Pas encore lancée, Orange Bank, doit déjà faire face à Eko, la nouvelle banque mobile du Crédit Agricole

Publié le , mis à jour le

Si Orange compte sur ses millions d’abonnés pour tenter de leur vendre sa solution bancaire low-cost, le Crédit Agricole, fort de ses millions de clients, entend bien de son côté ne pas les laisser partir sans réagir, notamment les plus jeunes, coeur de cible de ces offres low-cost. Une offre essentiellement défensive, 100% mobile, à destination des étudiants et jeunes actifs, sera donc lancée fin novembre du côté du Crédit Agricole : Eko.

C’est un tout autre écho que cet Eko là qui doit résonner dans la tête d’André Coisne, patron d’Orange Bank, précédemment patron de BforBank (Crédit Agricole). Son nouveau projet devra affronter de multiples offres concurrentes, dont celle issue de son ancienne maison.

Le Crédit Agricole passe en mode Eko

Attendue depuis plusieurs mois, l’offre mobile du Crédit Agricole verra enfin le jour, peu après le lancement d’Orange bank, prévu pour le 2 novembre prochain. Le nom commercial de l’offre du Crédit Agricole est Eko. Avec une tarification à 2€ par mois, le Crédit Agricole ne fait que reprendre le concept de Monbanq avec le Compte Tout Compris. Un prix bas, incluant un pack de services bancaires, dont toutes les opérations courantes.

2€/mois pour Eko

Pour 2€/mois, le client peut faire usage de sa carte bancaire MasterCard, utiliser l’application mobile dédiée, et recourir aux services téléphoniques du Crédit Agricole. Les agences de la banque serviront de point de dépôt pour les chèques et autres contacts relationnels si nécessaires, mais à priori, ils seront peu nombreux. La clientèle visée avec ce type d’offre représente les étudiants et jeunes actifs.

Peu de risque de cannibalisation de sa propre clientèle

Evidemment, peu de risque de cannibalisation de la propre clientèle du Crédit Agricole avec ce type d’offre. Le segment visé concerne avant tout les étudiants et les jeunes actifs (moins de 26 ans). Actuellement, les néo-banques, pour reprendre le vocable marketing du secteur, se battent ardemment pour attirer les moins de 26 ans. La banque d’origine allemande N26 en a fait son fer de lance. 100.000 comptes ont été ouverts auprès de N26 en seulement 7 mois. Avec la percée du Compte Nickel (près de 730.000 comptes ouverts), passé sous le giron de BNP Paribas, et de C-Zam de Carrefour (90.000 comptes ouverts en 6 mois), les grandes banques à réseaux se mettent en ordre de bataille pour ne pas voir partir leurs jeunes clients, si chèrement acquis à coup de campagnes publicitaires.

Recevoir la documentation

Documentation EKO

Demande de dossier EKO, sans engagement de votre part.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Pas encore lancée, Orange (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)