Frais bancaires : 420 millions d’euros prélevés à tort par les banques selon UFC Que Choisir

Frais bancaires © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
UFC Que Choisir monte une nouvelle fois au créneau concernant les frais bancaires. Ces frais de rejets de prélèvements, d’un montant moyen de 19.71€, peuvent être débités plusieurs fois pour une même opération. L’association de consommateurs demande donc le remboursement de ces frais injustement payés plusieurs fois.

Publié le

Frais bancaires pour rejet de prélèvement

Ponctionnés par la banque lorsqu’elle refuse le paiement d’une créance (une facture d’énergie par exemple) en raison d’un manque de provision sur le compte, ils sont facturés 20 euros en moyenne [1]. En plus d’aggraver au passage la difficulté financière des ménages, ils peuvent être débités à plusieurs reprises pour la même opération. Mais le pire n’est pas là. Ces frais peuvent être de nouveau facturés si ce même prélèvement est de nouveau présenté, alors que le solde du compte n’a pas évolué. Du coup, le client se retrouve a payer plusieurs fois les mêmes frais pour une seule et même opération.

En effet, un prélèvement rejeté est à nouveau présenté par le créancier dans un délai allant de quatre à dix jours [2]. En conséquence, il occasionne, si le compte n’a pas été alimenté entre-temps, un doublon de frais… dont la manne est estimée par l’UFC-Que Choisir à au moins 420 millions d’euros pour la seule année 2018 [3] !

Frais bancaires : un nouveau décret pour les limiter à 25 euros par mois

Frais bancaires : un nouveau décret pour les limiter à 25 euros par mois
Plafond des frais bancaires de 25 euros appliqué à 3 millions de clients © FranceTransactions.com

Plafonnement des frais d’incidents bancaires

L’association 60 Millions de consommateurs avait également tiré la sonnette d’alarme fin 2019. Le plafonnement des frais bancaires pour les clients bénéficiaires de l’offre spécifique -soit une offre bancaire de base pour trois euros mensuels - mais aussi pour les populations fragiles financièrement n’est pas effectif. Désormais, les détenteurs de l’offre spécifique ne peuvent pas être facturés plus de 20 euros par mois et 200 euros par an, et les personnes fragiles financièrement pas plus de 25 euros par mois et 250 euros par an.


[119,71 euros, in Rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires, Comité consultatif du secteur financier, 2019.

[2Rapport Frais d’incidents bancaires, Comité consultatif du secteur financier, 2018.

[3Calculs UFC-Que Choisir : 4,2 milliards de prélèvements ont été réalisés en 2018 (Banque de France) avec un taux d’impayé de 2 % (Payboost). Après un premier rejet (19,71 euros), 25 % des prélèvements sont à nouveau rejetés (CCSF)

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Frais bancaires : 420 millions : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également