Crédit immobilier à taux négatif ? Un vrai faux exemple au Danemark, ou comment faire le buzz, sans proposer réellement un TAEG négatif

Publié le , mis à jour le

Traduction automatisée en français, page site Jyske Bank
Nouveau fantasme pour les plus naïfs, croire qu’ils pourront emprunter réellement à taux négatif pour leur crédit immobilier... Nouvel exemple au Danemark. La troisième banque du pays met en avant un taux de crédit à -0.50%. Sauf qu’évidemment, dans les détails, des frais vont s’ajouter afin que la banque ne soit pas perdante... Il faut rester logique tout de même.

Jyske Bank : un taux négatif de -0.50%, mais hors frais

Non, la Jyske Bank ne propose pas de payer ses clients pour qu’ils empruntent. Seul le taux facial affiché est négatif, à -0.50% pour un crédit d’une durée de 10 ans. Mais la banque précise par ailleurs que les clients ne seront pas pour autant être "payés" par la banque. Ce crédit n’est pas gratuit, et la banque ne perdra pas d’argent en prêtant.

En effet, des frais d’assurances tout comme des frais de dossiers vont faire en sorte que le taux réel du crédit (l’équivalent de notre TAEG, tous frais inclus) soit positif. Car emprunter à taux négatif, pour les particuliers, n’a aucun sens, hormis opération marketing. L’emprunteur remboursera toujours plus que le montant de son prêt.

Taux positifs, mais des opportunités attractives tout de même

La Nordea Bank, plus gros prêteur en volume des pays nordique, propose-lui un taux à 0 % sur 20 ans, toujours selon l’agence de presse. La même Jyske Bank propose 0.50% sur 20 ans, comme sur 30 ans (hors assurances et frais). Ces taux, même positifs au final, assurances et frais de dossier inclus, restent de bonnes affaires.

Le TAEG équivaut à 0.50%, soit peu ou prou ce que l’on trouve en France, pour les meilleurs dossiers seulement.

Conserver son prêt jusqu’au remboursement total

Ces prêts à taux négatif ne sont pas remboursables par anticipation. En cas de souhait de remboursement par anticipation, le taux facial du crédit repassera alors à 0%.

Taux de la BCE inchangés et pourtant les taux des crédits continuent de baisser

Le taux de la BCE concerné par cette folie des taux bas et celui des dépôts. Les banques sont pénalisées lorsqu’elles déposent les liquidités en surplus dans leurs comptes, non affectés notamment à des crédits. La BCE souhaitant pousser massivement le crédit pour tenter de créer une croissance supplémentaire... Comme les taux de la BCE n’ont pas changé récemment, cette baisse des taux des crédits immobiliers est purement issue de la concurrence entre les banques.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit immobilier à taux (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également