Maisons France Confort : bénéfice net 1S quasi stable en dépit d’un marché très agressif

©stock.adobe.com
Le leader français de la construction de maisons individuelles, Maisons France Confort, a publié mardi des performances à peu près stables au premier semestre, tant en terme de rentabilité que d’activité, en dépit d’un marché extrêmement agressif.

Publié le  à 0 h 0

Maisons France Confort : bénéfice net 1S quasi stable en dépit d’un marché très "agressif"

Maisons France Confort a dégagé sur ces six mois un bénéfice net de 6,4 millions d’euros, contre 6,2 millions d’euros l’an dernier à la même époque, rappelle la société dans un communiqué.

De janvier à juin, le chiffre d’affaires, déjà publié, s’est élevé à 264,2 millions d’euros, en repli de 0,8%.

MaisonsFrance Confort confirme son objectif annuel d’un repli de l’activité de 2,5% avec une rentabilité "qui restera satisfaisante".

"Dans un contexte où le marché immobilier reste déprimé, une reprise devrait provenir des mesures annoncées par le gouvernement notamment pour améliorer le barème du prêt à taux zéro avec un effort particulier sur les zones peu ou pas tendues, là où le groupe réalise près de 65% de son chiffre d’affaires", indique le constructeur.

Toutefois ces mesures n’entreront en vigueur qu’au mois d’octobre. Ainsi, il n’anticipe pas de"réelle reprise" du marché avant 2015.

De son côté, le résultat d’exploitation ressort quasi stable à 9,4 millions d’euros et la marge opérationnelle s’établit à 3,6% des ventes à fin juin, comme un an plus tôt.

Maisons France Confort a dû faire face à un "contextede marché extrêmement agressif", dans lequel elle a pu bénéficier d’une diminution de ses coûts fixes grâce à la restructuration opérée à la fin de l’an dernier, indique la société.

A fin juin, les capitaux propres s’élevaient à 129,8 millions d’euros et la trésorerie disponible à 90 millions d’euros, après paiement d’un dividende de 6,8 millions d’euros, ce qui a permis à Maisons France Confort de mettre en avant sa structure financière "toujours très solide".

Les prises de commandes à fin juillet s’élevaient à 3.200 unités, ce qui représente un chiffre d’affaires de 352,2 millions d’euros, en repli de 3,1% en valeur par rapport à l’an dernier à la même époque, précise le constructeur.

ref/fga/cj

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Maisons France Confort : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également