Précarité énergétique : l’Anah vise 38.000 logements rénovés en 2014

©stock.adobe.com
Trente-huit mille logements devraient bénéficier en 2014 du programme de lutte contre la précarité énergétique Habiter mieux mené par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), dont les aides distribuées ont bondi de près de 60% l’an dernier, a-t-elle annoncé mercredi.

Publié le  à 0 h 0

Précarité énergétique : l’Anah vise 38.000 logements rénovés en 2014

En 2013, 540,5 millions d’euros d’aides ont étéaccordés pour financer des travaux, contre 341 millions d’euros en 2012, un montant en hausse de 60%, grâce au relèvement des seuils d’accès aux aides qui a permis de doubler le nombre de ménages bénéficiaires, et à la hausse du taux de subvention maximum, passé de 35% à 50%.

"Nous avons élargi le champ du programme et revalorisé les aides, il y a eu aussi la campagne +J’éco-rénove, j’économise+ qui a informé les ménages sur les aides dont ils pouvaient bénéficier", rappelle Isabelle Rougier, directrice générale de l’Anah, dans un entretien à l’AFP.

"Tout cela a entraîné une dynamique positive importante, qui nous a permis, pour la première fois en trois ans, de dépasser notre objectif de 30.000 logements rénovés par an", annonce-t-elle. Après 31.235 logements rénovés l’an dernier, l’Anah veut monter à 38.000 en 2014.

En parallèle, les aides aux travaux visant à adapter les logements au maintien à domicile des personnes âgées ou en perte d’autonomie ont bénéficié à 13.000 logements l’an dernier, soit 2.000 de plus qu’en 2012, et l’objectif sera de 15.000 logements cette année, a précisé Mme. Rougier.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Précarité énergétique : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également