Offre livret épargne DISTINGO, taux bonifié de 2% brut. Offre soumise à conditions.

Crédits : le HCSF ordonne aux banques françaises de se renforcer face à un éventuel retournement de marché

Hausse des taux d’intérêts. Cela fait des mois que l’on en parle, et personne ne voit rien venir. Sauf que les choses se précisent. L’inflation a fait de son côté son retour et ce n’est pas fini, la hausse du prix du pétrole semblant durer. La BCE devrait changer son fusil d’épaule dans les prochains mois, de façon progressive... La manne des crédits octroyés par les banques pourrait se tarir. Le HCSF demande donc aux banques de se prémunir des jours plus sombres à venir en augmentant de 0.25% leurs fonds propres.
Crédits : le HCSF ordonne aux banques françaises de se renforcer face à un éventuel retournement de marché
© stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

Annonce

🏆 OFFRE MONABANQ

Monabanq fête ses 15 ans : Jusqu’à 160 euros offerts auprès de Monabanq + Remise fixe de 4% chez Booking.com jusqu’au 31 décembre 2021

Un coussin contracyclique, l’airbag pour se préserver de la hausse des taux d’intérêts

Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), le comité français en charge de la robustesse du système financier, relève de +.0.25% les exigences minimales de fonds propres des banques. Ce coussin contracyclique devra être constitué à l’horizon d’un an.

Retournement de cycle financier

Sommes-nous déjà en haut de cycle économique ? Toujours est-il que prévenir vaut mieux que guérir. Ainsi le HCSF préfère prendre les devants et ordonne aux banques de prendre des précautions. La crainte ? Que les banques coupent l’octroi de crédits du fait des risques financiers, et nous nous retrouverions comme il y peu. En cas de retournement économique, le HCSF abaisserait alors ce niveau de réserves permettant ainsi aux banques de distribuer encore des crédits, lors de temps économiques plus incertains.

Pas d’affolement !

Evidemment, cette prise de décision est de bonne gestion, préventive. Aucune crainte. « La décision que nous prenons aujourd’hui n’est pas un signe d’inquiétude sur le cycle économique, mais au contraire de confiance », insiste en tout cas François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France. Mais du coup, si le risque est si faible, pourquoi prendre une telle assurance ?

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Crédits : le HCSF ordonne (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

Sur le même sujet

Crédits immobiliers : taux en légère baisse en mai
Immobilier

Crédits immobiliers : taux en légère baisse en mai

Les crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques françaises ont légèrement poursuivi leur recul en mai, face notamment à l’érosion de la demande, pour retrouver leur niveau de début (...)

🏆 Comparatifs épargne

Calculette crédit immobilier

Calculette crédit immobilier : Déterminez le montant de vos mensualités, en fonction du montant emprunté et du taux de crédit proposé. Accès en libre service.

Crédits : le HCSF ordonne aux banques françaises : à lire également

Crédits : le HCSF ordonne aux banques françaises : Mots-clés relatifs à l'article