Attribution des HLM : le groupe de travail prône un barême objectif et le partage des informations

©stock.adobe.com
Mieux informer les candidats aux HLM et utiliser des barêmes d’évalution objectifs : telles sont quelques unes des solutions préconisées mercredi par un groupe de travail pour rendre plus équitable le système d’attribution des logements sociaux.

Publié le

Publicité

OFFRE SCPI

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Attribution des HLM : le groupe de travail prône un barême objectif et le partage des informations

la ministre du Logement Cécile Duflot
la ministre du Logement Cécile Duflot © stock.adobe.com

"Pour garantir l’effectivité du droit au logement et éviter toute forme d’arbitraire et de clientélisme, un consensus a émergé sur la nécessité d’ordonnancer les demandeurs, puis de les sélectionner, à partir d’une grille de cotation de la demande transparente et partagée à l’échelle intercommunale", déclarent ainsi les quatre groupes de travail qui planchent depuis mi-janvier sur cette question, dans un rapport présenté mercredi et remis à la ministre du Logement Cécile duflot.

Soulignant "l’insuffisance et la disparité" des informations disponibles pour les ménages candidats à un HLM, le rapport prône également la création d’"un service partagé d’accueil, d’information, et d’enregistrement des demandeurs", à travers "plusieurs guichets aisément accessibles", ainsi que la dématérialisation des pièces justificatives, pour faciliter le partage des informations entre les différents acteurs (bailleurs, collectivités, etc.) et éviter ainsi auxdemandeurs de multiplier les dossiers.

En tout, le processus de concertation a abouti à 30 propositions, qui visent à simplifier les démarches des demandeurs, prévenir les discriminations, promouvoir la mobilité résidentielle et réduire les délais d’attente.

L’enjeu : "changer l’image du parc social" et "promouvoir la mixité sociale", rappellent les membres des groupes de travail, parmi lesquels figurent Guy Potin, vice-président chargé du logement pour l’agglomération Rennes Métropole, régulièrement citée comme modèle en matière de politique de logementsocial.

S’ils s’accordent sur l’importance de ces objectifs, ils soulignent toutefois que la réforme du système d’attribution des logements sociaux ne sera une réussite que si l’on s’attaque parallèlement au problème de fond que constitue la pénurie de logements accessibles pour lesrevenus modestes.

Ces recommandations doivent être prises en compte par Cécile Duflot dans la rédaction du projet de loi sur le logement, qui doit être présenté en Conseil des ministres au début de l’été.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Attribution des HLM : le (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également