Kaufman et Broad : baisse de 18% du résultat net 9 mois

©stock.adobe.com
Kaufman et Broad, l’un des principaux promoteurs immobiliers français, a publié mardi un résultat net en baisse de 18% à 19,5 millions d’euros pour les neuf premiers mois de l’exercice 2014, et confirmé ses prévisions annuelles.

Publié le  à 0 h 0

Kaufman et Broad : baisse de 18% du résultat net 9 mois

En 2013, le résultat net s’était élevé à 23,8 millions d’euros sur la période , selon un communiqué du groupe.

De son côté, le chiffre d’affaires a légèrement baissé, de 3,6% à 654,5 millions d’euros, contre 679,3 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’exercice 2013.

Au sein de celui-ci, le chiffre d’affaires logement (96% du total), s’élève à 628,3 millions d’euros, et celui de l’immobilier d’entreprise, à 21,3 millions d’euros.

Pour l’ensemble de l’année 2014, Kaufman et Broad confirme ses perspectives d’un chiffre d’affaires "sensiblement comparable" à celui de l’an dernier et d’une marge brute "en léger retrait", indique son Pdg Nordine Hachemi, cité dans le communiqué.

Il souligne en outre qu’au "troisième trimestre, l’activité logement a enregistré un niveau de réservations stable et un taux d’écoulement satisfaisant des nouvelles opérations, qui confirment le bon positionnement de l’offre commerciale" du groupe.

Ainsi Kaufman et Broad prévoit-il d’ouvrir 30 nouveaux programmes au cours du dernier trimestre, dont 14 en Ile-de-France.

La marge brute des neuf premiers mois de 2014 s’élève à 122,5 millions d’euros, contre 130,3 millions d’euros en 2013, soit une baisse de 6% liée "pour l’essentiel" au recul du chiffre d’affaires", et aussi à "l’accélération de la commercialisation des anciens programmes" (qui s’accompagne généralement de remises conséquentes, NDLR).

Le taux de marge brute s’est établi à 18,7%, contre 19,2% sur la même période de 2013, précise Kaufman et Broad.

Le groupe estime par ailleurs que les mesures de relance du secteur annoncées par le gouvernement ces dernières semaines, "pourraient avoir un effet positif à court terme sur (son) activité commerciale si elles étaient mises envigueur très rapidement".

Au 31 août, le carnet de commandes du groupe s’élevait à 1,04 milliard d’euros, en hausse de 2,7% comparé au 30 novembre 2013, soit environ 13 mois d’activité dans le logement.

La dette du groupe s’élève à 42,3 millions d’euros au 31 août, contre 50 millions d’euros à fin novembre 2013.

Kaufman et Broad avait vu son bénéfice net reculer de 14,2% en 2013, à 41 millions d’euros.

ref/Dt/nas

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Kaufman et Broad : baisse (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également