Immobilier neuf : Kaufman and Broad table sur un rebond en 2015

Publié le  à 0 h 0

Kaufman&Broad, l’un des principaux promoteurs immobiliers français, parie sur un rebond du marché du logement neuf en 2015 et prévoit d’augmenter de 15% son offre commerciale pour en bénéficier, a-t-il annoncé mardi.

Immobilier neuf : Kaufman and Broad table sur un rebond en 2015

"Nous nous préparons pour une reprise en 2015", a déclaré Nordine Hachemi, fraîchement nommé Pdg du promoteur en remplacement de Guy Nafilyan —* parti après 37 ans de maison —* lors de la présentation des résultats 2013 du groupe.

"Nous travaillons à augmenter notre offre commerciale de 15%, ce qui nous fera revenir aux niveaux de 2011, pour être au rendez-vous de cette reprise", a-t-il poursuivi.

"Or le coût de ne pas être présent si la reprise se matérialise serait très élevé : il nous faut dès maintenant identifier les terrains et lancer les procédures administratives", a expliqué M. Hachemi.

Il s’écoule 33 mois en moyenne entre la mise à l’étude d’un projet et lelancement de sa construction.

Quelque 332.000 nouveaux logements ont été construits en France en 2013, un chiffre bien en-deçà de l’objectif gouvernemental —* encore jamais atteint —* d’un demi-million de logements par an.

"Nous avons l’intime conviction que l’on ne peut pasrester à ces niveaux de production historiquement faibles", a affirmé le Pdg de Kaufman&Broad, estimant que le fossé entre les besoins démographiques du pays —* 230.000 nouveaux foyers par an —, et le déficit de construction de logements des dernières années devra être comblé.

Kaufman&Broad s’y prépare déjà en renforçant son portefeuille commercial, ses équipes de commercialisation et en étoffant son offre .

Quant à l’année 2014, elle devrait être "contrastée" avec un environnement économique et financier toujours difficile et une activité —* attendue aux niveaux de 2013 —* qui "se complexifie" en raison des élections municipales de mars.

Celles-ci devraient amplifier la baisse déjà "inquiétante" ces derniers mois, des permis de construire. "Les maires nous demandent de ne plus en déposer jusque là", a rapporté M. Hachemi.

Malgré un marché déprimé, certaines opérations récentes ont rencontré un franc succès, rapporte le promoteur, qui ne lance la construction de logements qu’après en avoir prévendu la moitié.

"Nous continuons à cibler le primo accédant, pour qui le logement est un bien de première nécessité. Nous regardons, en fonction de sa charge financière en tant que locataire, s’il peut passer à l’achat", a précisé M. Hachemi.

"Tout l’enjeu est que les produits répondent à la solvabilité financière des ménages : ce qui demande de travailler sur le prix", a-t-il conclu.

Kaufman&Broad avait publié la veille au soir un bénéfice net en recul de 14,2% en 2013, à 41 millions d’euros.

ref/fga/pb

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier neuf : Kaufman (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...