Groupama Avenir Euro : hausse des frais d’entrée à 10% pour décourager les investisseurs

©stock.adobe.com
Les gestionnaires de fonds sont peu ou proue tous dans la même panade. Les liquidités ne cessent d’affluer, mais où toutes les placer pour avoir le moindre espoir de rendement acceptable reste une question sans réponse. Groupama Asset Management préfère ainsi décourager tout investisseur en poussant ses frais d’entrée à un sommet irrationnel : 10% de frais de souscription. Reste à espérer que les investisseurs scrutent avec attention les frais avant de souscrire...

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Un soft-closing pour pouvoir ouvrir de nouveau plus tard...

Groupama Asset Management a choisi de limiter les souscriptions (soft-close) de ce fonds, dont les encours atteignent 1,1 milliard d’euros, dans l’intérêt des porteurs de parts. L’objectif est d’assurer une gestion adaptée des capacités du fonds et de poursuivre sa recherche d’un bon niveau de performances.

En raison de son succès, le fonds Groupama Avenir Euro fait l’objet d’une pré-clôture : ainsi, pour limiter les souscriptions et ainsi protéger la stratégie, des frais d’entrée de 10% maximum seront appliqués pour tout nouveau souscripteur.

Groupama Avenir Euro est un FCP investi en petites et moyennes capitalisations de la zone euro. L’exposition minimale du fonds au risque actions est de 75%. Fondé sur une approche sélective des titres, le fonds porte ses investissements exclusivement sur des sociétés dont les modèles économiques sont jugés créateurs de valeur pour l’actionnaire dans une vision de long terme, grâce à un positionnement sur des marchés en croissance et des stratégies industrielles considérées comme porteuses.

« Lancé en 1994, ce fonds a bénéficié d’importants flux de souscriptions depuis quatre ans, suite à sa reprise en gestion par Cyrille Carrière, Directeur Adjoint des Gestions Actions et Convertibles. Ses encours sont passés de 75 millions d’euros en 2012 à 1,1 milliard d’euros aujourd’hui. Cette collecte significative est une reconnaissance pour le modèle de gestion développé par Cyrille Carrière, qui s’appuie sur une approche de pur stock-picking » se félicite Jean-Marie Catala, Directeur général délégué de Groupama Asset Management.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Groupama Avenir Euro : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également