Faut-il profiter des taux bas pour s’endetter aujourd’hui ?

Publié le

Pas moins 23% de baisse en un an pour le taux fixe moyen sur 15 ans ! Les taux des crédits sont bas, très bas. La question qui taraude les particuliers est de savoir si cette situation est une aubaine dont il faudrait profiter. Rien n’est moins sûr...

Des taux bas, mais bas par rapport à quoi ?

La notion de taux bas est toute relative. Les taux sont bas par rapport aux dernières années. Mais les taux des crédits sont largement supérieurs aux taux de marché. N’oublions pas que les taux les plus courts sont négatifs à ce jour ! Le taux directeur de la BCE est à seulement 0,05%. Les banques pratiquent donc actuellement des marges très confortables. Donc ? Donc cela veut dire que les taux pourraient être encore plus bas dans les semaines à venir... (cf. graphe des taux fixes moyens de crédit sur 15 ans publiés par les courtiers, cette courbe ne donne pas l’impression que la baisse des taux soit terminée).

Faut-il profiter des taux bas pour s’endetter aujourd’hui ?
Faut-il profiter des taux bas pour s’endetter aujourd’hui ? © Fotolia.com

Par ailleurs, les taux sont bas, mais cela fait plusieurs mois que les médias indiquent des taux bas, et pourtant ils continuent de baisser mois après mois. En un an, le taux moyen sur 15 ans a baissé de 23% pour passer de 3,25% à 2,50% ! Souscrire un crédit sous prétexte que le taux est bas dans l’absolu n’est pas pertinent, car les taux peuvent être encore plus bas.

  • S’endetter trop tôt, c’est prendre le risque de payer son crédit trop cher, attendre le rebond des taux d’intérêt, c’est du bon sens

Personne ne peut dire si les taux sont au plus bas, avant qu’ils ne remontent. Tout l’enjeu est donc de déceler le moment où les taux repartiront à la hausse. Ce sera à ce timing précis que l’aubaine sera la meilleure. Pour ce faire, rien de mieux que de suivre les taux des marchés.

Mais même avec un taux de crédit à 2,50%, le risque peut venir d’ailleurs... La déflation guette.

  • Une faible inflation, c’est un crédit de fait plus cher, en euros constant
Les taux des crédits immobiliers sont corrélés aux taux de marché long terme et à l’inflation
Les taux des crédits immobiliers sont corrélés aux taux de marché long terme et à l’inflation © Fotolia.com

Les particuliers qui ont connu les périodes de grande inflation savent ce qu’est de faire de bonnes affaires. Dans les années 70, le taux d’inflation était supérieur aux taux des crédits. Vous empruntiez et vous remboursiez moins, une situation idéale. Mais cette époque est bien révolue.

Aujourd’hui le risque c’est justement l’inverse. La déflation promise par les économistes est l’ennemi de l’emprunteur. Vous empruntez 100, mais avec la déflation, la prise de valeur de l’argent, vous devez rembourser en valeur équivalente, plus que ce que vous avez emprunté.

  • Emprunter pour placer ? Une prise de risque, pour une espérance de gain bien faible

Certains envisagent d’emprunter à bon marché, de l’ordre de 2,50% pour financer des parts de SCPI, ou placer sur un contrat d’assurance-vie. Sur le papier, le jeu en vaut la chandelle, l’écart de rendement entre les deux laisserait une plus-value de l’ordre de 1,5 à 2 % net selon le placement choisi.

Mais c’est un jeu à risque. Car si le coût du financement est connu d’avance avec un crédit à taux fixe, le rendement du placement, lui, n’est pas connu d’avance. Or pour un placement à risque, un rendement de 1,5 à 2%, c’est un placement moribond. Dans de tels cas, le seul gagnant, c’est la banque, pour les intérêts de crédit encaissés, et pour les commissions sur les placements financiers commercialisés.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Faut-il profiter des taux (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également