Orange Bank : réorganisation et démission de son patron en vue

Publié le

Selon les informations publiées par Les Echos et une dépêche Reuters, André Coisne, patron de la banque mobile Orange Bank devrait démissionner prochainement. Loin de vouloir faire une "hulotte", grande tendance actuelle, André Coisne partirait uniquement pour des raisons personnelles. La banque , lancée commercialement depuis 6 mois, se cherche déjà un angle d’attaque plus efficient.

Si l’annonce du lancement d’Orange Bank avait suscité de nombreuses inquiétudes auprès de ses concurrents directs dans ce petit monde de la banque en ligne, l’ouverture de ses services bancaires ne s’est pas suivi du raz de marée pressenti. Après le feu de paille du lancement, 100.000 clients engrangés en seulement trois mois en novembre 2017, la banque n’a plus communiqué sur ses performances. Un signe que tout ne va pas si bien. Le rythme de croissance de la banque mobile s’étiole au fil des mois, logiquement. Tout nouveau, tout beau... Un démarrage en fanfare, mais le soufflet retombe rapidement. La concurrence sur ce marché est rude sur le marché français. Orange Bank en est donc venu rapidement aux bonnes recettes de ses concurrentes : promettre des primes de bienvenue afin d’attirer le chaland. Cela suffira-t-il pour un lacement réussi ? Probablement pas.

Réoganisation chez Orange Bank en octobre

D’après les informations publiées par Les Echos, André Coisne, l’emblématique patron d’Orange Bank, réputé pour avoir contribué au succès d’ING Direct en France et au lancement réussi de BforBank, dans un contexte interne pour le moins délicat au sein du Crédit Agricole, devrait quitter la direction de l’établissement bancaire.

a banque va annoncer début octobre une réorganisation. Orange Bank sera sous la houlette de Paul de Leusse, directeur général adjoint d’Orange en charge des services financiers mobiles qui reprendra ainsi en direct le pilotage de la jeune et ambitieuse banque mobile.

Transformer Orange Bank en une "vraie" banque

Changement de stratégie. Recruter les clients de la banque parmi ses clients mobile, c’est bien, mais force est de constater que cela ne permettra sans doute pas d’atteindre les 2 millions de clients souhaités afin de rentabiliser l’investissement. Il faut aller vers un service bancaire réel et étendu. La banque mobile a déjà eu son heure de gloire, les clients en veulent toujours plus. Ainsi, si le crédit à la consommation est désormais proposé, le développement des produits d’épargne à long terme, ainsi que le crédit immobilier semble être nécessaire afin de séduire davantage de clients, sans doute plus rémunérateurs pour la banque.

Séduire 2 millions de clients en 10 ans

Les objectifs d’Orange Bank ne sont pas trop ambitieux. Une banque doit dépasser une masse critique afin de couvrir ses frais. La banque mobile s’est donnée dix ans pour séduire 2 millions de clients, la route sera longue et sinueuse...

Comparaison du nombre de clients des banques en ligne
Comparaison du nombre de clients des banques en ligne © Fotolia.com/DR

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Orange Bank : réorganisation : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également