Bâtiment : le climat conjoncturel se dégrade encore un peu plus

©stock.adobe.com
Les entrepreneurs français du bâtiment estiment que le climat conjoncturel s’est dégradé à nouveau en mai dans leur secteur et demeurent pessimistes pour les prochains mois, a indiqué vendredi l’Institut national de la statistique et des études économiques.

Publié le

Le climat conjoncturel se dégrade encore dans le bâtiment

En mai, l’indicateur synthétique du climat des affaires, constitué à partir des soldes d’opinion des chefs d’entreprise du bâtiment, perd deux points par rapport au mois d’avril, pour s’établir à 92 points, selon l’enquête mensuelle de conjoncture de l’Insee dans l’industrie du bâtiment.

Le maintien de cet indicateur en dessous de sa moyenne de long terme, fixée à 100 points, confirme que le climat est "défavorable", selon l’Insee. L’institut statistique observe de surcroît que l’emploi dans ce secteur d’activité est "mal orienté".

Les entrepreneurs sont "plus nombreux" qu’en avril à juger leurs commandes inférieures à la normale.

Le taux d’utilisation des capacités de production "se détériore légèrement" et reste sous sa moyenne de longue durée.

En outre, les entrepreneurs sont un peu plus nombreux que le mois passé à signaler des baisses de prix, selon l’Insee.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bâtiment : le climat conjonctu : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également