvelle réglementation sur l’immobilier, plutôt vécue comme demauvaises nouvelles, rendent nos concitoyens vraiment attentistes", résume-t-il.

Alors que la loi sur le logement Alur de Cécile Duflot reviendra en commission à partir du 17 décembre, dans le cadre de sa seconde lecture à l’Assemblée, la Fnaim a engagé avec le ministère du Logement un dialogue qu’elle espère fructueux, sur divers points.

"On peut encadrer les loyers, on peut mettre en place une garantie universelle, et on va la déterminer, je n’ai pas envie d’être critique sur le sujet, j’ai plutôt envie d’être constructif parce que nous avons des propositions, mais si un certain nombre de mesures apeurent les propriétaires, on n’arrivera pas à l’objectif souhaité", met en garde M. Buet.

La Fnaim et son partenaire, l’assureur Galian, ont ainsi formulé des propositions concernant la Garantie universelle des loyers (Gul) qui doit entrer en vigueur d’ici le 1er janvier 2016 et ne doit plus être financée par une taxe, "une bonne nouvelle", ni "être obligatoire", affirme le patron de la Fnaim.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier : en congrès (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également