Impôts : un trou dans les recettes fiscales de plus de 11 milliards pour 2014, Laffer a encore frappé !

Impôts : un trou dans les recettes fiscales de plus de 11 milliards pour 2014, Laffer a encore frappé !
©stock.adobe.com
Selon le Figaro le manque à gagner pour le Fisc pour cette année 2014 s’établirait à plus de 11 milliards d’euros par rapport aux prévisions. L’impôt sur le revenu accuserait à lui seul un recul de 6 milliards d’euros. Quand trop d’impôt tue l’impôt... La théorie de Laffer aurait-elle encore frappé ?

Publié le

Trop d’impôt tue l’impôt, la théorie de Laffer

Modélisée à la fin des années 70 par Arthur laffer, la courbe de laffer repose sur l’idée véhiculée par les économistes de l’offre qu’une imposition trop importante est inefficace pour l’économie et les recettes de l’Etat.

La courbe de Laffer est une modélisation économique représentant le rapport entre le taux d’imposition et les recettes de l’Etat. Elle montre une inefficacité de l’augmentation de l’imposition à partir d’un certain niveau.

Impôts sur le revenu trop élevé, les Français gagnent donc moins...

Cette année, les rentrées d’argent dues à l’impôt sur le revenu (IR) sont inférieures de 6 milliards d’euros par rapport aux prévisions. C’est un phénomène bien connu. Qui n’a pas entendu dire autour de soi que cela ne servait à rien de travailler plus pour gagner plus ? Le fruit du travail supplémentaire irait simplement augmenter la note fiscale. Devant la fiscalité, nombreuses sont les professions libérales qui réduisent leur activité, c’est le moyen de défiscaliser le plus avantageux...

5 milliards d’euros manquent à l’appel, une TVA en hausse, mais une consommation en baisse

La hausse légère de la TVA ne compense pas totalement la baisse de l’activité en France. Mais d’autres pistes sont étudiées pour expliquer ces différences. Les derniers cadeaux fiscaux, après la volte-face du tout impôt, à l’exonération de près de 5 millions de foyers fiscaux, compterait dans les comptes pour plus d’1 milliard d’euros. Le solde manquant reste pour l’instant toujours une énigme...

Pour Sapin, tout va mieux que prévu...

Bizarrement, ce manque à gagner fiscal n’inquiète pas le ministère, puisque Mr Sapin a confirmé avec plaisir que l’estimation du déficit français est revu à la baisse, de 4.30% à 4.10% du PIB pour l’année 2015. Nul doute que les services de l’Etat ont pris en compte ce manque à gagner fiscal avant d’annoncer cette relative bonne nouvelle...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Impôts : un trou dans les (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également