Privatisation de la Française des Jeux, c’est aujourd’hui qu’il faut vous décider !

Publié le

Si statistiquement, les introductions en bourse sont majoritairement défavorables aux actionnaires particuliers, la mise sur le marché des actions FDJ attire de nombreux épargnants. Ce jour, le 12 novembre, c’est le moment de vous décider. La société va communiquer un état des réservations d’ores et déjà effectuées, cela sera un indicateur du succès de l’opération.
Privatisation de la Française des Jeux, c'est aujourd'hui qu'il faut vous décider !
Privatisation de la Française des Jeux © FranceTransactions.com/Stock.adobe.com

C’est le jour pour prendre sa décision...

Oui, vous avez encore largement le temps, puisque l’opération de réservation des actions FDJ se déroule jusqu’au 17 novembre prochain. Cependant, c’est le bon timing pour trancher : souscrire dans le cadre de l’offre de privatisation, ou attendre les 2 ou 3 premières semaines de cotation, ou souscrire plus tard sur des opportunités de baisse du cours du titre, ou encore plus simplement, ne pas miser du tout sur cette valeur ! A vous de voir. Les plus mauvais conseillers vous auront donné leurs meilleurs conseils, tout est écrit sur la toile, des avis les plus argumentés aux avis les plus motivés par l’intuition et la croyance. Personne ne peut savoir si cela sera une bonne affaire ou pas, c’est le propre des marchés financiers. Vous restez le seul décideur, c’est votre argent !

Dans tous les cas, c’est aujourd’hui, le 12 novembre que la société FDJ va publier un état d’avancement de la réservation de ses actions mises prochainement sur le marché. Une prise de température de l’opération.

Actions FDJ, à placer impérativement sur un PEA !

Si vous souscrivez à l’offre de privatisation de la FDJ, vous devez être équipé d’un PEA (plan épargne en actions). Ce compte n’est rien d’autre qu’un compte-titres, mais assorti d’avantages fiscaux importants. Un compte-titres simple ne vous servirait pas à grand chose et serait une source de frais fiscaux supplémentaires.

Quelques conseils tout de même...

Si personne ne peut savoir l’achat d’actions FDJ sera une bonne affaire, voici tout de même quelques conseils permettant de s’assurer que cela n’en soit pas une trop mauvaise :

  • Accepter de prendre des risques : Le capital que vous allez investir sur les actions FDJ peut subir une perte. Vous devez l’accepter. Dans la négative, n’investissez pas.
  • Capital non disponible : seul de l’argent dont vous n’aurez pas besoin doit être affecté à cette opération. Vous ne pouvez pas savoir quand ces fonds investis pourront être de nouveau disponibles.
  • PEA obligatoire : pour des raisons fiscales évidentes, placer ses actions FDJ sur un PEA est juste du bon sens.
  • Souscrire pour 1.000€ minimum. Souscrire le montant minimal de 200€ n’a aucun sens. Les petites lignes dans un portefeuille boursier sont à fuir. Les frais de gestion, et les frais liés à la revente de vos actions viendront réduire à néant vos potentielles plus-values.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Privatisation de la Française : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également